Inscrivez-vous à la Quotidienne du Bâtiment

Accueil > Actualités du BTP > Collectivités territoriales > 12 000 m2 de panneaux photovoltaïques déployés sur la toiture d’un réservoir d’eau francilien

12 000 m2 de panneaux photovoltaïques déployés sur la toiture d’un réservoir d’eau francilien

12 000 m2 de panneaux photovoltaïques déployés sur la toiture d’un réservoir d’eau francilien
La maire de Paris Anne Hidalgo s’est déplacée le 16 décembre dernier à l’Haÿ-les-Roses, dans le Val-de-Marne, afin d’inaugurer la plus grande centrale photovoltaïque sur toiture francilienne. Près de 12 000 m2 de panneaux solaires ont en effet été déployés sur un réservoir d’eau potable géré par Eau de Paris – une installation de grande envergure qui permettra de produire 1 600 MWh/an.

Collectivités territoriales |

Recommander cet article
Imprimer cet article

Atteindre 100% d’énergies renouvelables à horizon 2050 : c’est l’un des objectifs du Plan Climat de Paris, dont la seconde version a été présentée par la mairie début novembre. Dans ce contexte, Anne Hidalgo a inauguré samedi dernier une installation particulièrement importante pour le territoire francilien.

Le toit du réservoir d’eau potable de l’Haÿ-les-Roses, géré par l’entreprise Eau de Paris, a en effet été doté de 11 800 m2 de panneaux photovoltaïques, « soit la surface de plus de 9 piscines olympiques », d’après la Ville de Paris.

De l’étanchéité de l’espace à l’installation des panneaux

Cette installation a néanmoins nécessité la réalisation d’importants travaux d’étanchéité au niveau du toit végétalisé. « Objectif : assurer la parfaite protection sanitaire des 240 000 m3 d’eau potable contenus dans 4 compartiments », indique la municipalité.

La gestion des eaux pluviales a également fait l’objet de modifications importantes : 28 entrées d’eau pluviale en toiture-terrasse ont été créées, 2 bassins en sous-sol ont été construits, etc.

Au terme de ces transformations, 6 578 panneaux ont été déployés sur les 20 000 m2 de toiture disponibles. Ces équipements permettront d’injecter 1 600 MWh/an ans le réseau local dès 2018, « soit la consommation électrique annuelle de 500 foyers », comme le précise la mairie de Paris.

La Ville ajoute par ailleurs que ce projet a nécessité un investissement de 5 millions d’euros, à raison de 2,5 millions d’euros pour l’étanchéité de la toiture du réservoir (dont une subvention de l’Agence de l’Eau Seine-Normandie), et 2,5 millions pour les panneaux solaires. Un coût important qui devrait être « entièrement amorti par la revente de l’électricité à Enedis ».

F.C
Photo de Une : ©StudioVU

Recommander cet article
Imprimer cet article

Vos réactions | 0 réactions

Commenter cet article

Les champs à remplir sont obligatoires pour la publication de votre commentaire.

 

 

Le dépôt de votre commentaire ne nécessite pas d'authentification et sera soumis à la validation de notre modérateur.

Dossiers partenaires :

Visuel Dossiers partenaires

Nouvelle porte pare-flamme E30 WICONA


WICONA

La protection incendie est l’un des secteurs les plus sensibles du bâtiment. La verticalisation des villes participe...
Visuel Dossiers partenaires

VENTÉLIA, la nouvelle sortie de toit ventilation haute...


CHEMINEES POUJOULAT

Innovation Cheminées Poujoulat, la sortie de toit ventilation VENTÉLIA est une solution alternative à...

Suivez-nous :

Linkedin
Twitter
Facebook

Les produits de la semaine :