Inscrivez-vous à la Quotidienne du Bâtiment

Accueil > Actualités du BTP > Vie des sociétés > Shell Bitumes ouvre les portes de son European Solution Centre d’Illkirch (67)

Shell Bitumes ouvre les portes de son European Solution Centre d’Illkirch (67)

Shell Bitumes ouvre les portes de son European Solution Centre d’Illkirch (67)
Inauguré en 2011 dans l’agglomération strasbourgeoise, le Solution Centre de Shell Bitumes est unique en France. Véritable laboratoire de recherche, cet établissement permet à l’industriel d’offrir une assistance technique à ses clients. Entre autres, le Centre dispose de tous les équipements nécessaires au contrôle de la qualité des bitumes, en adéquation avec les exigences nécessaires au marquage CE (Conformité européenne). Découverte.

Vie des sociétés |

Recommander cet article
Imprimer cet article

Ce jeudi 6 décembre, Shell Bitumes, acteur incontournable de son marché, proposait à la presse de découvrir son European Solution Centre, ou Centre technique européen, situé à Illkirch, dans le Bas-Rhin.

Livré en octobre 2010 et inauguré en avril 2011, cet établissement est certifié ISO 9001 depuis 2014, soulignant ainsi le système de management de la qualité mis en place par l’entreprise. Environ 1 000 m2 permettent ainsi aux 10 experts du Centre (dont 5 techniciens) d’accompagner chaque année plus de 240 projets d’assistance technique.

Car s’il est bel et bien doté d’un important laboratoire, le bâtiment n’est en rien un centre de R&D ! En effet, la structure a avant tout vocation à apporter un soutien technique aux clients et partenaires européens et sud-africains de Shell Bitumes.

Un important laboratoire au cœur de l’Europe

Dans ce sens, « les principales activités du Centre technique » s’orientent vers « le support aux raffineries et aux dépôts », comme l’indique David Lawrence, manager de la structure. « On valide le bitume qui sort des raffineries pour être vendu sur le marché européen. Tous les bitumes que l’on commercialise sont évidemment marqués CE (…) : ils doivent en fait être conformes aux normes européennes, et donc nous faisons les analyses ici, au laboratoire. »

Pour ce faire, Shell Bitumes n’a rien laissé au hasard. Si la société reste évasive quant aux investissements réalisés, David Lawrence confirme qu’« il n’y a pas une année où on n’améliore pas quelque chose dans le laboratoire. Cela peut être d’un point de vue technique, ergonomique, de sécurité, HSSE, de qualité. »

Entre autres, le Centre s’est récemment doté de nouveaux stockages pour les granulats, dont les sacs peuvent être à la fois lourds et amples. Le mobilier a également été adapté afin que les techniciens puissent travailler plus facilement (installation de portes automatiques coulissantes notamment).

En complément, le laboratoire, qui travaille pour plusieurs pays aux méthodes d’analyses variées, « doit s’adapter au niveau des équipements (…) pour être en mesure de répondre au mieux aux demandes », comme le soulève David Lawrence. De fait, le Centre dispose de deux compactages et de différentes machines dédiées aux tests à la résistance sous charge.

Autant d’équipements qui permettent de réaliser de nombreux essais sur bitume. Parmi eux, celui de la pénétrabilité à l’aiguille à 25°C reste le plus répandu afin de vérifier la température de ramollissement du produit. D’autres examens sont également en mesure de caractériser les produits : viscosité du bitume, rhéologie, formulation, etc.

Un reflet direct du savoir-faire du groupe

Le Centre technique n’est pourtant pas qu’un ‘’simple’’ outil d’assistance dédié aux clients de Shell Bitumes. En effet, les techniciens travaillent par ailleurs à la validation des nouvelles formulations des produits premium proposées par l’industriel.

Surtout, l’European Solution Centre se veut une véritable vitrine du savoir-faire de l’entreprise. L’établissement est ainsi ouvert aux clients de Shell Bitumes (déjà 47 visiteurs recensés de janvier à août 2018), qui peuvent découvrir les solutions du fabricant à travers un showroom dédié et même une mise en œuvre in situ. Des formations techniques sont également proposées au sein du laboratoire.

D’un autre côté, le Centre est un modèle de la politique HSSE (Hygiène, santé, sécurité et environnement) menée par Shell France, avec plus de 2 000 jours recensés sans accident. « Nous avons des objectifs (…) d’être proactifs sur le fait de trouver des bonnes pratiques et des actions à mettre en place pour qu’il n’y ait jamais d’accident au laboratoire », fait savoir David Lawrence. Des formations sont ainsi proposées « très régulièrement » aux collaborateurs, qui sont « 80% à être SST [Sauveteurs secouristes du travail, ndlr] ».

Enfin, le Centre technique d’Illkirch s’inscrit parfaitement dans le cadre du scénario Sky développé par Shell dans le cadre de l’Accord de Paris. Celui-ci vise notamment à mettre en œuvre plusieurs changements afin d’atteindre l’objectif ambitieux de « zéro émission nette issue de l’énergie d’ici 2070 », comme le note l’industriel. Dans ce sens, de nouveaux investissements pourraient prochainement être réalisés au sein du laboratoire afin que ce dernier devienne, dans les années à venir, un site ‘’carbone neutre’’.

Fabien Carré
Photo de Une : ©FC/Légende : David Lawrence, manager du Centre technique d’Illkirch

Recommander cet article
Imprimer cet article

Vos réactions | 0 réactions

Commenter cet article

Les champs à remplir sont obligatoires pour la publication de votre commentaire.

 

 

Le dépôt de votre commentaire ne nécessite pas d'authentification et sera soumis à la validation de notre modérateur.

Dossiers partenaires :

Visuel Dossiers partenaires

La protection acoustique au coeur de l'innovation TECHNAL


TECHNAL

À l’heure de la densification urbaine et de l’amplification des nuisances sonores, l’exposition...
Visuel Dossiers partenaires

Drain’Up, Une gamme de postes de relevage pour l'habitat...


SEBICO

Sebico propose des réponses pour tous les besoins en postes de relevage pour les eaux usées ou les eaux pluviales....

Suivez-nous :

Linkedin
Twitter
Facebook

Les produits de la semaine :