Inscrivez-vous à la Quotidienne du Bâtiment

Accueil > Actualités du BTP > Vie des sociétés > Incendie de Londres : 600 autres immeubles en danger en Angleterre

Incendie de Londres : 600 autres immeubles en danger en Angleterre

Incendie de Londres : 600 autres immeubles en danger en Angleterre
Alors que l’enquête relative au déroulement du terrible incendie qui a frappé Londres il y a quelques jours se poursuit, les autorités locales ont indiqué le 22 juin que 600 tours anglaises auraient le même revêtement que la Grenfell Tower. De quoi inquiéter les habitants, l’enveloppe du bâtiment étant largement mise en cause dans la propagation de l’incendie.

Vie des sociétés |

Recommander cet article
Imprimer cet article

Après le terrible drame qui a provoqué la mort de plus de 79 personnes à Londres la semaine dernière, Richard Ferrand, alors ministre de la Cohésion des territoires, avait missionné le CSTB afin d’étudier la réglementation française relative à la sécurité incendie.

Si les premiers éléments de l’enquête menée par la police londonienne semblent indiquer que le feu qui a embrasé la Grenfell Tower est parti d’un réfrigérateur, le revêtement du bâtiment est, lui aussi, remis en cause. Il aurait, en effet, largement contribué à la propagation de l’incendie, de même que l’isolation.

Un véritable problème pour les autorités locales, qui affirment que pas moins de 600 immeubles anglais présenteraient une enveloppe proche de celle de la Grenfell Tower. La police est pourtant catégorique : « jusqu’ici, trois échantillons [de revêtement, ndlr] se sont montrés inflammables ».

Le gouvernement s’implique

Si les autorités rappellent que l’enquête est en cours pour déterminer le caractère inflammable du revêtement, la situation n’en reste pas moins préoccupante, la priorité étant de s’assurer que les habitants sont bien en sécurité.

« Il est évident que personne ne continuera à vivre dans des bâtiments dangereux, les habitants seront relogés s’il le faut et il sera demandé aux propriétaires de fournir de nouveaux logements là où c’est possible », a indiqué le porte-parole de la Première ministre Theresa May.

Cette dernière a par ailleurs rappelé jeudi matin que « le gouvernement a ordonné l’examen des revêtements de tous les immeubles » de logements sociaux gérés par les pouvoirs publics. « Nous avons également alerté les propriétaires privés et avons mis nos tests à leur disposition gratuitement », ajoutait-elle. Reste à savoir si ces dispositions seront suffisantes pour éviter qu’un autre drame ne se produise.

F.C (avec AFP)
Photo de Une : ©Fotolia

Recommander cet article
Imprimer cet article

Vos réactions | 0 réactions

Commenter cet article

Les champs à remplir sont obligatoires pour la publication de votre commentaire.

 

 

Le dépôt de votre commentaire ne nécessite pas d'authentification et sera soumis à la validation de notre modérateur. Veuillez taper les caractères tels qu'ils apparaissent ci-dessous.

Dossiers partenaires :

Visuel Dossiers partenaires

Base inédite des Copropriétés Résidentielles


EXPLORE

Expert en data intelligence, la société EXPLORE vient de lancer une base de données recensant les copropriétés...
Visuel Dossiers partenaires

KITINOX, LA RÉPONSE CHEMINÉES POUJOULAT POUR LA...


CHEMINEES POUJOULAT

Le foyer insert séduit de plus en plus de particuliers. Plébiscité aussi bien en neuf qu’en rénovation,...

Suivez-nous :

Linkedin
Twitter
Facebook

Les produits de la semaine :