Inscrivez-vous à la Quotidienne du Bâtiment

Accueil > Actualités du BTP > Collectivités territoriales > Jeux Olympiques 2024 : la ministre des Transports donne un coup de fouet aux chantiers du Grand Paris Express

Jeux Olympiques 2024 : la ministre des Transports donne un coup de fouet aux chantiers du Grand Paris Express

Jeux Olympiques 2024 : la ministre des Transports donne un coup de fouet aux chantiers du Grand Paris Express
Les avertissements de la Cour des comptes quant à des dépassements budgétaires dans le cadre du Grand Paris Express n'auront pas suffi à arrêter à Elisabeth Borne ! La ministre des Transports a en effet récemment fait part de sa volonté de lancer au plus vite les chantiers de nouveaux tronçons du futur métro. Une initiative qui s'inscrit dans le cadre de l'accueil des Jeux Olympiques par la capitale française en 2024.

Collectivités territoriales |

Recommander cet article
Imprimer cet article

Parmi les infrastructures qui manquent encore à Paris pour permettre à la ville d'accueillir les Jeux Olympiques de 2024 comme il se doit, les transports occupent une place préoccupante. En effet, comment permettre aux (nombreux) visiteurs attendus et aux athlètes de se déplacer, alors même que le projet du Grand Paris Express fait toujours débat ?

Préférant éviter tout retard dans les travaux, le métro étant initialement censé fonctionner dès 2023, la ministre des Transports Elisabeth Borne a adressé une missive dans laquelle elle affirme que le gouvernement lancera rapidement la réalisation de nouveaux tronçons.

Dans ce cadre, le budget 2018 de la Société du Grand Paris, en charge du projet, se verra modifié en vue de la construction des prolongements nord et sud de la ligne 14, « colonne vertébrale du réseau » d'après la ministre, et du tronc commun des lignes 16 et 17. La 14, entre autres, est une véritable priorité, puisqu'elle permettra de relier Pleyel, où devrait se situer le village olympique, à l'aéroport d'Orly ainsi qu'à plusieurs sites où se tiendront les compétitions.

Déjà des retards à envisager

Pour les autres lignes, en revanche, rien n'est gagné ! Il y a une semaine, le Premier ministre Edouard Philippe recevait les élus franciliens dans le cadre d'une concertation visant à « arrêter leur calendrier réaliste de livraison et leurs coûts », au risque de retarder les chantiers du Grand Paris Express.

Par ailleurs, d'ici à mi-février, deux groupes de travail seront en charge du « calage d'un planning consolidé réalisé » du projet et de l'identification de « solutions de renforcement et d'adaptation de dessertes » dans le cas où l'arrivée du super-métro sera trop retardée.

Enfin, une autre réunion avec les élus sera l'occasion de dresser le bilan de ces nombreuses réflexions avant d'établir un nouveau calendrier. Celui-ci sera par la suite présenté lors d'un conseil de surveillance de la Société du Grand Paris, en mars prochain.

F.C (avec AFP)
Photo de Une : ©Fotolia

Recommander cet article
Imprimer cet article

Vos réactions | 0 réactions

Commenter cet article

Les champs à remplir sont obligatoires pour la publication de votre commentaire.

 

 

Le dépôt de votre commentaire ne nécessite pas d'authentification et sera soumis à la validation de notre modérateur.

Dossiers partenaires :

Visuel Dossiers partenaires

Information prévention : Chute de hauteur – prévenir...


OPPBTP

L’OPPBTP vous accompagne dans votre métier en mettant à votre disposition un mémento prévention...
Visuel Dossiers partenaires

Laissez libre cours à votre imagination avec Ecophon...


ECOPHON

Ecophon dévoile sa nouvelle gamme d’îlots flottants. Votre palette de création a été...

Suivez-nous :

Linkedin
Twitter
Facebook

Les produits de la semaine :