Inscrivez-vous à la Quotidienne du Bâtiment

Accueil > Actualités du BTP > Vie des sociétés > Convention collective : le torchon brûle entre la CGT-Construction et la FFB

Convention collective : le torchon brûle entre la CGT-Construction et la FFB

Convention collective : le torchon brûle entre la CGT-Construction et la FFB
La guerre des syndicats est déclarée ! La CGT-Construction a fait part ce mercredi 14 de sa désillusion alors que la Fédération française du bâtiment aurait refusé l’accès à son bâtiment à la délégation du syndicat, qui se déplaçait dans le cadre d’une négociation sur la convention collective du secteur. Des accusations dont se défend la FFB, qui ne souhaitait pas que l’un des membres du groupe soit présent dans ses locaux. Explications.

Vie des sociétés |

Recommander cet article
Imprimer cet article

C’est un véritable scandale qui a éclaté le matin du mercredi 14 février. Les syndicats et autres organismes représentant les professionnels de la construction s’étaient donnés rendez-vous au siège de la Fédération française du bâtiment (FFB) où devait être lancée une négociation dans le cadre de la révision de la convention collective du secteur.

En déplacement pour assister aux discussions, une délégation de la CGT-Construction a pourtant connu quelques déconvenues. « Quand on s’est présentés, ils nous ont interdit l’accès au bâtiment », témoigne l’organisme. En cause : « la présence de Philipe Christmann », chef de file de ladite délégation, bien connu de la FFB.

Un différend qui ne date pas d’hier

L’administrateur de la fédération syndicale a en effet reçu une amende de 17 000 euros suite à des dégradations (dont des jets de peintures à l’eau) lors d’une manifestation surprise organisée au siège de la Fédération en 2014. L’affaire n’est toujours pas résolue, le parquet ayant fait appel.

« Il a été menaçant envers la négociatrice de la fédération », se défendait ce matin la FFB. « C’est à lui qu’on a refusé d’ouvrir », et non à la délégation complète envoyée par la CGT, précise l’organisme.

« La FFB choisit qui négocie », accuse Jean-Pascal François, porte-parole de la CGT-Construction, n’hésitant pas au passage à qualifier de « recul démocratique » cette situation rocambolesque. Et dire que le 14 février est censé être la fête des amoureux…

F.C (avec AFP)
Photo de Une : ©Fotolia

Recommander cet article
Imprimer cet article

Vos réactions | 0 réactions

Commenter cet article

Les champs à remplir sont obligatoires pour la publication de votre commentaire.

 

 

Le dépôt de votre commentaire ne nécessite pas d'authentification et sera soumis à la validation de notre modérateur.

Dossiers partenaires :

Visuel Dossiers partenaires

Information prévention : Chute de hauteur – prévenir...


OPPBTP

L’OPPBTP vous accompagne dans votre métier en mettant à votre disposition un mémento prévention...
Visuel Dossiers partenaires

GeniaSet Split : La pompe à chaleur ultra silencieuse...


SAUNIER DUVAL

La nature nous offre de nombreuses sources de production économique et durable de chaleur. Les pompes à chaleur...

Suivez-nous :

Linkedin
Twitter
Facebook

Les produits de la semaine :