Inscrivez-vous à la Quotidienne du Bâtiment

Accueil > Actualités du BTP > Nouveaux produits du BTP > CAD.42, quand sécurité sur les chantiers rime avec objets connectés

CAD.42, quand sécurité sur les chantiers rime avec objets connectés

CAD.42, quand sécurité sur les chantiers rime avec objets connectés
Moins de deux ans après sa création, CAD.42 peut se vanter d’un parcours exemplaire ! Les solutions d’objets connectés au service de la sécurité proposées par l’entreprise se sont déjà illustrées à l’occasion de plusieurs concours, dont le Petit Poucet 2017 et le challenge « Risk Inventory & Management ». De belles récompenses pour les 8 collaborateurs de la société, qui ne comptent pas s’arrêter en si bon chemin. Rencontre exclusive avec Jean-Philippe Panaget, cofondateur et président de CAD.42.

Nouveaux produits du BTP |

Recommander cet article
Imprimer cet article

En quoi consiste la solution mise en place par CAD.42 ?

Jean-Philippe Panaget : Nous déployons des objets connectés, qui s’appuient notamment sur la géolocalisation en environnement évolutif dans le temps, où il n’y a pas forcément de connexion à Internet. Typiquement, cela peut être les sous-sols d’un parking.
Nous créons un réseau sur les chantiers, et nous plaçons des capteurs sur tout ce qui est générateur de danger : les grues, les engins de TP, les palettes de matériaux, etc. Ces capteurs nous indiquent de manière très précise où sont, en temps réel, les équipements.
Nous avons également intégré des capteurs à une veste connectée que nous avons créée il y a un an et demi. Son but est à la fois de récupérer la position précise des compagnons, et surtout de les alerter via des signaux sonores et lumineux. Concrètement, les capteurs envoient des données en temps réel qui permettent d’identifier ou non une situation de danger. Par exemple, nous allons pouvoir monitorer le nombre de passages de compagnons en-dessous d’une grue, ou prévenir une collision avec un piéton.
En complément, nous fournissons une plateforme à nos clients qui centralise l’ensemble de ces fonctionnalités. Au-delà de la sécurité, nous sommes capables d’utiliser les capteurs intégrés pour sortir des statistiques sur tout ce qui concerne la productivité. Toutes ces données sont agrégées dans la plateforme web et peuvent être intégrées dans le BIM, toujours en temps réel.

À qui s’adresse cette offre ?

J.-P P : Aujourd’hui, nous sommes obligés de mettre en place un set-up assez global sur les chantiers, ce qui fait que nous travaillons principalement avec des grands groupes. Le fait est que nous allons sortir une offre qui est totalement destinée aux entreprises de plus petite taille. Elles consisteront en un package regroupant des solutions adaptées à des contraintes d’utilisation particulières. Nous allons sortir une montre connectée, qui permet notamment d’alerter lorsque l’on se trouve dans des zones interdites. Le lancement est prévu pour fin novembre 2018.

Vous avez bénéficié d’un accompagnement de l’OPPBTP. Que retirez-vous de cette expérience ?

J.-P P : Nous faisions déjà partie d’un autre accélérateur construction, opérant pour le compte de l’OPPBTP et ses partenaires. Cela nous a permis de rentrer directement dans l’incubateur de l’OPPBTP, lancé cet été. Aujourd’hui, cet accélérateur nous offre clairement des opportunités de visibilité et de la crédibilité. Au-delà de ça, nous avons des actions concrètes qui sont menées avec l’OPPBTP, justement, notamment dans la participation à des salons (Expoprotection, Artibat, BIM World 2019). Nous sommes également en discussion sur certains sujets et réflexions communes.

Quel est l’intérêt pour CAD.42 d’être finaliste du prix EDF Pulse ?

J.-P P : EDF Pulse est un concours d’innovation organisé chaque année par EDF, ouvert à la fois aux entreprises françaises et étrangères. Nous avons été retenus dans la catégorie Smart Business, avec deux autres sociétés extrêmement intéressantes. En tant que finalistes, nous avons pu bénéficier d’apports concrets. Nous avons participé au salon VivaTech, au cours duquel nous avons pu présenter nos innovations et faire des démonstrations en live. Au-delà de ça, nous avons pu avoir un certain nombre de retours de clients intéressés par nos solutions. Enfin, il y a l’opportunité de travailler directement avec EDF, un maître d’ouvrage important en France. Le dernier point, c’est la possibilité de gagner le prix, qui nous rapporterait une dotation de 70 000 euros, ce qui est important pour un prix d’innovation.

Que vous ont apporté les différentes récompenses gagnées ces dernières années ?

J.-P P : Le prix Petit Poucet 2017 nous a apporté deux ans d’hébergement dans une entreprise du BTP, ce qui nous a offert de nombreuses clés d’entrée pour mettre au point notre solution. Certains prix nous apportent du financement, dont, là encore, Petit Poucet, qui a investi dans l’entreprise lors de notre première levée de fonds qui s’est terminée il y a quelques mois. Après, généralement, ces concours sont l’occasion de gagner en visibilité et de montrer que nous sommes capables de faire aujourd’hui du BIM en temps réel.            
           
Des start-up innovantes à l’honneur pour les prix EDF Pulse 2018

Souhaitant valoriser le travail des start-up françaises et européennes, EDF a lancé cette année la 5e édition de son concours EDF Pulse. Plus de 400 entreprises ont présenté leurs projets dans l’une des 4 catégories proposées : Smart home, Smart City, Smart Health & Self, et Smart Business.
Pour les lauréats, qui seront annoncés le 9 octobre prochain lors des Electric Days, c’est l’assurance d’une dotation financière conséquente, à laquelle viennent s’ajouter une campagne de communication grand public et l’accès au vaste réseau du groupe EDF.
« L’effet de communication est considérable », témoigne Yves Le Hénaff, PDG de Kawantech, primé en 2016. « C’est un véritable accélérateur de business et le temps qu’on y investit est rentabilisé. Nous avons aussi acquis une notoriété avec beaucoup de sollicitations presse. Le coaching du Prix nous a permis de nous rôder à la communication du projet », ajoute Anaïs Barut, présidente et cofondatrice de Damae Medical, lauréat 2015. De quoi permettre de booster considérablement le développement de jeunes structures prometteuses !
 

Propos recueillis par Fabien Carré
Photo de Une : ©CAD.42 Services

Recommander cet article
Imprimer cet article

Vos réactions | 0 réactions

Commenter cet article

Les champs à remplir sont obligatoires pour la publication de votre commentaire.

 

 

Le dépôt de votre commentaire ne nécessite pas d'authentification et sera soumis à la validation de notre modérateur.

Dossiers partenaires :

Visuel Dossiers partenaires

La protection acoustique au coeur de l'innovation TECHNAL


TECHNAL

À l’heure de la densification urbaine et de l’amplification des nuisances sonores, l’exposition...
Visuel Dossiers partenaires

Drain’Up, Une gamme de postes de relevage pour l'habitat...


SEBICO

Sebico propose des réponses pour tous les besoins en postes de relevage pour les eaux usées ou les eaux pluviales....

Suivez-nous :

Linkedin
Twitter
Facebook

Les produits de la semaine :