La Tour Paris 13 en phase de « grignotage » pour une démolition progressive Architecture | 03.04.14

Partager sur :
La Tour Paris 13, datant des années 50, est au coeur d'une opération de renouvellement urbain. Afin d'assurer la sécurité du chantier, l'opération de démolition se fera progressivement, de haut en bas, selon la technique du « grignotage ». La nouvelle résidence proposera 87 logements sociaux et 450m2 de commerces. Sa livraison est prévue en juin 2016.

La Tour Paris 13 va progressivement disparaître sous les yeux des habitants de la rue Fulton. Construite dans les années 50, elle faisait partie d'une résidence composée de 133 logements sociaux. Le chantier de démolition de l'immeuble de la rue Fulton a débuté en novembre 2013.

Les intervenants ont débuté les travaux par le désamiantage des bâtiments avant de procéder à leur curage, qui s'apparente à un déshabillage progressif du bâti, ne laissant apparaître qu'un squelette de béton. Les encombrants : meubles, radiateurs, portes... et les éléments en bois : parquets, parois... ont ainsi été évacués pour être recyclés.

Le « grignotage »

Le mardi 8 avril débute l'étape la plus visible de la démolition de la Tour Paris 13, le « grignotage ».

« Nous intervenons dans un contexte urbain où l'espace est réduit et les circulations automobile et piétonne importantes. Cet environnement interdisait la démolition par implosion », explique Thomas Chalvignac, responsable d'opérations chez ICF Habitat La Sablière.

C'est donc la technique dite du « grignotage » qui a été retenue. « Le bâti va être démoli progressivement de haut en bas à l'aide d'une cisaille hydraulique installée à l'extrémité du bras d'une pelle de chantier. Cette opération évite la création de gros blocs en produisant des petits débris», poursuit Thomas Chalvignac.


Chargés dans des bennes, ces débris sont évacués par camion jusqu'à des barges accostées sur la Seine à quelques kilomètres de là, pour être ensuite conduits jusqu'à un centre de traitement. Ce cheminent en circulation douce a l'avantage d'éviter d'encombrer les abords du chantier et les routes.

« Il faudra une semaine pour démolir chacun des deux immeubles puis trois semaines d'évacuations des gravats et démolitions des infrastructures », indique le responsable d'opérations. En effet, la pelleteuse spécialement équipée s'est attaquée d'abord au bâtiment de cinq étages le 1er avril, elle se placera ensuite sur les gravats de ce dernier, pour atteindre plus facilement le haut de la Tour Paris 13 (tour de neuf étages) à partir du mardi 8 avril.

L'opération de renouvellement urbain en cours consiste à démolir les bâtiments existants, aménager les espaces et construire 320 nouveaux logements, des commerces et des équipements publics en trois phases faisant appel à différents architectes.

Le concours pour la première phase de construction, dont fait partie Tour Paris 13, a été remporté par l'agence Bernard Bülher. La nouvelle résidence proposera 87 logements sociaux et 450m2 de commerces. L'opération vise la performance Plan Climat Paris et les certifications Habitat et Environnement Profil, option performance. La livraison est prévue en juin 2016.

C.T
© Crédit photo : ICF Habitat / Crédit perspective : Bernard Bülher

Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Le «bricolage» souvent privilégié au désamiantage du bâtiment entier (Andeva)

Le «bricolage» souvent privilégié au désamiantage du bâtiment entier (Andeva)

Plusieurs centaines de personnes ont formé une chaîne humaine autour de la Tour Montparnasse à Paris pour demander le désamiantage des bâtiments et une meilleure prise en charge des victimes. La manifestation qui a suivi, organisée chaque année à l'initiative l'association nationale de défense des victimes de l'amiante (Andeva), a été l'occasion rappeler l'état des lieux et toutes les difficultés rencontrées par les victimes.
Essonne : un immeuble à vendre pour un euro symbolique

Essonne : un immeuble à vendre pour un euro symbolique

Une tour de 23 étages, datant des années 1960, a été mise en vente par le bailleur social Immobilière 3F. Située à Vigneux-sur-Seine, dans l'Essonne, cette tour appartient à un ensemble de sept tours vétustes, dont trois ont déjà été démolies. L'éventuel repreneur aura de lourds travaux à prévoir pour sa réhabilitation, d'où le prix...un euro symbolique.
Paris : quatre ouvriers gravement touchés dans une explosion

Paris : quatre ouvriers gravement touchés dans une explosion

Quatre ouvriers qui travaillaient sur un chantier de désamiantage dans le sous-sol d'un immeuble situé au 113 rue legendre dans le 17e arrondissement de Paris ont été gravement touchés jeudi dans une explosion, a appris TF1. Le pronostic vital est engagé pour deux d'entre eux à la suite de brûlures.
Un pacte pour créer 10 000 logements par an à Paris

Un pacte pour créer 10 000 logements par an à Paris

La maire de Paris Anne Hidalgo (PS) a réuni un grand nombre d'acteurs professionnels publics et privés du logement pour signer avec eux un « pacte pour le logement » devant permettre d'atteindre l'objectif de 10 000 nouveaux logements par an dans la capitale. L'occasion d'aborder les freins à lever et les moyens à mobiliser pour développer l'offre de logements à Paris. Les infos à retenir.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter