Inscrivez-vous à la Quotidienne du Bâtiment

Accueil > Actualités du BTP > Nouveaux produits du BTP > Revêtement de sol intérieur et extérieur : lequel choisir selon chaque projet ?

Revêtement de sol intérieur et extérieur : lequel choisir selon chaque projet ?

Revêtement de sol intérieur et extérieur : lequel choisir selon chaque projet ?
Le choix d’un revêtement de sol va dépendre de plusieurs critères : l’utilisation (Sol intérieur ou sol extérieur ? Sol d’habitation ou pour des locaux professionnels ? Pièce humide ou non ? Le budget ? Matériaux écologique ?). Il est important de se poser toutes ces questions avant de choisir le type de sol à poser.

Nouveaux produits du BTP |

Recommander cet article
Imprimer cet article

Revêtement de sol intérieur

Parquet, carrelage, sol vinyle, lino, dalle PVC, carreaux de ciment, moquette… Le choix n’est pas forcément évident pour le choix des sols intérieurs. Pour chaque pièce, il y a un revêtement de sol adapté. Avant de choisir, il est important de se poser les bonnes questions : Le sol sera posé dans une pièce peu ou beaucoup fréquentée ? La pièce est-elle humide ? Est-ce une pièce de vie ? Est-ce un local professionnel ?
 

Les différents types de revêtements de sol par pièces pour une habitation 

Entrée, cuisine, salle de bains, salon, chambre, garage… Le sol ne sera pas le même dans chaque pièce. Le revêtement doit être esthétique, mais aussi pratique. Ainsi, selon le type de pièce,  pièce humide ou lieu de passage par exemple, il faudra apporter un soin particulier au choix du sol, les contraintes techniques seront différentes. Par exemple, dans une salle de bain, il faudra mieux opter pour du carrelage, un sol plastique ou du vinyle pour protéger le sol des projections d’eau. Pour le couloir ou la cuisine, il faudra mettre un sol résistant compte tenu du passage et des nombreux piétinements.
 

Quel sol pour une salle de bains ?

Il est important de choisir un sol qui résiste à l’eau et qui est facile d’entretien. Voici quelques exemples de sols parfaits pour une pièce d’eau :


Le carrelage

C’est le sol idéal pour une salle de bain. Il cumule beaucoup d’avantages : résistant, ne craint pas les projections d’eau, facile d’entretien, esthétique. Les technologies se sont améliorées, et aujourd’hui, il y a un large choix de carrelage pour tous les goûts, le carrelage peut même avoir l’aspect de la pierre ou du bois.
Inconvénient d’un sol carrelé : il est est froid.
 

Sol en pierre

Parfait pour ceux qui veulent faire le choix d’un sol naturel et design. Il se pose très bien dans une salle de bains. Le  traitement hydrofuge que le sol subira avant l’utilisation lui permettra de repousser l’humidité.
On retrouve principalement 4 types de pierre pour le sol d’une maison :
- Le granit
- Le marbre
- L’ardoise (moins chère et ne nécessite pas de traitement avant l’utilisation)
- La pierre calcaire : coloris du beige très clair au gris, au rose et à l’ocre
- Le principal inconvénient du sol en pierre sera la pose qui est très chère et complexe. Il faut absolument passer par un professionnel (carreleur ou marbreur).
 

Le parquet

Même si le parquet est souvent utilisé dans le salon ou les chambres, il peut très bien s’installer dans une salle de bains. Il suffit simplement de choisir une essence exotique comme le teck, l'iroko ou le doussié, des essences naturellement imputrescibles. Dans ce cas, le parquet résistera à l’humidité de la salle de bains.


Le sol plastique

Les avantages du sol plastique sont : le prix, la facilité de pose, la robustesse, mais aussi le large choix de couleurs et de motifs.
Il s’adapte parfaitement à toutes les pièces de la maison dont les pièces humides.
 

