Interview de Christophe Dubail, de CCR/CECODIA

Vie des sociétés | 15.12.09
Partager sur :
Interview de Christophe Dubail, de CCR/CECODIA - Batiweb
La CCR accompagne les entreprises et investisseurs dans leurs projets immobiliers. Elle apporte des services de proximité adaptés aux besoins des Petites et Moyennes Entreprises ou Industries. CCR se charge pour le maitre d’ouvrage du « tout clef en main » : de la conception à la réalisation. Associé à un architecte, CCR assume aussi le risque. C’est l’ensemble qui est vendu, à un prix forfaitaire et avec engagement contractuel de délai, de conformité qualité, pour du sur-mesure.

Comment l’aventure CCR a-t-elle commencé en 2003 ?

A ses débuts, GSE a conçu et réalisé des petits bâtiments ; depuis lors, son activité porte sur des projets de 10.000 à 100.00 m2. En lançant CCR, la question était : pour de petits bâtiments de PME en région, sommes-nous capables d’apporter la même qualité de service que pour des grands projets ? Petit à petit s’est formée une toile d’agences régionales, fortement ancrées localement. Ils sont acteurs de proximité, à la fois compétents pour mener la mission de conception et réalisation ; et disposant d’une autonomie suffisante pour servir les PME locales. Le tout enrichi des services qu’apporte un réseau : partage d’expériences, services experts juridiques et techniques, administration, gestion... CCR, a les qualités de réactivité et de disponibilité d’une petite entreprise et les avantages d’un groupe expérimenté.

Ce réseau vous dispense-t-il de passer par des appels d’offre ?

Les agences CCR créent leur « tissu relationnel » : grands comptes fidélisés, en relation avec les collectivités ; foncières d’aménagement, à l’écoute du marché en permanence... Elles sont aussi en contact avec les organismes de financement, permettant ainsi d’aider les entreprises à boucler leurs dossiers.

Pour les marchés, CCR se réserve le plus de liberté possible au profit du client. On ne contacte aucune entreprise en amont : nous faisons l'étude nous mêmes, sans aucune consultation d’entreprise préalable, sauf de l’architecte, qui est toujours présent. Ensuite, il est clair que l’on contacte d’abord les entreprises locales, puis celles avec qui on a déjà travaillé. Il n’y a qu’un reflexe : on cherche toujours l’optimisation pour chaque projet.

CECODIA est votre nouvelle gamme de bâtiments HQE. Ils sont « adaptables, modulables et performants en énergie, le tout sans surcoût »... comment faîtes-vous pour y parvenir ?

Nous sommes allés à la rencontre des PME-PMI et l’on a identifié les besoins courants en matière de bureaux ou de locaux d’activité,et ce, afin d’optimiser une réponse, qui mieux adaptée et plus rapide. On peut ainsi se permettre d’envisager une approche « produit », sous réserve d’une certaine souplesse. On ne pouvait pas mener cette démarche sans intégrer de fait l’obligation d’incorporer un cahier des charges éco-responsable de type  HQE et chercher la mise au point d’un produit aux règles du marché. Pour cela enfin, on s’est interdit que cela se traduise par un surcout.

C’est à dire, par quelles solutions cela s’est-il traduit ?

La performance économique du projet est essentiellement liée à l’approche globale que nous avons pu mener en qualité de contractant général. Nous avons le plus souvent retenu des solutions techniques éprouvées. Nous avons opté pour une ossature bois : le bilan Carbonne étant très favorable,  les performances thermiques assurées, il ne nous restait qu’à traiter l’acoustique, notamment avec un plancher mixte bois-béton. Nous avons raisonné en termes de confort, chauffage, réfrigération (PAC réversible + ventilation double flux), lumière naturelle, éclairage basse consommation.

Avez-vous eu des retours positifs dès les premiers chantiers ?

