Sofath : Quand « acheter une pompe à chaleur » rime avec « planter un arbre » Vie des sociétés | 21.05.19

Partager sur :
Le spécialiste des pompes à chaleur et de la géothermie, Sofath s’engage dans une démarche environnementale dans la Nièvre. En s’associant avec l’entreprise Reforest’Action, il va participer à la plantation de près de 2 500 arbres. Les consommateurs pourront s’engager dans cette action avec la campagne « Une PAC achetée, un arbre planté ! ».

Pour Sofath, cette campagne de reboisement s’inscrit « dans la lignée de sa vocation écologique liée à son activité ». Elle s’inscrit dans un projet global, mené par Reforest’Action et qui concerne 20 000 arbres, répartis sur 7 hectares de friches, dans la Nièvre. Quatre essences vont être plantées : chênes, charmes, pins de douglas et noyers.

 

 

Des arbres et des crayons

 

Pour tout achat d’une pompe à chaleur ou d’un système de géothermie, les professionnels et les particuliers auront la possibilité de planter un arbre dans la friche bourguignonne. En effet, ils recevront un code d’accès pour la plateforme en ligne de Reforect’Action qui leur permettra de valider la plantation d’un arbre !

En complément de cette action, Sofath offrira aussi des crayons à planter aux clients qui auront participé à l’opération. Là, ils devront eux-mêmes mettre les mains dans la terre : le crayon, pourvu de graines à son extrémité, fera pousser du basilic, de l’origan, de la lavande ou des soucis, par exemple, à condition d’être mis en pot et arrosé… Il faudra donc avoir la main un peu plus verte que pour reboiser la Nièvre !

 

 

Un acteur de la reforestation

 

Depuis 2010, Reforest’Action permet aux particuliers et aux entreprises d’agir concrètement en faveur de la reforestation, en France et dans le monde. Plus de 3 millions d’arbres ont déjà été plantés par quelques 80 000 planteurs sur la plateforme. Le projet de Toury-sur-Jour est une parcelle agricole abandonnée et a déjà été planté de près de 5 000 arbres, sur les 20 000 envisagés globalement.

 

 

 

En chiffres :

 

  •  2 500 arbres prévus par Sofath 
  • 1 447 500 km en voiture compensés
  • 7500 abris pour animaux créés
  • 375 tonnes de CO2 stockées
  • 357 jours de travail créés dans la région
  • 833 années d’oxygène générées

 

 

 

Mesurer son impact

 

Le site de Reforest’Action propose d’estimer son empreinte carbone, afin de pouvoir la compenser avec la plantation d’arbres. Habitudes de transport, surface du logement, énergie utilisée et mode de consommation permettent un calcul des émissions totales et de l’équivalent en arbre à planter pour faire une compensation carbone.

 

L. C.

Photo de Une : © Sofath / Reforest’Action

Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Avec HomeBiogas 2.0, le biogaz s’invite chez les particuliers

Avec HomeBiogas 2.0, le biogaz s’invite chez les particuliers

Engie, via son fonds d’investissement « Engie New Ventures », a annoncé mardi avoir pris une participation de 13% dans HomeBiogas, une société pionnière dans le développement du biogaz à domicile basée en Israël. Cet investissement doit permettre d’accélérer le déploiement de cette solution à la fois en Europe et dans les pays émergents. Il vise à contribuer au développement mondial des gaz verts.
Le Serce lance un outil de calcul des émissions de CO2

Le Serce lance un outil de calcul des émissions de CO2

Le Syndicat des entreprises de génie électrique et climatique (Serce) a annoncé le développement d’une application logicielle pour estimer les émissions de gaz à effet de serre liées à la conduite des chantiers de réseaux et d’infrastructures. Baptisé SerCO2, l’outil de calcul vise à aider les entreprises à évaluer leur empreinte environnementale.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter