Inscrivez-vous à la Quotidienne du Bâtiment

Accueil > Actualités du BTP > Vie des sociétés > L’avant-projet de loi logement inquiète la Fédération française des constructeurs

L’avant-projet de loi logement inquiète la Fédération française des constructeurs

L’avant-projet de loi logement inquiète la Fédération française des constructeurs
Déjà opposée à la conférence de consensus sur le logement, la Fédération française des constructeurs de maisons individuelles (FFC) a vite déchanté suite au bilan de cette initiative. Dans un communiqué daté du 7 mars, l’organisme a fait part de ses désillusions sur le contenu de l’avant-projet de loi, allant même jusqu’à lancer une pétition en ligne afin de sensibiliser le grand public. Les détails.

Vie des sociétés |

Recommander cet article
Imprimer cet article

Après plusieurs mois de concertation, la conférence de consensus sur le logement est enfin arrivée à son terme en février dernier, avec plusieurs pistes d’amélioration identifiées. Ce procédé inédit n’avait toutefois pas fait l’unanimité, la Fédération française des constructeurs de maisons individuelles (FFC) n’ayant pas hésité à faire part de sa « déception sur la forme et sur le fond ».

Ce 7 mars, l’organisme est allé encore plus loin, redoutant que le contenu de l’avant-projet de loi logement ELAN ne fasse l’impasse sur la maison individuelle. « Les constats sont partagés mais pas les mesures », a déclaré Gérard Lebesgue, président de la FFC. « La maison individuelle est la grande oubliée de la politique du logement du gouvernement ».

Un appel à la mobilisation

L’incompréhension est d’autant plus grande que « la maison individuelle est la forme d’habitat préféré des Français », comme le rappelle la Fédération. « Le choix du gouvernement a été de favoriser les territoires les plus denses ainsi qu’une seule forme d’habitat, en l’occurrence le logement collectif ! », fustige l’organisme.

La FFC a d’ailleurs décidé de lancer une pétition en ligne au titre évocateur : « la maison individuelle, habitat préféré des ménages, est en danger ! ». Par cette initiative, l’organisation espère que ce bien sera considéré « à sa juste place ». Dans ce sens, les ménages, les constructeurs et l’ensemble des acteurs du BTP sont appelés à se mobiliser et se faire entendre par leur parlementaire.

De même, la Fédération demande à « toutes les organisations professionnelles soucieuses du devenir du secteur de la maison individuelle neuve, d’une parfaite cohésion des territoires, d’une égalité des chances face à l’accession à la propriété, à la rejoindre dans ce combat ! ».

F.C

Recommander cet article
Imprimer cet article

Vos réactions | 0 réactions

Commenter cet article

Les champs à remplir sont obligatoires pour la publication de votre commentaire.

 

 

Le dépôt de votre commentaire ne nécessite pas d'authentification et sera soumis à la validation de notre modérateur.

Dossiers partenaires :

Visuel Dossiers partenaires

Sanitaires mobiles sous vide en Andorre


Evac

Le Cirque du Soleil s’est installé à Andorre-la-Vieille durant le mois de juillet 2018 et a rassemblé...
Visuel Dossiers partenaires

SINIAT lance SLIMISOL®, le système d’isolation par...


SINIAT

SLIMISOL®, un système innovant unique sur le marché. Le Programme d’investissements d’avenir (PIA) a été...

Suivez-nous :

Linkedin
Twitter
Facebook

Les produits de la semaine :