Inscrivez-vous à la Quotidienne du Bâtiment

Accueil > Actualités du BTP > Vie des sociétés > L’avant-projet de loi logement inquiète la Fédération française des constructeurs

L’avant-projet de loi logement inquiète la Fédération française des constructeurs

L’avant-projet de loi logement inquiète la Fédération française des constructeurs
Déjà opposée à la conférence de consensus sur le logement, la Fédération française des constructeurs de maisons individuelles (FFC) a vite déchanté suite au bilan de cette initiative. Dans un communiqué daté du 7 mars, l’organisme a fait part de ses désillusions sur le contenu de l’avant-projet de loi, allant même jusqu’à lancer une pétition en ligne afin de sensibiliser le grand public. Les détails.

Vie des sociétés |

Recommander cet article
Imprimer cet article

Après plusieurs mois de concertation, la conférence de consensus sur le logement est enfin arrivée à son terme en février dernier, avec plusieurs pistes d’amélioration identifiées. Ce procédé inédit n’avait toutefois pas fait l’unanimité, la Fédération française des constructeurs de maisons individuelles (FFC) n’ayant pas hésité à faire part de sa « déception sur la forme et sur le fond ».

Ce 7 mars, l’organisme est allé encore plus loin, redoutant que le contenu de l’avant-projet de loi logement ELAN ne fasse l’impasse sur la maison individuelle. « Les constats sont partagés mais pas les mesures », a déclaré Gérard Lebesgue, président de la FFC. « La maison individuelle est la grande oubliée de la politique du logement du gouvernement ».

Un appel à la mobilisation

L’incompréhension est d’autant plus grande que « la maison individuelle est la forme d’habitat préféré des Français », comme le rappelle la Fédération. « Le choix du gouvernement a été de favoriser les territoires les plus denses ainsi qu’une seule forme d’habitat, en l’occurrence le logement collectif ! », fustige l’organisme.

La FFC a d’ailleurs décidé de lancer une pétition en ligne au titre évocateur : « la maison individuelle, habitat préféré des ménages, est en danger ! ». Par cette initiative, l’organisation espère que ce bien sera considéré « à sa juste place ». Dans ce sens, les ménages, les constructeurs et l’ensemble des acteurs du BTP sont appelés à se mobiliser et se faire entendre par leur parlementaire.

De même, la Fédération demande à « toutes les organisations professionnelles soucieuses du devenir du secteur de la maison individuelle neuve, d’une parfaite cohésion des territoires, d’une égalité des chances face à l’accession à la propriété, à la rejoindre dans ce combat ! ».

F.C

Recommander cet article
Imprimer cet article

Vos réactions | 0 réactions

Commenter cet article

Les champs à remplir sont obligatoires pour la publication de votre commentaire.

 

 

Le dépôt de votre commentaire ne nécessite pas d'authentification et sera soumis à la validation de notre modérateur.

Dossiers partenaires :

Visuel Dossiers partenaires

La protection acoustique au coeur de l'innovation TECHNAL


TECHNAL

À l’heure de la densification urbaine et de l’amplification des nuisances sonores, l’exposition...
Visuel Dossiers partenaires

Drain’Up, Une gamme de postes de relevage pour l'habitat...


SEBICO

Sebico propose des réponses pour tous les besoins en postes de relevage pour les eaux usées ou les eaux pluviales....

Suivez-nous :

Linkedin
Twitter
Facebook

Les produits de la semaine :