Inscrivez-vous à la Quotidienne du Bâtiment

Accueil > Actualités du BTP > Vie des sociétés > Le budget consacré aux infrastructures de transport bientôt dévoilé

Le budget consacré aux infrastructures de transport bientôt dévoilé

Le budget consacré aux infrastructures de transport bientôt dévoilé
Après la publication d’un rapport du Conseil d’orientation des infrastructures en janvier dernier, chacun scrutait de près les différentes annonces du gouvernement… qui se sont faites attendre ! La ministre des Transports Elisabeth Borne présentera pourtant les priorités du gouvernement ce mardi 11, ainsi que la programmation des investissements de transports pour les 10 prochaines années. Le point sur les premiers éléments.

Vie des sociétés |

Recommander cet article
Imprimer cet article

Peu à peu, le projet de loi d’orientation des mobilités se concrétise ! Après la présentation, fin janvier dernier, d’un rapport du Conseil d’orientation des infrastructures (COI), le gouvernement s’était fait plutôt discret sur les questions relatives aux transports, promettant un plan de sauvegardes des routes nationales loin d’être acquis.

La situation devrait cependant s’accélérer dans les prochains mois, avec l’annonce, dès ce soir, des priorités du gouvernement par la ministre des Transports Elisabeth Borne. Cette dernière présentera ainsi aux membres du COI la programmation des investissements de transports répartis sur la prochaine décennie.

Selon le gouvernement, il s’agit d’une « démarche inédite pour définir de façon claire, priorisée et financée la politique d’investissement dans les transports ». « Cette programmation fera partie du projet de loi d’orientation des mobilités, qui sera présenté prochainement [en octobre, ndlr] en Conseil des ministres », ajoute l’exécutif.

La modernisation de l’existant avant tout

Pour autant, Elisabeth Berne a déjà averti : « On ne va pas présenter une carte avec des projets ». Au contraire, la conférence de ce 11 septembre sera avant tout l’occasion de dévoiler l’enveloppe du gouvernement attribué aux infrastructures, l’objectif étant de « fixer un certain nombre de priorités ».

Parmi elles, l’entretien et la modernisation des réseaux déjà existants s’inscrit en tête de liste. Viennent ensuite « l’amélioration des transports du quotidien » et le « désenclavement des territoires », comme le précise le ministère des Transports. L’innovation et le plan vélo feront également l’objet d’une attention particulière.

Composé de 16 membres (parlementaires, représentants de collectivités et autres experts), le COI avait quant à lui proposé trois scénarios bien distincts selon le budget envisagé par l’État : 2,4 milliards d’euros par an (stable par rapport à la situation actuelle, et donc condamnant de nombreux projets), 3 milliards (comme l’envisagerait le gouvernement) et 4 milliards.

Reste qu’Elisabeth Borne devra encore s’entretenir avec l’ensemble des acteurs concernés, dont les présidents de régions, afin de lister les projets prioritaires dans le cadre de ce vaste plan.

F.C (avec AFP)
Photo de Une : ©Fotolia

Recommander cet article
Imprimer cet article

Vos réactions | 0 réactions

Commenter cet article

Les champs à remplir sont obligatoires pour la publication de votre commentaire.

 

 

Le dépôt de votre commentaire ne nécessite pas d'authentification et sera soumis à la validation de notre modérateur.

Dossiers partenaires :

Visuel Dossiers partenaires

KALORY E, la fenêtre aluminium à énergie...


KAWNEER FRANCE

Conçue sur le modèle de la fenêtre pariétodynamique, la fenêtre KALORY E de KAWNEER assure...
Visuel Dossiers partenaires

Aménagement Utilitaire : comment s’y retrouver...


WORK SYSTEM

La question de l’aménagement est primordiale chez les professionnels du bâtiment en particulier. L’enjeux...

Suivez-nous :

Linkedin
Twitter
Facebook

Les produits de la semaine :