On a eu la satisfaction d’atteindre les objectifs sur les trois premiers bâtiments réalisés pour le compte de trois investisseurs privés différents. Nous avons engagé une démarche de certification NF HQE auprès de Certivéa pour la délivrance d’un certificat en phase de conception avant  le lancement opérationnel de la marque.. Elle pourra être engagée pour tout investisseur le demandant ; dans ce cas il devra prendre en compte les coûts d’audit de certification.

Quelles évolutions constructives prévoyez-vous ?

On a commencé avec des bâtiments à RT 2005 – 38%. Notre objectif à présent est de proposer du BBC en version en  base sans sortir de l’épure à prix marché. A ce jour, le classement BBC peut s’atteindre en tenant compte d’une production électrique par panneaux photovoltaïques. Il s’agit de bâtiments décalés, avec une identité, une signature, différentes. Des bâtiments « sympa » qui plaisent aux collectivités, et éco-responsables. 

L’Ecobox et le calculateur carbone sont vos outils au service de la performance ?

Il est rare d’établir un bilan carbone pour des bâtiments tertiaire ou d’activité de petite taille.. Le calculateur de bilan carbone de CCR a été mis au point par le bureau d’étude Climat Mundi ; il a reçu l’agrément de  l’Ademe. Chaque projet cécodia fait l’objet au stade APS d’un bilan carbone hors émission de CO2 liés aux véhicules des utilisateurs futurs : cycle de vie des matériaux utilisés et du bâtiment lui même (construction, fonctionnement, destruction). L’Ecobox a permis, pour nos premiers bâtiments, de suivre l’efficacité de nos choix. Elle permet aujourd’hui de proposer un suivi de consommation avec la possibilité de l’afficher, ce qui participe à la communication d’entreprise. L’Ecobox, développée dans le cadre d’un partenariat avec Schneider Electric, permet d’identifier les différents types de consommation électrique et énergétique (chauffage, ventilation / éclairage / bureautique, prises / sondes température extérieure...) Un boitier électrique restitue l’info sous forme de tableau de bord et d’histogrammes sur des écrans.

CCR sera présent au SIMI, le salon de l'immobilier d'entreprise... qu’allez-vous y présenter ?

C’est un stand partagé avec GSE (D102), un grand stand au premier niveau où l’on trouve toutes les offres du contractant général d’Aquitaine à la Chine ! Il y aura aussi un stand dédié à 100% à CECODIA  (B38 1er étage) avec des investisseurs partageant leur expérience, des partenaires, etc. Avec Majencia, nous présenterons une nouvelle offre associant immobilier et mobilier dans une démarche globale à l’écoute du besoin des clients, avec une notion d’érgonomie intérieure. Sur le stand il y aura aussi des personnes du pôle « énergie et développement durable » pour expliquer un certain nombre de choix. Il y aura peut être quelques exemples d’affichage EcoBox sur grand écran. Sur le stand CCR-GSE on montrera la carte du réseau qui continue de s’accroître. D’ailleurs, nous recrutons toujours ! On a besoin de développeurs en Ile-de-France notamment, d’ingénieurs...

Propos recueillis par Laurent Perrin
Redacteur
filter_list

Sur le même sujet

Une nouvelle gamme d’enduits pour l’extérieur chez PRESTONETT - Batiweb

Une nouvelle gamme d’enduits pour l’extérieur chez PRESTONETT

Trois nouveaux enduits poudre Prestonett ont été conçus par Beissier. Ils ont en commun : leur facilité de préparation et de mise en œuvre, leur compatibilité avec tous types de revêtements et de peintures et leur capacité à laisser respirer les supports, pour un habitat sain. Si la gamme Prestonett a été renouvelée, que les professionnels se rassurent : le prix reste attractif, tout comme la qualité des produits, leur facilité d’application, de lissage et leur tenue ! Le travail devient plus rapide, plus efficace, avec des façades aux finitions parfaites et qui le demeurent pour longtemps.