Outiz lance sa première Marketplace dédiée à l’habitat Vie des sociétés | 11.10.16

Partager sur :
Saint-Gobain Distribution Bâtiment France fait décidément feu de tout bois. Parallèlement au développement d’une gamme de services Internet de plus en plus étendue, la plateforme multicanal Outiz ouvre la première Marketplace qui vise explicitement les bricoleurs lourds comme les professionnels.

Le commerce en ligne se développe dans le bâtiment

Depuis plusieurs années, des acteurs de la vente tout-en-ligne via Internet, dit « pure players », se sont développés sur le marché des produits bâtiment. Ils ont pour nom Batiwiz.com, MesMatériaux.com, ManoMano ex monechelle.com etc. Amazon, le leader toutes catégories confondues, offre un éventail de plus en plus large de matériels et de produits pour les travaux, grâce à sa marketplace, qui offre une visibilité maximum à des marchands indépendants.

Outiz, la réponse de Saint-Gobain Distribution

SGDB France avait lancé Outiz en 2014, avec un positionnement déjà situé entre le site de vente en ligne et le comptoir physique. Certains de ces comptoirs sont situés à proximité des points de vente de Saint-Gobain Distribution, Point P ou CEDEO par exemple. Les deux ans de rodage de l’enseigne ont été mis à profit pour approfondir la connaissance de ce marché et de ses mécanismes. SGDBF annonce aujourd’hui l’ouverture d’une véritable Marketplace, qui réunit l’offre déjà existante d’Outiz avec celle de marchands partenaires, ce qui permet de trouver environ 100 000 produits provenant de 300 marques sur le site Outiz.fr.

Des vendeurs partenaires sélectionnés

Les marchands présents sur le site Outiz.fr ont été sélectionnés par l’enseigne, car ils engagent celle-ci aux yeux des clients. Outiz vérifie qu’ils ont un taux élevé d’acceptation des commandes, des délais de livraison respectés et un traitement rapide des demandes clients.

Une gamme large qui se veut compétitive.

Outiz met en avant sa capacité de sélection de produits professionnels, avec des prix positionnés comme particulièrement compétitifs. Et si la gamme est la même pour les particuliers et les professionnels, ces derniers disposent d’un espace personnel, qui doit leur permettre, outre la gestion de leurs commandes, de bénéficier d’un traitement distinct du particulier. La gamme proposée est large, allant de l’électricité au jardinage, en passant par l’éclairage, la plomberie et le chauffage, la quincaillerie, l’outillage, les revêtements etc.

Pas de gros-œuvre mais …

Il faut juste constater que le gros œuvre est quasiment absent, la logistique qu’il implique n’étant pas la même que celle des produits les plus représentés sur le site. Des produits comme le carrelage, la peinture mais aussi les meubles de cuisine et de salle de bain peuvent néanmoins être commandés sur le site. Quand on navigue sur celui-ci, la promesse selon laquelle les professionnels et les particuliers peuvent réaliser tous leurs projets semble tenue. Mais pour un certain nombre de gammes, on semble plus être dans la logique d’une GSB hard discount que dans celle d’un vaste magasin spécialisé.

Une logistique et un fonctionnement « cross-canal »

Avec une promesse de livraison rapide en 24 à 48 heures, l’enseigne se situe dans les standards du marché. Pour les retraits, il faut se rendre dans les comptoirs Outiz. Cela limite actuellement ce mode à la région parisienne, si on accepte de passer un peu de temps dans les bouchons franciliens, quand le chantier n’est pas à proximité d’une de ces 10 adresses. Le site internet n’est pas le seul moyen de contact, puisque les équipes Outiz sont disponibles via les corners susmentionnés, ou via des ingénieurs commerciaux itinérants et un centre d’appel ouvert 5 jours sur sept.

La bagarre du commerce en ligne a aussi démarré dans le bâtiment

Cette initiative est à mettre en lien avec les autres projets des enseignes du géant du négoce en France. Il ambitionne tout à la fois de devenir le leader en matière d’information produit, de développer des services digitaux innovants (Homly You, configurateurs …) et de mettre en place de nouveaux moyens de délivrance des produits : Drive, Click & Delivery etc. Outiz est une des briques de ce mouvement. Cela montre que Saint-Gobain a pris toute la mesure de l’évolution du commerce et qu’il ne se sent pas protégé ad vitam aeternam par sa position de leader.

R.B.

Le cyclo-plombier parisien malin

Elian ALLUIN est un artisan plombier nouvelle génération qui a décidé de faire ses déplacements dans Paris à vélo et a créé le Cyclo Plombier. Une façon de se déplacer sur ses chantiers qui lui fait gagner du temps et qui correspond à sa sensibilité pour l’environnement.  
Parce qu'il s’agit d’un artisan client de l’enseigne, OUTIZ a décidé de le mettre en avant dans la 6ème édition du catalogue papier. Sa photo est en première de couverture et sert de fil rouge dans la page du catalogue.Une façon habile de rouler vert pour Outiz, mais aussi un partenariat utile pour ce plombier, qui affiche d’ailleurs sur son site www.cycloplombier.fr ses autres partenaires et ses tarifs.
Comme quoi innovation et artisanat du bâtiment font bon ménage.

Redacteur

filter_list Sur le même sujet

La première halle d’Europe dédiée aux professionnels du bâtiment

La première halle d’Europe dédiée aux professionnels du bâtiment

Saint-Gobain Distribution Bâtiment France, SGDB France, filiale du Pôle Distribution Bâtiment de Saint-Gobain, ouvre La Halle de Pantin, première halle commerciale d’Europe dédiée aux professionnels du bâtiment. Unique sur le secteur de la distribution professionnelle, elle regroupe en un seul lieu 8 enseignes complémentaires de Saint-Gobain Distribution Bâtiment France et 2 enseignes partenaires.
Résultats semestriels en hausse pour Saint-Gobain

Résultats semestriels en hausse pour Saint-Gobain

754 millions d'euros : c'est le bénéfice net part qu'a dégagé le groupe Saint-Gobain depuis le début de l'année. En 2016, ce montant ne s'élevait « qu'à » 596 millions d'euros, preuve du dynamisme que connaît le spécialiste du BTP en cette période de reprise. Le chiffre d'affaires, lui, atteint les 20,4 milliards d'euros, enregistrant là aussi une hausse de 4,4% par rapport à l'exercice précédent. Tous les chiffres.
Sous-traitance étrangère : Vinci assure prioriser les PME françaises

Sous-traitance étrangère : Vinci assure prioriser les PME françaises

Evincés du chantier de la tour Saint-Gobain, les façadiers français n’ont pas hésité à accuser les majors du BTP de privilégier la sous-traitance étrangère. Ce jeudi, Vinci s’est défendu et a assuré travailler « en priorité » avec des PME françaises pour « une très large part » de son activité. Concernant cette tour, le groupe a cependant jugé que « très peu » d’entre elles pouvaient réaliser un tel ouvrage.
Réunion sur les choix stratégiques pour la transition énergétique à l’Elysée

Réunion sur les choix stratégiques pour la transition énergétique à l’Elysée

Le Président Emmanuel Macron a réuni hier après-midi, mercredi 24 octobre, une trentaine de dirigeants d’entreprises, parmi lesquels les dirigeants d’EDF, Engie, Total, Orano, Vinci, Saint-Gobain ou Veolia, mais aussi des organismes de recherche comme le CNRS ou l’INRA, pour une « séance de travail » en prévision de la programmation pluriannuelle de l’énergie (PPE), qui devrait être annoncée à la mi-novembre.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter