Inscrivez-vous à la Quotidienne du Bâtiment

Accueil > Actualités du BTP > Vie des sociétés > Icade cède ses immeubles de bureaux pour se concentrer sur la santé

Icade cède ses immeubles de bureaux pour se concentrer sur la santé

Icade cède ses immeubles de bureaux pour se concentrer sur la santé
Le groupe immobilier Icade a annoncé le 3 décembre avoir vendu pour 434 millions d’euros de bâtiments tertiaires situés en région Île-de-France. Dans le détail, l’opérateur a cédé ses parcs d’affaires de Paris Nord 2, Colombes et l’immeuble Axe Seine, à Nanterre. Cette vaste opération s’inscrit dans le cadre de la stratégie globale de l’entreprise, qui souhaite poursuivre son développement dans les établissements de santé.

Vie des sociétés |

Recommander cet article
Imprimer cet article

Le groupe français Icade, dont le premier actionnaire est la Caisse des Dépôts, vient tout juste de vendre plusieurs immeubles de bureaux, comme il l’avait déjà annoncé en octobre dernier. Le montant initial de l’opération, estimé à 425 millions d’euros, a largement été dépassé pour atteindre les 434 millions.

Si aucune information concernant l’acheteur n’a été précisée, Icade fait savoir que celui-ci est « un investisseur institutionnel ». Il pourra ainsi disposer des parcs d’affaires de Paris Nord 2 (155 200 m2), Colombes (62 750 m2) et l’immeuble Axe Seine (24 200 m2), situé à Nanterre.

De futurs investissements en France et à l’international

« Avec cette cession, Icade finalise également la cession de ses actifs non stratégiques et poursuit la gestion dynamique de son portefeuille de bureaux, en ligne avec son plan 2019/2022 annoncé en juillet dernier », fait savoir le groupe immobilier. « Le produit de cette cession permettra notamment le financement du pipeline de développement de la Foncière tertiaire et l’amélioration du ratio LTV. »

Dans le cadre de cette stratégie, l’entreprise a également précisé qu’elle souhaitait se recentrer sur les établissements de santé. 1,5 milliard d’euros seront ainsi investis à l’échelle internationale dans les 5 prochaines années, à commencer par des maisons de retraite italiennes rachetées pour une centaine de millions d’euros depuis cet été, comme le rappelle l’AFP.

À l’inverse, Icade compte bien se maintenir exclusivement en France sur le marché de l’immobilier de bureaux, dont il pourrait détenir près d’un tiers des loyers d’ici à 2022.

F.C

Recommander cet article
Imprimer cet article

Vos réactions | 0 réactions

Commenter cet article

Les champs à remplir sont obligatoires pour la publication de votre commentaire.

 

 

Le dépôt de votre commentaire ne nécessite pas d'authentification et sera soumis à la validation de notre modérateur.

Dossiers partenaires :

Visuel Dossiers partenaires

Ciments Calcia, un autre regard sur la construction


CIMENTS CALCIA

Ciments Calcia, un des leaders de l’Hexagone sur le marché des matériaux de construction, est pionnier...
Visuel Dossiers partenaires

Nouvelle gamme chapes et liants de PAREXLANKO


PAREXLANKO

Parexlanko propose depuis plus de 40 ans de nombreuses solutions dans l'univers de la construction : décoration...

Suivez-nous :

Linkedin
Twitter
Facebook

Les produits de la semaine :