Inscrivez-vous à la Quotidienne du Bâtiment

Accueil > Actualités du BTP > Vie des sociétés > Le climat conjoncturel dans le bâtiment baisse d’un point en janvier 2019 (INSEE)

Le climat conjoncturel dans le bâtiment baisse d’un point en janvier 2019 (INSEE)

Le climat conjoncturel dans le bâtiment baisse d’un point en janvier 2019 (INSEE)
L’enquête mensuelle de conjoncture de l’INSEE révèle que le climat des affaires s’est légèrement altéré pour l’industrie du bâtiment au mois de janvier 2019, selon les chefs d’entreprise du secteur. L’indicateur a en effet baissé, retrouvant son niveau de novembre 2018, soit 109 points. Le climat des affaires reste néanmoins plus élevé que la moyenne de longue période, estimée à 100 points.

Vie des sociétés |

Recommander cet article
Imprimer cet article

Le solde d’opinion des entrepreneurs du bâtiment concernant le climat des affaires baisse légèrement au mois de janvier 2019, mais reste néanmoins toujours au-dessus de la moyenne de longue période. Les résultats de l’enquête publiée par l’INSEE mercredi 23 janvier, signalent une baisse de confiance dans l’avenir et toujours des difficultés de recrutement, comme l’évoquait déjà Jacques Chanut fin décembre lors de la présentation de la conjoncture 2019 de la FFB (Fédération française du bâtiment).

Des résultats qui révèlent pas mal d’incertitudes pour l’avenir

Par rapport à décembre 2018, les entrepreneurs sont ce mois-ci moins nombreux à signaler une augmentation de leur activité au cours du dernier trimestre, l’indicateur baisse ainsi de deux points par rapport à décembre. Si le solde d’opinion concernant l’activité prévue reste stable, les résultats de l’enquête notent néanmoins une baisse d’optimisme des entrepreneurs concernant les perspectives du secteur.

Du côté des carnets de commandes, nettement moins d’entrepreneurs les jugent biens remplis par rapport au mois précédent. Cependant, au vu de leurs effectifs, les chefs d’entreprises estiment que ces commandes leur assureront 7,4 mois de travail, soit bien plus que la moyenne de longue période.

Toujours des problèmes de recrutement

En janvier 2019 encore, les chefs d’entreprise déclarent avoir augmenté leurs effectifs au cours des trois derniers mois, mais les perspectives d’embauches semblent prévues à la baisse, bien que toujours au-dessus de la moyenne.

Les résultats soulignent que les tensions sur l’appareil productif restent fortes. « 38% des entrepreneurs signalent des goulots de production, avec une part plus élevée qu’en moyenne due au manque de personnel », signale le bilan de l’enquête, qui ajoute que « trois quarts des entrepreneurs rencontrent des difficultés de recrutement », soit 74%. Un chiffre qui diminue légèrement pour la première fois depuis juillet 2015, bien que toujours élevé par rapport à la moyenne de longue période, estimée à 58%.

Autre alerte : l’augmentation des délais de paiement des clients et la dégradation de la trésorerie des entreprises. Le solde, toujours stable, reste néanmoins au-dessous de la moyenne de longue période.

Egalement à noter : les chefs d’entreprises sont plus nombreux qu’en décembre à annoncer une hausse de leurs prix au cours des trois prochains mois.

C.L
Photo de Une : ©Adobe Stock

Recommander cet article
Imprimer cet article

Vos réactions | 0 réactions

Commenter cet article

Les champs à remplir sont obligatoires pour la publication de votre commentaire.

 

 

Le dépôt de votre commentaire ne nécessite pas d'authentification et sera soumis à la validation de notre modérateur.

Dossiers partenaires :

Visuel Dossiers partenaires

Comprendre les enjeux du paiement à la source pour les...


BRZ France

Dès le premier janvier 2019, le prélèvement des impôts sur le revenu sera effectué directement...
Visuel Dossiers partenaires

Protection Périphérique Grimpante : Cofra’GRIMP


BATIDEV

Cofra’GRIMP est une solution de garde- corps pour la construction d’un mur en élévation depuis le niveau R...

Suivez-nous :

Linkedin
Twitter
Facebook

Les produits de la semaine :