Inscrivez-vous à la Quotidienne du Bâtiment

Accueil > Actualités du BTP > Vie des sociétés > Le chantier de la liaison Lyon-Turin encore à l’arrêt

Le chantier de la liaison Lyon-Turin encore à l’arrêt

Le chantier de la liaison Lyon-Turin encore à l’arrêt
Le chantier de la liaison ferroviaire Lyon-Turin finira-t-il par arriver à son terme ? Tous les doutes sont permis, celui-ci ayant été de nouveau mis à l’arrêt pour la seconde fois de l’année. La roue de coupe du tunnelier fait en effet l’objet d’une intervention de maintenance de deux mois. Les travaux ne devraient donc reprendre qu’en janvier prochain pour s’achever, comme prévu, d’ici à 2030.

Vie des sociétés |

Recommander cet article
Imprimer cet article

Cet été, les travaux liés à la future ligne ferroviaire Lyon-Turin avaient été épargnés par la décision de la ministre des Transports Elisabeth Borne de mettre en pause des projets majeurs pour des raisons économiques. Malheureusement pour TELT, en charge de l’ouvrage, c’est aujourd’hui une toute autre histoire !

L’entreprise a en effet indiqué ce mercredi 20 que le tunnelier creusant la galerie de reconnaissance censée accueillir la liaison Lyon-Turin était à présent à l’arrêt du fait d’une maintenance de deux mois. « La réouverture est prévue en janvier », assure cependant Alain Chabert, directeur général adjoint pour la France de TELT.

Le calendrier prévisionnel maintenu

Ce n’est pas la première fois de l’année que le chantier est mis à mal. L’hiver dernier déjà, une pause avait été observée de décembre à février du fait de la « traversée d’un incident géologique » qui avait nécessité de passer « très délicatement cette zone très difficile », d’après Alain Chabert.

Pour autant, aucune inquiétude du côté de TELT, qui préfère se montrer rassurant. « Un tunnelier est l’objet de maintenance pendant environ un tiers de son temps d’activité », indique l’entreprise franco-italienne.

Si seulement deux des neuf kilomètres de galerie ont été creusés depuis juillet 2016, le maître d’ouvrage estime que le calendrier, qui prévoit la mise en service de la ligne à horizon 2030, et le budget de 391 millions d’euros seront bien respectés.

Pour combler un éventuel retard, TELT souhaite mettre les bouchées doubles dès la réouverture du chantier en creusant 400 mètres par mois, pour une durée de travaux de plus de 17 mois. Côté italien, en revanche, la galerie de reconnaissance de 7 km est déjà prête à remplir sa fonction d’accès au chantier du tunnel.

F.C (avec AFP)
Photo de Une : @telt_tunnel (Twitter)

Recommander cet article
Imprimer cet article

Vos réactions | 0 réactions

Commenter cet article

Les champs à remplir sont obligatoires pour la publication de votre commentaire.

 

 

Le dépôt de votre commentaire ne nécessite pas d'authentification et sera soumis à la validation de notre modérateur.

Dossiers partenaires :

Visuel Dossiers partenaires

Nouvelle porte pare-flamme E30 WICONA


WICONA

La protection incendie est l’un des secteurs les plus sensibles du bâtiment. La verticalisation des villes participe...
Visuel Dossiers partenaires

VENTÉLIA, la nouvelle sortie de toit ventilation haute...


CHEMINEES POUJOULAT

Innovation Cheminées Poujoulat, la sortie de toit ventilation VENTÉLIA est une solution alternative à...

Suivez-nous :

Linkedin
Twitter
Facebook

Les produits de la semaine :