Inscrivez-vous à la Quotidienne du Bâtiment

Accueil > Actualités du BTP > Eco-construction > Le bâtiment, grand oublié des financements en faveur du climat

Le bâtiment, grand oublié des financements en faveur du climat

Le bâtiment, grand oublié des financements en faveur du climat
Coup dur pour la France ! Alors que la réussite de la transition énergétique du pays fait partie des priorités du gouvernement, l’I4CE (Institute for climate economics) a révélé ce 6 décembre que 45 à 70 milliards d’euros devront être investis chaque année d’ici 2030 pour atteindre les objectifs fixés par le Programmation pluriannuelle de l’énergie (PPE) et la Stratégie nationale bas-carbone (SNBC). Les détails.

Eco-construction |

Recommander cet article
Imprimer cet article

Alors que le président du SER (Syndicat des énergies renouvelables) Jean-Louis Bal indiquait il y a quelques semaines que le rythme de production d’énergie renouvelable est insuffisant pour atteindre l’objectif de 2020, c’est aujourd’hui au tour de l’I4CE (Institute for climate economics) de s’intéresser à la transition énergétique du pays.

Ce 6 décembre, l’organisme a ainsi présenté l’édition 2017 de son Panorama des financements climat en France, qui dresse un bilan peu glorieux des investissements réalisés entre 2013 et 2016 en faveur du climat.

Certes, 32 milliards d’euros ont été injectés chaque année dans la filière (dont 5,9 milliards pour les énergies renouvelables et 9,2 milliards pour la construction et les infrastructures), mais de nombreuses difficultés subsistent encore ! À commencer par la stabilisation de ces investissements depuis 2014.

Des objectifs loin d’être atteints

Pourtant, le besoin est bien réel : d’après l’I4CE, « entre 45 et 70 milliards d’euros d’investissements annuels d’ici 2030 seraient nécessaires pour atteindre les objectifs définis par la Stratégie nationale bas-carbone (SNBC) et la Programmation pluriannuelle de l’énergie (PPE) ». Ne serait-ce que pour la période 2016-2017, 20 à 40 milliards d’euros manquent encore.

©Capture d'écran "Panorama des financements climat en France", I4CE.

Première victime de ce défaut de financements, le bâtiment nécessiterait près de 10 milliards d’euros supplémentaires au seul titre de la rénovation des logements privés. Le marché des véhicules bas-carbone est également mis à mal, de même que les réseaux de chaleur. Heureusement, les investissements effectués sont « proches des besoins estimés » pour la production d’EnR et d’infrastructures de transport durable.

Qui finance la transition énergétique de la France ?

D’après l’I4CE, 64% des investissements en faveur du climat ont été réalisés par les ménages (10,8 milliards d’euros) et les entreprises (9,8 milliards). L’État, les collectivités, les bailleurs sociaux et autres gestionnaires d’infrastructures publics ont, quant à eux, injecté 11,4 milliards d’euros en 2016.

Pour les particuliers, il s’agit avant tout de participer à la rénovation des bâtiments, notamment grâce à l’autofinancement (4,4 milliards d’euros) et l’emprunt bancaire (3,3 milliards d’euros).

Les entreprises, de leur côté, préfèrent concentrer leurs dépenses sur la production d’énergie centralisée et les réseaux (3,3 milliards pour les énergies renouvelables). L’I4CE constate par ailleurs que les financements bancaires et obligataires (5,5 milliards d’euros) et les fonds propres des sociétés (2,5 milliards d’euros) sont les moyens les modes les plus utilisés dans ce cadre.
              

F.C
Photo de Une : ©Fotolia

Recommander cet article
Imprimer cet article

Vos réactions | 0 réactions

Commenter cet article

Les champs à remplir sont obligatoires pour la publication de votre commentaire.

 

 

Le dépôt de votre commentaire ne nécessite pas d'authentification et sera soumis à la validation de notre modérateur. Veuillez taper les caractères tels qu'ils apparaissent ci-dessous.

Dossiers partenaires :

Visuel Dossiers partenaires

KITINOX, LA RÉPONSE CHEMINÉES POUJOULAT POUR LA...


CHEMINEES POUJOULAT

Le foyer insert séduit de plus en plus de particuliers. Plébiscité aussi bien en neuf qu’en rénovation,...
Visuel Dossiers partenaires

Collez et jointoyez dans la journée : jointoiement 4...


PAREXLANKO

Parexlanko, spécialiste des mortiers industriels depuis plus de 30 ans, lance 5078 PROLIFLUIDE CHRONO C2S EG, nouveau...

Suivez-nous :

Linkedin
Twitter
Facebook

Les produits de la semaine :