Inscrivez-vous à la Quotidienne du Bâtiment

Accueil > Actualités du BTP > Architecture > Logements : là où le bois se mêle aux terrasses végétalisées

Logements : là où le bois se mêle aux terrasses végétalisées

Logements : là où le bois se mêle aux terrasses végétalisées
A Charleville-Mézières, sur un site à caractère, avec une ouverture exceptionnelle sur le paysage, les architectes de l’agence a/LTA architectes urbanistes (Jean-Luc Le Trionnaire, Alain Tassot, Maxime Le Trionnaire et Gwénaël Le Chapelain) viennent de livrer un ensemble de seize logements où le bois se mêle aux terrasses végétalisées pour nous transporter au cœur de la nature.

Architecture |

Recommander cet article
Imprimer cet article

« Nous travaillons sur une architecture résolument contemporaine, contextuelle et réactive » soulignent les architectes, qui fidèles à leurs habitudes, ont réalisé un projet respectueux du programme proposé tout en s’intéressant à son environnement proche et son devenir.

Une résidence verte ouverte

La parcelle se trouve à Charleville-Mézières, dans le quartier de Manchester qui tient son nom de l’époque où, après la 2ème guerre mondiale, la ville de Manchester a financé l’hôpital. Sur un terrain en pente douce et à l’abondante végétation, non loin de la promenade de la Warenne, sur une parcelle en forme triangulaire, l’agence d’architecture propose un ensemble qui s’accorde avec les singularités du territoire. Nous pouvons dire que le projet est autant architectural que paysager vu qu’il habite l’espace tout en respectant les réalisations environnantes hétérogènes (des maisons d’ouvriers d’une part et des immeubles hauts d’autre part).

La trame urbaine qui se prolonge sur le site laisse la place au programme qui comprend à la fois des logements avec leur jardin privatif et des interstices communs à tous les habitants. Le projet est constitué de trois lanières de deux bâtisses mitoyennes séparées par des ruelles semi-publiques autour desquelles se déploient des aménagements paysagers transversaux et longitudinaux. Il ne s’agit pas donc d’une résidence fermée déconnectée avec le reste du voisinage mais d’un lieu de passage qui maintient le lien entre les logements et le reste du quartier.

Les maisonnées qui bénéficient d’une orientation favorable au sud s’adaptent aux espaces qui les entourent. La ventilation naturelle est facilitée à l’intérieur des résidences grâce à leur physionomie traversante.

Le village au naturel

Les façades sont ornées de grandes baies vitrées qui rendent les intérieurs lumineux. Les limites de l’intérieur et de l’extérieur s’effacent par la présence du prolongement du séjour qui forme un agréable jardin profitant à tous. Un jeu de claustras d’une hauteur de 2,70 mètres filtre le regard au rez-de-chaussée tout en gardant le lien avec le voisinage. Au sud des jardins, les clôtures grillagées ajourées seront colonisées au fil du temps par une végétation qui protègera très vite les lieux. Il ne faut pas oublier de préciser qu’un soin remarquable a été porté aux détails à la fois extérieurs ou intérieurs qui participent à l’enrichissement de l’ensemble.

Les toitures végétalisées présentent une plaisante alternance qui confirme le travail en bande et s’ouvre sur la plaine de sport de Warenne situé au sud du site. Un peu comme si les maisons faisaient partie du paysage, elles soulèvent la terre et pointent leur nez pour mieux respirer. Un travail minutieux joliment mis en valeur que les architectes ont su révéler.

L’agence d’architecture a/LTA recomposée depuis cinq ans par l’arrivée de Maxime et de Gwénaël, présente aujourd’hui une belle complémentarité qui compose avec la jeunesse et l'expérience via des travaux montrant une infinie cohérence.

Après plusieurs difficultés qui ont atteint le projet, entre défaillance et rétractation de deux maîtrises d’ouvrage crise oblige, à Charleville-Mézières les logements signés a/LTA ont tiré profit du contexte en puisant dans l’environnement pour un savoureux résultat qui dépasse les attentes.

Sipane Hoh

Les photos : © Fabrice Dehoche

Recommander cet article
Imprimer cet article

Vos réactions | 0 réactions

Commenter cet article

Les champs à remplir sont obligatoires pour la publication de votre commentaire.

 

 

Le dépôt de votre commentaire ne nécessite pas d'authentification et sera soumis à la validation de notre modérateur. Veuillez taper les caractères tels qu'ils apparaissent ci-dessous.

Dossiers partenaires :

Visuel Dossiers partenaires

Evac, une autre vision des réseaux d’eaux usées


Evac

Evac valorise tous vos espaces par la liberté accordée au design des réseaux d’eaux usées.
Visuel Dossiers partenaires

Rénovation d’un pavillon des années 1960 : une isolation...


EDILTECO FRANCE

Pavillon bâti en 1969, près d’Alençon en Normandie, cette maison familiale nécessitait un ravalement complet....

Suivez-nous :

Linkedin
Twitter
Facebook

Les produits de la semaine :