Inscrivez-vous à la Quotidienne du Bâtiment

Accueil > Actualités du BTP > Vie des sociétés > Les taux des crédits immobiliers se stabilisent à 1,54%

Les taux des crédits immobiliers se stabilisent à 1,54%

Les taux des crédits immobiliers se stabilisent à 1,54%
La tendance se poursuit sur le marché des financements immobiliers ! D’après le dernier tableau de bord mensuel de l’Observatoire Crédit Logement/CSA, les taux des crédits du secteur concurrentiel ont stagné à 1,54% en novembre (contre 1,55% le mois précédent). Si le climat reste globalement avantageux pour les emprunteurs, l’organisme constate malgré tout que les ménages les plus jeunes et les plus modestes sont peu à peu mis de côté.

Vie des sociétés |

Recommander cet article
Imprimer cet article

2017 devrait encore être une année très positive pour les acteurs de l’immobilier ! En effet, les ventes de logements neufs sont globalement au beau fixe, même si le mouvement a tendance à ralentir ces derniers mois, et l’ancien, lui, continue d’exploser.

Il faut dire que les conditions d’achat restent très attractives pour les particuliers ! Comme en témoigne le dernier tableau de bord mensuel récemment publié par l’Observatoire Crédit Logement/CSA, les taux des crédits immobiliers sont restés stables depuis avril dernier, atteignant 1,54% en moyenne en novembre. Un chiffre qui monte à 1,62% pour le neuf, et 1,55% dans l’ancien.

« En elles-mêmes, les évolutions des taux constatées depuis plus de 6 mois sont (…) sans incidence sur la solvabilité de la demande : en revanche, alors que les conditions de crédit ne s’améliorent plus, la hausse rapide des prix de l’immobilier pèse sur une demande qui s’affaiblit progressivement », modère l’Observatoire Crédit Logement/CSA.

Des tensions à ne pas négliger

Dans le détail, même si les taux restent généralement intéressants, ils affichent bien une hausse depuis un an. En novembre 2016, la moyenne était à 1,31%, « avec une augmentation de 20 points de base sur les prêts à taux fixe à 15 ans et à 25 ans et de 17 points de base sur les prêts à 20 ans », comme le relate le tableau de bord.

La durée moyenne des prêts bancaires a également augmenté en un an, à raison de 6 mois de plus qu’à fin 2016, soit 219 mois en moyenne. En novembre dernier dernier, il fallait compter 240 mois pour rembourser un prêt pour l’accession dans le neuf, et 230 dans l’ancien.

Ce rallongement de la durée des prêts peut notamment s’expliquer par la flambée des coûts des opérations réalisées par les emprunteurs : +5,6% sur les 11 premiers mois de l’année ! Une tendance que le réseau courtiers Vousfinancer préférerait voir s’inverser en 2018 au risque de voir la demande s’affaisser rapidement. Autant dire que rien n’est joué d’avance !

F.C
Photo de Une : ©Fotolia

Recommander cet article
Imprimer cet article

Vos réactions | 0 réactions

Commenter cet article

Les champs à remplir sont obligatoires pour la publication de votre commentaire.

 

 

Le dépôt de votre commentaire ne nécessite pas d'authentification et sera soumis à la validation de notre modérateur. Veuillez taper les caractères tels qu'ils apparaissent ci-dessous.

Dossiers partenaires :

Visuel Dossiers partenaires

KITINOX, LA RÉPONSE CHEMINÉES POUJOULAT POUR LA...


CHEMINEES POUJOULAT

Le foyer insert séduit de plus en plus de particuliers. Plébiscité aussi bien en neuf qu’en rénovation,...
Visuel Dossiers partenaires

Collez et jointoyez dans la journée : jointoiement 4...


PAREXLANKO

Parexlanko, spécialiste des mortiers industriels depuis plus de 30 ans, lance 5078 PROLIFLUIDE CHRONO C2S EG, nouveau...

Suivez-nous :

Linkedin
Twitter
Facebook

Les produits de la semaine :