Inscrivez-vous à la Quotidienne du Bâtiment

Accueil > Actualités du BTP > Eco-construction > Saint-Nazaire : un nouveau parc éolien en mer validé par la justice

Saint-Nazaire : un nouveau parc éolien en mer validé par la justice

Saint-Nazaire : un nouveau parc éolien en mer validé par la justice
Le projet de parc de 80 éoliennes en mer, qui devrait voir le jour au large de Saint-Nazaire, a été validé il y a quelques jours par la cour administrative d’appel de Nantes, rejetant, par là même, le recours déposé par de multiples associations environnementales. Le parc éolien, d’une capacité totale de 480 mégawatts, devrait ainsi être mis en service en 2021.

Eco-construction |

Recommander cet article
Imprimer cet article

En avril dernier déjà, le consortium Ailes Marines obtenait trois autorisations administratives afin de construire et exploiter un vaste parc éolien en mer au large de la baie de Saint-Brieuc, en Bretagne. Vendredi dernier, un second parc éolien a été validé par la cour administrative d’appel de Nantes.

« La requête de l’association pour la protection du site et de l’environnement de Sainte-Marguerite et de l’association Groupement des résidents pour la sauvegarde environnementale de La Baule et associés est rejetée », a fait savoir la justice.

Par cette décision, ce sont ainsi 80 éoliennes en mer qui devraient être mises en services à horizon 2021 au large de Saint-Nazaire, en Loire-Atlantique. Les machines devraient être réparties sur une surface totale de 78 km3, entre 12 et 20 km des côtes.

Les associations environnementales en déroute

Du côté des opposants, en revanche, c’est la douche froide. « On n’arrive pas à se faire entendre en France », a déclaré Alain Doré, coordinateur du collectif regroupant les associations environnementales. « On s’en doutait un peu puisque le rapporteur public nous a dit qu’on n’avait pas d’intérêt direct à agir et qu’il n’avait donc pas à se prononcer sur le fond du dossier », a-t-il fait savoir après avoir pris connaissance de la décision de la justice.

Pour rappel, cette même cour administrative avait déjà rejeté un recours contre le par éolien en mer de Fécamp (Seine-Maritime) en juin dernier. En revanche, les associations attendent toujours que leur requête déposée contre l’autorisation préfectorale d’implantation et d’exploitation du parc de Courseulles-sur-Mer soit examinée.

F.C (avec AFP)
Photo de Une : ©Fotolia

Recommander cet article
Imprimer cet article

Vos réactions | 0 réactions

Commenter cet article

Les champs à remplir sont obligatoires pour la publication de votre commentaire.

 

 

Le dépôt de votre commentaire ne nécessite pas d'authentification et sera soumis à la validation de notre modérateur. Veuillez taper les caractères tels qu'ils apparaissent ci-dessous.

Dossiers partenaires :

Visuel Dossiers partenaires

Tests d’étanchéité à l’air...


DER

La problématique de l’étanchéité à l’air se pose aujourd’hui sur des...
Visuel Dossiers partenaires

La gamme de dalles Gyptone® Activ'Air® D2 de la...


Placo®

Depuis plus de 20 ans, la gamme des dalles Gyptone® Activ'Air® D2 de la marque Placo®, composée...

Suivez-nous :

Linkedin
Twitter
Facebook

Les produits de la semaine :