Inscrivez-vous à la Quotidienne du Bâtiment

Accueil > Actualités du BTP > Vie des sociétés > Julien Denormandie renouvelle son soutien aux acteurs de l’immobilier

Julien Denormandie renouvelle son soutien aux acteurs de l’immobilier

Julien Denormandie renouvelle son soutien aux acteurs de l’immobilier
Julien Denormandie était invité ce 12 février à s’exprimer sur la radio RMC au sujet de l’immobilier. Le ministre du Logement a ainsi fait part de son soutien envers les acteurs du secteur, y compris les propriétaires et locataires. En revanche, il s’est montré plus prudent quant à la question de la fiscalité immobilière, se déclarant défavorable à la taxation des plus-values.

Vie des sociétés |

Recommander cet article
Imprimer cet article

Le ministre du Logement Julien Denormandie était l’invité de l’émission Bourdin Direct sur RMC ce mardi 12 février. L’occasion pour le bras droit de Jacqueline Gourault de rappeler que l’immobilier « est un secteur qui est essentiel, (où) il y a énormément d’activité ».

« Je soutiens fortement l’immobilier, je soutiens fortement les propriétaires. J’essaie de protéger avec beaucoup de détermination également les locataires », a-t-il assuré.

Julien Denormandie avait d’ailleurs considéré que la proposition du président Emmanuel Macron de ne pas taxer certaines plus-values lorsqu’un bien a gagné de la valeur du fait de la mise en place de nouvelles infrastructures était une « injustice ».

Des projets de taxation injustes

Pour rappel, les plus-values font l’objet d’une exonération d’impôt lorsque le bien revendu est une résidence principale. Bruno Le Maire, ministre de l’Economie, avait par la suite proposé que leur taxation soit instaurée pour les opérations plus importantes. Une « piste de travail » à laquelle Julien Denormandie n’est « pas favorable ».

Pour le ministre du Logement, il s’agit avant tout de toucher « le moins possible » aux avantages fiscaux relatifs à l’immobilier. « L’urgence n’est pas du tout là, l’urgence, elle est de faire en sorte de donner de la visibilité aux acteurs », a-t-il précisé.

« Quand vous êtes un promoteur, un opérateur, (…) vous ne savez jamais d’année après année à quelle sauce vous allez être mangé l’année suivante. Il faut une stabilité », a poursuivi Julien Denormandie, avant de conclure avec assurance : « J’ai pris un autre engagement : une fois que je l’ai fait, je n’y touche plus ».

F.C (avec AFP)
Photo de Une : ©Adobe Stock

Recommander cet article
Imprimer cet article

Vos réactions | 0 réactions

Commenter cet article

Les champs à remplir sont obligatoires pour la publication de votre commentaire.

 

 

Le dépôt de votre commentaire ne nécessite pas d'authentification et sera soumis à la validation de notre modérateur.

Dossiers partenaires :

Visuel Dossiers partenaires

Comprendre les enjeux du paiement à la source pour les...


BRZ France

Dès le premier janvier 2019, le prélèvement des impôts sur le revenu sera effectué directement...
Visuel Dossiers partenaires

Protection Périphérique Grimpante : Cofra’GRIMP


BATIDEV

Cofra’GRIMP est une solution de garde- corps pour la construction d’un mur en élévation depuis le niveau R...

Suivez-nous :

Linkedin
Twitter
Facebook

Les produits de la semaine :