Un sol stratifié

Il est possible de poser un sol stratifié dans la salle de bains. Mais il faudra bien choisir un sol stratifié spécifiquement destiné aux pièces humides et dont le support a été enduit d'une résine vinylique pour faire barrière à l'humidité.
Avantage : prix moins élevé qu’un parquet, résistance, nombreuses teintes, pose simplifiée, facile à nettoyer.


Lino / sol PVC

Le sol lino et le PVC présentent de nombreux atouts pour une salle de bains. Ils sont résistants, faciles d'entretien, isolants, permettent de créer de grandes surfaces sans joint, large choix de décors colorés (il existe même des sols lino imitation parquet ou mosaïque).
Le sol PVC est très facile à poser. Il existe en dalle PVC adhésive (ou dalle autocollante) avec colle intégrée. L’autre type de pose est la pose à la colle avec le sol pvc rouleau.
Le lino est un sol naturel contrairement au PVC, il sera donc plus cher.
 

Quel sol pour une cuisine?

Comme pour une salle de bains, le choix du sol dans la cuisine est important. Il faut qu’il soit résistant aux passages, mais aussi aux tâches (eau et gras). Il est important d’informer vos clients sur les différents revêtements possibles pour une cuisine.

Les revêtements de sol les plus choisis pour cette pièce sont : le carrelage, le parquet, le stratifié et les sols souples.
 

Le carrelage de cuisine ou la pierre naturelle

Le carrelage possède tous les avantages pour une cuisine. C’est un sol très résistant et facile d’entretien. Pour un côté plus noble, plus chic, vous pouvez proposer à vos clients un dallage en pierre naturelle comme l’ardoise, le granit, le marbre ou la terre cuite.
Le carrelage en terre cuite ou en grès cérame est très prisé pour une cuisine. L’avantage du grès cérame : il est non poreux, il ne craint ni l'eau, ni les taches, ni les chocs. Il est donc parfait pour cette pièce.


Parquet de cuisine

Il existe des parquets destinés aux cuisines. Comme pour la salle de bains, ce sont des parquets de bois exotique. En cuisine, le parquet est toujours collé pour pouvoir résister aux variations hygrométriques. Son étanchéité doit être particulièrement soignée.
 

Le sol stratifié 

Il sera moins cher qu’un parquet en bois massif et permet d’apporter le côté chaleureux du bois. Attention à bien choisir un sol stratifié dédié aux pièces humides.
 

Un sol souple en cuisine : linos et sols vinyles

Vendus en rouleau ou en dalle de sol, les sols souples sont parfaits pour une cuisine. Ils sont faciles à poser (existent en dalles autocollantes). Il existe un grand choix de motifs et coloris (par exemple, on peut trouver du sol vinyle imitation carreau de ciment). Autres avantages : le prix très accessible et la facilité d’entretien.
 

Les autres pièces de la maison : salon, chambre et couloir

Tous les types de sols peuvent se poser dans ces pièces. Le choix se fera surtout sur le confort et le style souhaité.
En plus des types de sols énoncés ci-dessus, on retrouve la moquette qui revient en force pour les pièces de vie comme les chambres ou le salon. La moquette va apporter de la chaleur à l’intérieur d’une maison. Longtemps laissée à l’abandon, elle est de retour dans les habitations. Elle associe des qualités esthétiques et des performances. Elle se pose facilement sur n'importe quel support et peut même être considérée aujourd’hui comme un sol naturel et écologique. En effet les moquettes sont isolantes phoniquement et thermiquement.
Il existe différents types de moquettes : les moquettes de laine, les moquettes synthétiques, les moquettes velours, frisée ou bouclées. Tout dépendra de l’usage désiré.

