Inscrivez-vous à la Quotidienne du Bâtiment

Accueil > Actualités du BTP > Vie pratique > Comment améliorer la qualité de l’air intérieur ?

Comment améliorer la qualité de l’air intérieur ?

Comment améliorer la qualité de l’air intérieur ?
Nous passons la grande majorité de notre temps dans un espace fermé (bureau, lieu de travail, transport, maison, appartement…). L’air à l’intérieur des bâtiments est pollué de manière spécifique par rapport à l’air extérieur. Il y a plusieurs cause à cette pollution de l’air intérieur des logements et des bâtiments : matériaux de construction utilisés, peinture, appareils à combustion, produits d’entretien, tabagisme… Les enjeux sanitaires et économiques qui en découlent sont importants. Quelles sont les actions à mettre en œuvre pour améliorer la qualité de l’air intérieur ?

Vie pratique |

Recommander cet article
Imprimer cet article

Quelles sont les sources de pollution de l’air intérieur ?

Pour le grand public, la qualité de l’air n’est pas encore une priorité en rénovation. En effet, c’est encore une notion plutôt « abstraite » pour la plupart. Or, c’est un élément très important pour le bien-être dans son logement, c’est un réel enjeu pour la santé publique. Les chiffres le prouvent :

- Le nombre de décès directement lié à la qualité de l’air intérieur est estimé à 20 000

- Les spécialistes du secteur estiment qu’un logement peut être jusqu’à 9 fois plus pollués que l’air extérieur.

Il est donc important de sensibiliser le grand public à cette problématique.
 

Quelles sont les différentes sources de pollution de l’air intérieur ?

Les polluants de l’air intérieur sont présents dans tous les logements et bâtiments. Ils sont de natures diverses. Ils peuvent provenir de la pollution de l’air extérieur, des matériaux utilisés dans le bâtiment, de la décoration (peinture, bougies parfumées…), des polluants liés au bâtiment, du tabac, de l’humidité… Tous ces polluants ont un fort impact sur la santé des occupants. Il est nécessaire de comprendre leur provenance afin de pouvoir les limiter.
 

Voici une liste non exhaustive des différents types de polluants de l’air intérieur :

- Les polluants biologiques

Cette source de pollution de l’air intérieur provient des être vivants (bactéries, virus, acariens…), mais peuvent également provenir d’une mauvaise ventilation provocant des moisissures.

- Les polluants chimiques

Ils sont nombreux et on les retrouve régulièrement dans l’air intérieur. Les polluants chimiques sont par exemple :

Le monoxyde de carbone (CO)

C’est un gaz invisible et inodore qui peut être mortel à forte concentration. Il provient de la combustion incomplète des combustibles comme le charbon, le bois, le gaz ou encore le fioul. Il est présent dans l’air intérieur quand par exemple les appareils de chauffage sont mal entretenus.

Les composés organiques volatils ou COV

Ils proviennent de nombreux matériaux comme la colle, le solvant, la peinture, les produits d’entretien, le parfum… mais aussi dans les produits chimiques utilisés pour le bâtiment, le mobilier et l’entretien. Les COV représentent « tout composé, à l’exclusion du méthane, contenant du carbone et de l’hydrogène, ce dernier pouvant être partiellement ou totalement substitué par d’autres atomes et ayant une pression de vapeur de 0,01 hPa ou plus à une température de 293,15 K ou ayant une volatilité correspondante dans les conditions d’utilisation particulières» selon la directive du 11 mars 1999.

Le plomb

C’est un métal toxique présent dans les vieilles peintures que l’on peut retrouver dans les immeubles anciens.

- Les particules et les fibres

- L’amiante

- Les gaz radioactifs comme le radon

Le radon est un gaz radioactif contenu dans le sol et la roche. La présence de radon dans les bâtiments résulte du taux de formation de ce gaz dans le sol mais aussi des caractéristiques de l’enveloppe du bâtiment en contact avec le sol, s’il y des fissures, et de la différence de pression entre le sol et l’intérieur du bâtiment.

- Il existe également de nombreuses autres sources de pollution de l’air intérieur comme le tabac ou l’humidité qui provoque de la moisissure et favorise le développement des blattes et acariens.

 

Comment améliorer l’air intérieur ?

Afin d’améliorer la qualité de vie dans un logement, il est important de faire connaitre les bons gestes pour limiter au maximum la pollution de l’air intérieur.

Les initiatives se multiplient pour informer le grand public de la qualité de l’air intérieur et pour réduire la pollution intérieure, mais cela n’est pas encore suffisant car pour le grand public cela reste une notion très vague.

Selon une étude BVA, réalisée pour le Synasav, 84% des personnes interrogées pensent que la qualité de l’air de leur logement « est bonne », et 43% se disent bien informés sur le sujet. Cela reste très faible.

Il est donc urgent de sensibiliser les particuliers.
 

1/ Plan d’action sur la qualité de l’air intérieur lancé par le gouvernement en 2013

Ce plan d’action a pour but d’informer le grand public et les acteurs relais. Voici quelques actions mises en place :

-Lancement d’un site web grand public pour évaluer la qualité de l’air de son logement

- Campagne d’information vers le grand public via une application donnant des conseils et les gestes simples pour améliorer l’air intérieur de son habitat

- Surveiller la qualité de l’air dans des ERP comme les écoles, mais aussi dans des lieux dont la pollution est spécifique (par exemple les enceintes ferroviaires souterraines

- Étiquetage des produits polluants l’air (par exemple pour les bougies, encens, produits d’entretiens…) pour  réduire certaines sources de pollution

- Interdiction progressive de l’utilisation du perchloréthylène dans les pressings

- Publication de valeurs guides pour l’air intérieur

- Développement du métier de conseiller en environnement intérieur

- Dans  le secteur du  bâtiment : préparer  les  évolutions réglementaires

 

2/ Guide pratique de l’Association QUALITEL « Comment réduire la pollution de l’air intérieur ? Bien dans son logement : des conseils pour améliorer la qualité de vie chez soi »

L’Association QUALITEL vient de publier un nouveau guide pratique pour aider les particuliers à comprendre l’air qui les entoure, à adopter les bons gestes du quotidien pour lutter contre la pollution de l’air intérieur.

Ce guide très complet va aborder les thématiques suivantes :

- Qu’est-ce que la qualité de l’air intérieur ? La pollution de l’air intérieur ?

- Pourquoi l’air intérieur est pollué ?

- Quels sont les polluants et les sources de pollution de l’air intérieur ?

- Quels sont les risques pour la santé ?

- Comment améliorer la qualité de l’air intérieur ?

- Quels sont les bons gestes à avoir au quotidien ? En prévention ? En cas de travaux ?

Voici quelques conseils présents dans ce guide

- Aérer son logement tous les jours, et encore plus quand on cuisine ou fait le ménage.

- Etre attentif au choix des matériaux et du mobilier, éviter les bougies parfumées, les encens… pour lutter contre les Composés Organiques Volatils (COV).

- Renouveler l’air : Vérifier le bon fonctionnement des systèmes de ventilation et de chauffage pour éviter les particules

- Entretenir son logement pour éviter les moisissures (nettoyage de la grille de ventilation ou des bouches d’extraction, changement des filtres de la VMC…)

- Bien nettoyer les sols et textiles pour limiter la présence des acariens

- Etc.

 

Crédit photo de une : Fotolia

M.S.

 

 

Recommander cet article
Imprimer cet article

Vos réactions | 0 réactions

Commenter cet article

Les champs à remplir sont obligatoires pour la publication de votre commentaire.

 

 

Le dépôt de votre commentaire ne nécessite pas d'authentification et sera soumis à la validation de notre modérateur.

Dossiers partenaires :

Visuel Dossiers partenaires

Information prévention : Chute de hauteur – prévenir...


OPPBTP

L’OPPBTP vous accompagne dans votre métier en mettant à votre disposition un mémento prévention...
Visuel Dossiers partenaires

Laissez libre cours à votre imagination avec Ecophon...


ECOPHON

Ecophon dévoile sa nouvelle gamme d’îlots flottants. Votre palette de création a été...

Suivez-nous :

Linkedin
Twitter
Facebook

Les produits de la semaine :