Inscrivez-vous à la Quotidienne du Bâtiment

Accueil > Actualités du BTP > Vie des sociétés > Economie circulaire : Techem rejoint Récylum

Economie circulaire : Techem rejoint Récylum

Economie circulaire : Techem rejoint Récylum
Jeudi dernier, Techem, société spécialisée dans le domaine du comptage de l’eau et du chauffage, a annoncé dans un communiqué qu’elle rejoignait Récylum, afin de collecter et de traiter les déchets d’équipements électriques et électroniques (DEEE) professionnels qu’elle met sur le marché. A travers cette initiative, Techem garantit à ses clients une gestion de la fin de vie des DEEE respectueuse de l'environnement et conforme à la réglementation.

Vie des sociétés |

Recommander cet article
Imprimer cet article

En rejoignant la filière de gestion des déchets coordonnée par Récylum, Techem confirme son engagement en faveur de la valorisation des DEEE professionnels.

Les équipements électriques et électroniques contiennent souvent des substances ou composants polluants pour l’environnement. Point positif, ils présentent aussi un grand potentiel de recyclage des matériaux qui les composent. La réglementation impose d’ailleurs que 65% des équipements mis sur le marché soient collectés en 2019.

Plus de recyclage pour un meilleur respect de l’environnement

A travers cet accord, Techem va optimiser sa démarche de valorisation des DEEE en fin de vie ce qui est un point important pour l’environnement. La société s’inscrit ainsi dans une démarche vertueuse d’économie circulaire conduisant à de réels bénéfices :

• Réduction des impacts environnementaux de la fin de vie des produits
• Préservation des ressources naturelles
• Création d’emplois et d’un savoir-faire industriel dans le secteur du recyclage en France

Grâce à la mutualisation avec les produits d’autres producteurs, les coûts sont maîtrisés. La traçabilité des DEEE est également assurée. Le taux de recyclage s’élève lui à plus de 85% de leurs poids.

La responsable Marketing & Qualité de Techem, Laurence Pellerin énonce les difficultés qu’éprouvaient l’entreprise pour recycler leurs déchets : «nous devions organiser et financer nous-même notre propre dispositif de collecte et de recyclage, et en attester directement auprès de l'ADEME afin de prouver qu'il répondait aux conditions définies par le Code de l'environnement. » L’adhésion à la filière collective de Récylum « nous permet de transférer nos obligations réglementaires. Du fait de sa simplicité et de son efficacité, c'est la solution que nous avons finalement retenue », conclut-elle.

R.P
Photo de une : ©Techem

Recommander cet article
Imprimer cet article

Vos réactions | 0 réactions

Commenter cet article

Les champs à remplir sont obligatoires pour la publication de votre commentaire.

 

 

Le dépôt de votre commentaire ne nécessite pas d'authentification et sera soumis à la validation de notre modérateur.

Dossiers partenaires :

Suivez-nous :

Linkedin
Twitter
Facebook

Les produits de la semaine :