Inscrivez-vous à la Quotidienne du Bâtiment

Accueil > Actualités du BTP > Architecture > Un tribunal tout en transparence pour Paris

Un tribunal tout en transparence pour Paris

Un tribunal tout en transparence pour Paris
Conçu par l’architecte Renzo Piano et réalisé par Bouygues, le nouveau Tribunal de Grande Instance de Paris vise à donner une perception plus transparente de la justice. À l’image du bâtiment, dont les 160 mètres de hauteur ont été habillés de vitrages multifonctions signés Saint-Gobain. Retour sur une réalisation qui tend à s’imposer comme modèle.

Architecture |

Recommander cet article
Imprimer cet article

C’est encore un projet particulièrement emblématique sur lequel Saint-Gobain a pu intervenir à la porte de Clichy, à Paris. Le géant français a en effet été missionné pour équiper de 50 000 m2 de vitrages le Tribunal de Grande Instance de la capitale, imaginé par l’agence Renzo Piano Building Workshop.

Cette dernière a ainsi conçu un nouvel édifice qui vient casser les codes d’une justice « autrefois représentée par des ouvrages gothiques », pour laisser place à « une construction contemporaine en forme de botte culminant à 160 mètres de haut, étendu sur une superficie de 100 000 mètres carrés au sol ». C’est donc l’idée d’une justice plus ouverte et transparente qui a été retenue.

Le Tribunal a reçu le Prix de la Rédaction aux ArchiDesignclub Awards 2018. ©Sergio Grazia

Un concept qui se fait ressentir dans l’esthétique même du bâtiment, orné de vitrages Saint-Gobain. À cela s’ajoutent les objectifs d’écoconception du Tribunal, labellisé BBC (Bâtiment basse consommation), visant une consommation énergétique de 70 kXhep/m2.

Une façade habillée de vitrages haute performance

Il en fallait cependant plus pour rebuter Saint-Gobain, qui a habillé le bâtiment d’une double peau de verre assurant notamment le confort des occupants et l’isolation acoustique et thermique de l’édifice. A l’extérieur, c’est le verre feuilleté extra-clair avec couche de contrôle solaire Coll-Lite St Bright Silver qui a été déployé, tandis que le double vitrage thermique Climaplus a été privilégié pour l’intérieur.

« Des vitrages Vetroflam Cool-Lite (Vetrotech) assurent une protection contre l’incendie couplée à une transparence optimale. La façade du socle qui abrite l’accueil, les salles d’audience, est équipée du vitrage Cool-Lite Skin 054 pour son excellente isolation à la chaleur », ajoute Saint-Gobain.

Par ailleurs, dans le cadre d'une recherche d’esthétisme toujours plus poussée, une double sérigraphie décorative a été appliquée sur le Stadip Silence Seralit Evolution, aussi bien en simple qu’en double vitrage, ainsi que sur les vitrages anti-incendie Contraflam Lite Silence Seralit et Contraflam Silence Seralit (Vetrotech).

« Par ses façades cristallines et ses terrasses arborées qui culminent dans le ciel parisien, le Tribunal offre à la métropole du Grand Paris son premier projet emblématique », se félicite l’industriel français.

F.C
Photo de Une : ©Laurent Zylberman-Graphix-Images

Recommander cet article
Imprimer cet article

Vos réactions | 0 réactions

Commenter cet article

Les champs à remplir sont obligatoires pour la publication de votre commentaire.

 

 

Le dépôt de votre commentaire ne nécessite pas d'authentification et sera soumis à la validation de notre modérateur.

Dossiers partenaires :

Visuel Dossiers partenaires

Collection NOUVELLE VAGUE, qui allie le style 50’s et...


JACOB DELAFON

Avec des parois de douche de type verrière qui intègrent de vrais profilés, du verre transparent ou...
Visuel Dossiers partenaires

La nouvelle gamme Balustrade Weser


WESER SAS

Afin de simplifier le choix de la balustrade, Weser propose une rationalisation complète de l’offre en une...

Suivez-nous :

Linkedin
Twitter
Facebook

Les produits de la semaine :