Inscrivez-vous à la Quotidienne du Bâtiment

Accueil > Actualités du BTP > Collectivités territoriales > Île-de-France : les logements au plus haut !

Île-de-France : les logements au plus haut !

Île-de-France : les logements au plus haut !
Le Comité régional de l’habitat et de l’hébergement (CRHH) francilien organisait ce mardi 6 mars sa réunion plénière au cours de laquelle il a dressé le bilan de l’action de l’État en faveur du logement. L’occasion de rappeler à quel point l’année 2017 a été dynamique pour le secteur de la construction, y compris dans la production de biens sociaux. Retour sur les principaux indicateurs communiqués.

Collectivités territoriales |

Recommander cet article
Imprimer cet article

Le marché francilien de la construction n’a pas manqué de vigueur en 2017 ! D’après le Comité régional de l’habitat et l’hébergement, qui organisait sa réunion plénière ce mardi 6, 101 000 logements ont été autorisés entre février 2017 et janvier 2018, soit 15,4% de plus que sur les douze mois précédents.

Dans le même temps, 80 400 unités ont été mises en chantier (+16,1%). La production de logements sociaux a également connu un nouvel essor, avec 30 132 nouveaux biens locatifs recensés en 2017, dont 29,3% en PLAI (logements très sociaux).

Une forte implication de l’État

« Ce bilan permet de dresser un panorama quasi-exhaustif de l’action de l’État en termes de logement et d’hébergement, mettant en valeur le travail des services de l’État en Île-de-France et leurs bons résultats, qu’il est important de souligner et de valoriser », a salué Michal Cadot, préfet de Paris et de la région Île-de-France.

En effet, le gouvernement s’est particulièrement impliqué dans le développement de nouvelles offres d’hébergement sur le territoire francilien, réputé pour ses nombreuses tensions. L’État finançait ainsi 103 000 places d’hébergement au 31 décembre dernier, sans compter les places ouvertes dans le cadre de la campagne hivernale et du plan grand froid (7 053 places supplémentaires au 1er mars).

Les conditions de relogement des ménages ont également été améliorées, puisque 13 518 foyers DALO (Droit au logement opposable) ont été relogés en 2017, soit 9,6% de plus que l’année précédente. De même, la fluidité entre hébergement et logement semble s’être améliorée, avec 11 714 personnes hébergées relogées en 2017.

En revanche, la part des ménages DALO dans les attributions de biens sociaux a elle aussi augmenté, à hauteur de 17,3% en 2017. La préfecture de la région d’Île-de-France semble cependant optimiste, soulignant les « nombreuses actions conduites pour l’amélioration de l’habitat, contre la précarité énergétique et l’habitat indigne ».

F.C
Photo de Une : ©Fotolia

Recommander cet article
Imprimer cet article

Vos réactions | 0 réactions

Commenter cet article

Les champs à remplir sont obligatoires pour la publication de votre commentaire.

 

 

Le dépôt de votre commentaire ne nécessite pas d'authentification et sera soumis à la validation de notre modérateur.

Dossiers partenaires :

Visuel Dossiers partenaires

La protection acoustique au coeur de l'innovation TECHNAL


TECHNAL

À l’heure de la densification urbaine et de l’amplification des nuisances sonores, l’exposition...
Visuel Dossiers partenaires

Drain’Up, Une gamme de postes de relevage pour l'habitat...


SEBICO

Sebico propose des réponses pour tous les besoins en postes de relevage pour les eaux usées ou les eaux pluviales....

Suivez-nous :

Linkedin
Twitter
Facebook

Les produits de la semaine :