Inscrivez-vous à la Quotidienne du Bâtiment

Accueil > Actualités du BTP > Vie des sociétés > Pénurie de bitume : les entreprises routières tirent la sonnette d’alarme

Pénurie de bitume : les entreprises routières tirent la sonnette d’alarme

Pénurie de bitume : les entreprises routières tirent la sonnette d’alarme
Dans un communiqué daté du 13 juillet, les entreprises de construction et de maintenance des infrastructures routières et urbaines alertent les pouvoirs publics sur les difficultés d’approvisionnement en bitume ; une pénurie qui « impacte » la réalisation des chantiers. Routes de France appelle le gouvernement à agir et à ce que les entreprises soient exonérées « de toutes les conséquences liées à cet état de fait. »

Vie des sociétés |

Recommander cet article
Imprimer cet article

Les entreprises routières font face à une nouvelle pénurie de bitume. Déjà au premier trimestre 2018, la grève SNCF était venue perturber l’activité du secteur. Puis au mois de juin, le blocage des raffineries par la FNSEA (Fédération nationale des syndicats d’exploitants agricoles) avait ralenti les chantiers.

Ce vendredi, Routes de France a alerté les pouvoirs publics sur les difficultés d’approvisionnement du bitume, indispensable à la fabrication des enrobés. « Cette pénurie impacte la réalisation des chantiers routiers, de voiries et d’aménagements urbains ».

« Cette situation inédite est très pénalisante pour nos entreprises. Elle entraine des arrêts ou des reports de chantiers et une absence de visibilité pour la programmation des chantiers à venir », souligne Routes de France. Ajoutant : « Après plusieurs années de crise de notre secteur, alors que la reprise s’amorce, nos entreprises sont à nouveau fortement pénalisées et, en corollaire, les réseaux routiers et urbains pourraient ne pas être réhabilités avant l’hiver ».

La Profession tire ainsi la sonnette d’alarme et a décidé de saisir le Ministre de l’Économie et des Finances, ainsi que la Ministre en charge des Transports. Elle leur demande notamment :

• une intermédiation avec les donneurs d’ordre publics pour obtenir une adaptation des délais de réalisation des chantiers, nos entreprises qui dépendent à 70 % de la commande publique étant confrontées à une situation de force majeure.
• d’exonérer les entreprises de toutes les conséquences liées à cet état de fait.
• une intermédiation entre les entreprises adhérentes à Routes de France et les instances représentatives des fournisseurs de bitume.

R.C
Photo de une : ©Fotolia

Recommander cet article
Imprimer cet article

Vos réactions | 1 réactions

1 - JPT le 16 juillet 2018

PÉNURIE DE BITUME... ET SI ?

Et si on changeait la matière ? l'habitude bitume est certes confortable, mais aussi polluante et facteur de perturbations importantes : sols stérilisés, innondations, ...etc... Et si on profitait de cette pénurie pour promouvoir d'autres types de revêtements ? plus respectueux de la nature et des sols par exemple ?

Commenter cet article

Dossiers partenaires :

Visuel Dossiers partenaires

Une vêture d’or mouvante au gré de l’ensoleillement...


ALUCOBOND 3A composites GMBH

La ville de Pessac a confié au Groupe A40 architectes la maîtrise d’œuvre du Grand complexe sportif...
Visuel Dossiers partenaires

Saunier Duval, des produits conformes aux exigences européennes...


SAUNIER DUVAL

Afin d’atteindre les engagements pris dans le cadre du Protocole de Kyoto, l’Union Européenne a voté...

Suivez-nous :

Linkedin
Twitter
Facebook

Les produits de la semaine :