Inscrivez-vous à la Quotidienne du Bâtiment

Accueil > Actualités du BTP > Vie des sociétés > Pénurie de bitume : mise en place d’une « cellule de coordination »

Pénurie de bitume : mise en place d’une « cellule de coordination »

Pénurie de bitume : mise en place d’une « cellule de coordination »
Le ministère chargé des Transports a reçu, mardi 24 juillet, les acteurs concernés par les difficultés d’approvisionnement en bitume. A l’issue de cette réunion, il a été décidé de la création d’une « cellule de coordination » afin d’assurer le suivi de la situation et trouver une solution à cette pénurie. Elle permettra également d’anticiper les besoins de la filière.

Vie des sociétés |

Recommander cet article
Imprimer cet article

Dans un communiqué daté du 13 juillet, Routes de France alertait les pouvoirs publics sur les difficultés d’approvisionnement en bitume, une situation ayant conduit à un ralentissement des chantiers routiers en France. L’association avait indiqué que cette pénurie entrainait des arrêts ou des reports de chantiers, ainsi qu’une absence de visibilité sur les chantiers à venir.

Parmi les causes évoquées, «la grève SNCF et dans une moindre mesure le blocage récent des raffineries par le secteur agricole. »

Ce mardi, le ministère chargé des Transports a reçu les acteurs concernés par la pénurie : Routes de France, France Bitume, l'Ufip (Union française des industries pétrolières), la FNTR (Fédération nationale des transports routiers), TLF (Transport et Logistique de France) et ATMD (Association des transporteurs de matières dangereuses).

Une cellule pour répondre à la crise

Cette réunion a tout d’abord permis d’évoquer les raisons de ces difficultés. « Il ressort que la situation actuelle résulte d’une accumulation de plusieurs facteurs conjoncturels. Tous les acteurs ont partagé la même volonté de trouver une solution commune », indique le ministère.

Il a été décidé de constituer « une cellule de coordination pour assurer le suivi hebdomadaire de la situation et améliorer la prévision des besoins ».

« Les acteurs ont également convenu de la nécessité de se doter d'une meilleure visibilité à moyen et long terme sur les besoins de l'ensemble de la filière », a complété le ministère.

R.C
Photo de une : ©Fotolia

Recommander cet article
Imprimer cet article

Vos réactions | 0 réactions

Commenter cet article

Les champs à remplir sont obligatoires pour la publication de votre commentaire.

 

 

Le dépôt de votre commentaire ne nécessite pas d'authentification et sera soumis à la validation de notre modérateur.

Dossiers partenaires :

Suivez-nous :

Linkedin
Twitter
Facebook

Les produits de la semaine :