Focus sur les sols écologiques

De plus en plus, la notion environnementale devient essentielle pour les particuliers dans l’aménagement de la maison.
Un revêtement de sol naturel et écologique possède plusieurs atouts dont une meilleure qualité de vie (bonne isolation, qualité de l’air intérieur, confort…).
L’impact  environnemental du revêtement de sol choisi varie selon
- L’énergie nécessaire à sa fabrication
- L’origine naturelle ou non de ses composants
- La présence de substances polluantes
- Le respect de l’environnement

On oublie donc les parquets en bois exotiques qui participent à la déforestation, les moquettes avec traitements ignifuges, les sols plastiques en PVC gourmands en pétrole…
De plus en plus de sols naturels voient le jour sur le marché. En plus d’allier l’utile à l’environnemental, ces revêtements de sol sont de plus en plus résistants et esthétiques. Voici un tour d’horizon des sols écologiques pour l’aménagement intérieur.
 

Quel sol écologique choisir ?

Le choix est vaste. Aujourd’hui, pour chaque type de sol traditionnel, on trouve un équivalent durable.

- Le parquet : il faut choisir plutôt un parquet en bois de châtaigner ou de chêne, et encore mieux, en bambou ou en liège.

- Le lino : le  linoléum est fabriqué à base de matières premières naturelles (mélange d'huile de lin, de farine, de bois, de liège, de résines naturelles, de minéraux et de pigments sur un support en toile de jute).

- Le carrelage : privilégier le grès ou le caralium qui est un sol naturel composé à 80% de matière minérale et à 20% de composite

- La pierre naturelle : granit, marbre et ardoises sont prisées pour leur caractère durable

- Sol en fibre végétales tressées : toile de jute, coco, jonc de mer… Tous ces sols respectent l’environnement

- La moquette : comme vu au dessus, il existe aujourd’hui des moquettes écologiques.

 

Sols pour les locaux professionnels

Les revêtements de sols pour les locaux professionnels sont différents que ceux pour les particuliers. Ils se doivent d’être plus résistants. Chaque type de local professionnel (bureaux, magasins, hôpitaux, gymnases, hôtel, restaurant, écoles, usines…) a besoin d’un sol adapté selon ses besoins.

Les différents revêtements en fonction du type de local :

Pour choisir le bon revêtement de sol pour un local professionnel, il est important de définir un cahier des charges pour chaque espace. Le sol d’une cuisine professionnelle ne sera pas le même que celui de la salle de réception ou de la chambre pour un hôtel. Idem pour une école.

Les industriels proposent aujourd’hui de nombreux choix de revêtements de sol pour chaque utilisation.

- Hôtellerie / restauration

- Locaux sportifs

- Santé

- Enseignement

- Industrie

- Bureaux

- Magasins

La règlementation

Pour les locaux professionnels accueillant du public, la règlementation impose de choisir comme revêtement une surface dure capable de faire obstacle à l’humidité, facile à nettoyer et non glissante. Il est fortement recommandé de vérifier les normes et certifications en vigueur avant de choisir le revêtement de sol.

 

Revêtements de sol extérieurs : quel sol choisir pour une terrasse

Comme pour les sols intérieurs, il est important de choisir le bon sol pour sa terrasse. Le choix se fera surtout sur le côté esthétique, la facilité de pose et l’entretien. Quel sont les différents types de revêtements de sol pour une terrasse ? Quels sont les avantages et inconvénients de chaque sol ? Voici un tour d’horizon pour vous aider à conseiller au mieux vos clients.

Avant de choisir le matériau de la terrasse et de commencer la pose, il faudra d’abord couler une dalle en béton si elle n’existe pas (la plupart des matériaux se posant sur une dalle en béton).

Béton, bois, composite, pierre naturelle, carrelage… il y en a pour tous les goûts.

Sol extérieur décoratif en béton

La terrasse en béton décoratif est robuste, résistante, esthétique et économique. C’Ets une bonne alternative aux autres types de terrasse (bois, pierre naturelle…). Il existe de nombreux bétons décoratifs : béton désactivé, béton lissé, béton bouchardé, béton sablé, béton imprimé, béton ciré, béton coloré… C’est l’idéal pour une terrasse moderne et facile à entretenir.

Terrasse bois

La terrasse en bois est très en vogue, c’est un matériau chaleureux. Elle convient parfaitement à tout type de maison, que celle-ci soit moderne ou traditionnelle. Si votre client fait le choix d’une terrasse bois, vous pourrez lui proposer des lames en bois ou en composite, ou des caillebotis.

La terrasse en bois composite est faite à base de résine et de fibre de bois. Son rendu est très proche de celui du bois naturel, sans les inconvénients de celui-ci. En effet, ce matériau ne nécessite presque pas d'entretien et sa couleur ne bougera pas dans le temps comme le bois.

L’inconvénient d’une terrasse bois sera l’entretien.

Terrasse en pierre naturelle ou en pierre reconstituée

Un sol de terrasse en pierre donne un cachet authentique à un extérieur. Elle est naturellement robuste et résistante. Pour un budget plus réduit, la pierre reconstituée est une bonne alternative. Elle donne un effet « pierre naturelle ». La pierre naturelle ou reconstituée est vendue sous forme de dalle de terrasse ou de pavé. Pour ce revêtement terrasse, la pose par un professionnel est recommandée.

Les avantages de la pierre : robustesse, ne glisse pas, la couleur ne passe pas.

Carrelage en terrasse

Un autre type de terrasse extérieur : la terrasse en carrelage. Le carrelage s’adaptera à tous les styles.

Quels sont les avantages du carrelage pour une terrasse ? Il demande moins d’entretien qu’une terrasse en bois. Il existe une grande diversité de couleurs, d’aspect ou d’imitation.

Les prix d’entrée d’un carrelage pour terrasse est peu élevé. C’est le matériau idéal pour une terrasse pas chère.

 

Prix et TVA pour les revêtements de sol

Le prix d’un revêtement de sol va varier énormément en fonction du matériau utilisé et de la gamme choisie. Avant de conseiller un type de revêtement de sol intérieur ou un matériau pour une terrasse à votre client, étudiez bien la notion de prix avec lui et proposez-lui des devis en fonction de ses critères. N’hésitez pas à lui proposer également un devis pose de sol.

Quelle TVA devez-vous facturer ?

Le taux de TVA normal de 20% va s’appliquer pour :

- Les locaux professionnels (bureaux, hôtels, restaurants…)

- Les constructions neuves

- La rénovation si le logement a été construit il y a moins de deux ans

- Les agrandissements supérieurs à 10% de la surface d’habitation

Le taux de TVA intermédiaire de 10% s’appliquera dans le cas ci-dessous :

Pour les travaux de rénovation autres que l’amélioration énergétique de l’habitat si le logement a été construit il y a plus de 2 ans. Cette TVA s’applique sur la main-d’œuvre. Il peut également s’appliquer sur les matériaux s’ils ont été achetés par l’entreprise effectuant les travaux. Ce taux s’applique donc pour le changement du revêtement de sol : pose d’un parquet ou d’une moquette par exemple.

 

M.S.

Recommander cet article
Imprimer cet article

Vos réactions | 0 réactions

Commenter cet article

Les champs à remplir sont obligatoires pour la publication de votre commentaire.

 

 

Le dépôt de votre commentaire ne nécessite pas d'authentification et sera soumis à la validation de notre modérateur. Veuillez taper les caractères tels qu'ils apparaissent ci-dessous.

Dossiers partenaires :

Visuel Dossiers partenaires

KITINOX, LA RÉPONSE CHEMINÉES POUJOULAT POUR LA...


CHEMINEES POUJOULAT

Le foyer insert séduit de plus en plus de particuliers. Plébiscité aussi bien en neuf qu’en rénovation,...
Visuel Dossiers partenaires

Collez et jointoyez dans la journée : jointoiement 4...


PAREXLANKO

Parexlanko, spécialiste des mortiers industriels depuis plus de 30 ans, lance 5078 PROLIFLUIDE CHRONO C2S EG, nouveau...

Suivez-nous :

Linkedin
Twitter
Facebook

Les produits de la semaine :