Inscrivez-vous à la Quotidienne du Bâtiment

Accueil > Actualités du BTP > Vie des sociétés > Vers un stockage de l’énergie solaire à une échelle industrielle ?

Vers un stockage de l’énergie solaire à une échelle industrielle ?

Vers un stockage de l’énergie solaire à une échelle industrielle ?
Leclanché S.A., l’Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne (EPFL) et Romande Energie testent à l'échelle réelle un nouveau système de stockage de grande capacité et de longue durée de l'énergie solaire. Cofinancé par l’Etat de Vaud (Suisse), ce projet pilote pourrait apporter une vraie plus-value dans la valorisation des énergies renouvelables.

Vie des sociétés |

Recommander cet article
Imprimer cet article

Deux millions de francs suisses. C'est la coquette somme allouée au « Laboratoire des systèmes électriques distribués » par l’Etat de Vaud, dans le cadre de son programme « 100 millions pour les énergies renouvelables et l'efficacité énergétique ». Objectif ? Étudier des solutions inédites de type industriel pour stocker l’énergie solaire et pouvoir ensuite la distribuer de façon optimale lors des pics de consommation pendant la journée. Outre l'Etat de Vaud, collaborent à ce projet pilote l’École Polytechnique Fédérale de Lausanne (EPFL), Leclanché S.A. Et Romande Energie.

Une batterie Lithium-ion titanate novatrice

Développé par Leclanché, le dispositif de stockage reposera sur une batterie Lithium-ion titanate novatrice, qui utilise du titanate au lieu du traditionnel graphite. Cette dernière fonctionnera en lien avec le parc solaire de Romande Energie à l’EPFL, l’une des plus grandes installations solaires électriques de Suisse Romande.

« Le stockage de l’énergie électrique à travers l’utilisation de batteries de grande capacité et longue durée de vie est un véritable défi qui conditionne l’intégration massive des énergies renouvelables destinées à la production d’électricité. Ce partenariat va nous permettre de valider les technologies utilisées pour stocker l’énergie solaire à une échelle industrielle. L’enjeu est donc très important », explique le Professeur Paolone de l'EPFL.

Un laboratoire sur le campus

De la taille d’un container maritime, le dispositif de Leclanché sera connecté à l’installation photovoltaïque mise en place par l’EPFL et Romande Energie sur une surface de 15 000 m2. Le container sera équipé de cellules Lithium-ion titanate hautement performantes de Leclanché disposant d’une très longue durée de vie, avec environ 15 000 cycles de charge-décharge, contre 3 000 habituellement. Pour accroître la sécurité du dispositif, un séparateur en céramique breveté par Leclanché constituera un des éléments clé. Le tout sera complété par un système de gestion sophistiqué.

Véritable banc d’essai, cette unité de stockage de taille industrielle, pourra stocker jusqu’à 500 kWh, soit l’équivalent de la production électrique de 2 500 mètres carrés de panneaux solaires en une heure ou la consommation d’une centaine de ménages durant sur une journée, tout en gérant les variations de puissance liées à l’ensoleillement.

« L'argent public judicieusement investi dans un projet novateur »

« Nous nous réjouissons de cette collaboration. C’est la meilleure façon de mutualiser la haute technologie développée chez Leclanché et la recherche scientifique pour nous permettre de rester à la pointe des innovations qui serviront l’indispensable transition énergétique », estime Fabrizio Marzolini, Directeur du développement des systèmes de stockage d’énergie chez Leclanché SA.

Jacqueline de Quattro, chef du Département du territoire et de l’environnement du Canton de Vaud, se félicite pour sa part « que l’argent public soit judicieusement investi dans un projet novateur qui va dans le sens de notre stratégie de soutien aux énergies renouvelables ». Et Christian Frère, Directeur Unité d’affaires Energie de Romande Energie de conclure : « cette recherche conjointe permettra de développer la contribution du photovoltaïque à l’approvisionnement énergétique suisse.»

Les recherches liées au container s'échelonneront sur 23 mois et permettront d’optimiser le fonctionnement des différents composants.


A. LG
© Gerisch - Fotolia.com
 

 

Recommander cet article
Imprimer cet article

Vos réactions | 0 réactions

Commenter cet article

Les champs à remplir sont obligatoires pour la publication de votre commentaire.

 

 

Le dépôt de votre commentaire ne nécessite pas d'authentification et sera soumis à la validation de notre modérateur. Veuillez taper les caractères tels qu'ils apparaissent ci-dessous.

Dossiers partenaires :

Visuel Dossiers partenaires

K-LINE CITY, le nouveau système prêt-à-poser...


K LINE

Avec K-LINE CITY, K-LINE propose une nouvelle approche du tertiaire: un système modulable sur-mesure et prêt-à-poser,...
Visuel Dossiers partenaires

GAGNER EN EFFICACITE AVEC LES SOLUTIONS CHANTIERS DE TOUPRET


TOUPRET SA

Toupret G et Toupret F : 2 nouvelles références pour enduire en plein conçus avec des entreprises partenaires...

Suivez-nous :

Linkedin
Twitter
Facebook

Les produits de la semaine :