Inscrivez-vous à la Quotidienne du Bâtiment

Accueil > Actualités du BTP > Législation et règlements > L’exploitation des hydrocarbures prendra fin en 2040

L’exploitation des hydrocarbures prendra fin en 2040

L’exploitation des hydrocarbures prendra fin en 2040
Il y a une semaine, la Banque mondiale annonçait qu’elle arrêterait de financer les industries gazières et pétrolières en 2019. C’est aujourd’hui au tour de la France de tourner le dos aux énergies fossiles, avec l’adoption définitive du projet de loi sur la fin de l’exploitation des hydrocarbures. Le texte interdit l’attribution de nouveaux permis de recherche et limite le renouvellement des concessions existantes à 2040. Les détails.

Législation et règlements |

Recommander cet article
Imprimer cet article

L’Assemblée nationale a adopté, mardi 19 décembre, en lecture définitive, le projet de loi mettant fin à la recherche ainsi qu’à l’exploitation des hydrocarbures et portant diverses dispositions relatives à l’énergie et à l’environnement.

Le texte prévoit l’interdiction de l’attribution de nouveaux permis de recherche d’énergies fossiles (gaz, pétrole, charbon) et limite le renouvellement des concessions existantes à 2040.

Il est « une mise en cohérence de notre droit avec nos engagements climatiques pris dans l’accord de Paris. Il met notre pays en conformité avec l’objectif de lutte contre le changement climatique », déclare Nicolas Hulot, ministre de la Transition écologique et solidaire.

Des acteurs engagés partout dans le monde

L’adoption du projet de loi s’ajoute aux diverses actions menées en France et dans le monde en faveur du climat. On pense notamment à l’annonce de la Banque mondiale le 12 décembre dernier de mettre fin à ses financements dans l’exploration des énergies fossiles. Cette décision est venue confirmer « la volonté de construire un monde où les énergies fossiles appartiennent au passé et où les énergies renouvelables représentent l’avenir ».

Dans un communiqué, le ministère précise que le texte adopté par l’Assemblée nationale prévoit « une transformation irréversible de notre modèle énergétique ». Il doit permettre aux territoires, aux entreprises et aux salariés concernés de se préparer « aux nécessaires reconversions ».

Rappelons que les transports sont le premier secteur consommateur de produits pétroliers, avec 75% de la consommation énergétique finale et que les secteurs résidentiel et tertiaire sont les principaux consommateurs de gaz (2/3 de la consommation).

« C’est un premier pas en avant vers une désintoxication des énergies fossiles. Nous allons maintenant continuer à travailler pour réduire notre consommation d’énergies fossiles, dans les transports, dans le logement ou dans la production d’électricité. Ce projet de loi, entraîne nos partenaires dans la même direction, comme en témoignent les engagements prix lors du One Planet Summit », conclut Nicolas Hulot.

R.C
Photo de une : ©Fotolia

Recommander cet article
Imprimer cet article

Vos réactions | 0 réactions

Commenter cet article

Les champs à remplir sont obligatoires pour la publication de votre commentaire.

 

 

Le dépôt de votre commentaire ne nécessite pas d'authentification et sera soumis à la validation de notre modérateur.

Dossiers partenaires :

Visuel Dossiers partenaires

HI-MACS® illumine la poésie avec une façade rétroéclairée...


LG Hausys Europe GmbH

La façade de la résidence Bieblova, à Prague, immaginée par P6PA+Architects et réalisée avec la pierre acrylique HI-MACS®,...
Visuel Dossiers partenaires

AVEC EGALISS FACADE Pâte, GAGNEZ DU TEMPS SUR VOS CHANTIERS


TOUPRET SA

Avec Egaliss Facade Pâte, TOUPRET lance un enduit allégé pour une application manuelle ou airless particulièrement...

Suivez-nous :

Linkedin
Twitter
Facebook

Les produits de la semaine :