LafargeHolcim se désengage du Chili

Vie des sociétés | 10.10.16
Partager sur :
LafargeHolcim se désengage du Chili - Batiweb
LafargeHolcim a annoncé avoir signé un accord avec Inversiones Caburga Limitada, pour la cession de sa participation de 54,3% dans Cemento Polpaico, sa filiale chilienne, pour une valeur d’entreprise d’environ 220 millions de francs suisses (200 millions d’euros). A l’issue de cette opération, qui sera soumise à l’approbation des autorités chiliennes, le géant mondial du ciment, n’aura plus d’activité dans le pays.
LafargeHolcim va céder sa participation de 54,3% dans *Cemento Polpaico, sa filiale chilienne, a annoncé le groupe dans un communiqué. En effet, le géant mondial du ciment a signé un accord avec Inversiones Caburga Limitada, du groupe Hurtado Vicuña, pour une valeur d’entreprise d’environ 200 millions d’euros (sur la base de 100% du capital de l’entreprise).

L’accord conclu se concrétisera par une offre publique d’achat d’Inversiones Caburga à tous les actionnaires de Cemento Polpaico. L’opération devrait intervenir au premier semestre 2017, précise le groupe franco-suisse.

LafargeHolcim n’opèrera plus au Chili

Elle sera soumise à l’approbation des autorités chiliennes, et à son issue, LafargeHolcim n’aura plus d’activité au Chili.

Dans un communiqué, le géant du ciment rappelle avoir dépassé son objectif de désinvestissement de l'ordre de 3,5 milliards de francs suisses (3,2 milliards d'euros) pour l'année 2016. Il précise avoir élevé, en août dernier, cet objectif à 5 milliards de francs suisses (4,5 milliards d'euros) à horizon fin 2017.

Outre cette politique de désinvestissement massif, le groupe est en cours de réorganisation. En septembre, il a ainsi annoncé la suppression de 250 postes, principalement en Suisse et en France, d'ici fin 2017. Fin 2015, il employait 100 900 collaborateurs dans le monde, dont 23 900 en Europe, selon le document annuel de référence.

Le groupe a plus que triplé son bénéfice net au premier semestre, à 416 millions d'euros, tout en allégeant fortement sa dette grâce à des cessions.

*Cemento Polpaico opère une usine intégrée et deux stations de broyage pour une capacité annuelle de 2,3 millions de tonnes de ciment. La société est aussi l’un des principaux fabricants de béton prêt à l’emploi avec 25 centrales et est également présente sur le marché des granulats.

R.C

Redacteur
La sélection de la semaine
Quartix, experts en géolocalisation de véhicules - Batiweb

Quartix a été créée en 2001 par quatre experts de notre industrie qui cumulent plus de 120 ans...


Schindler CleanMobility prend soin de vous - Batiweb

Le contexte actuel exige de chacun d’entre nous une vigilance accrue au quotidien. Afin de faire face au coronavirus,...


MICROANCHORS : stabilisation & ancrage d’ouvrages contre terre - Batiweb

L’innovation MICROANCHORS est l’utilisation complémentaire d’une série de micro-ancrages...

Dossiers partenaires
Aménagement des espaces de bureau et gestion du bruit et de la confidentialité, pensez cloison ! - Batiweb

La cloison démontable et mobile, en plus d’être un moyen de structurer les espaces de travail, répond aux obligations de…


Insérer les produits GEOSTAFF directement dans vos maquettes B.I.M est désormais possible ! - Batiweb

Les avantages du BIM sont nombreux : visualiser ses projets plus facilement, réduire ses coûts, raccourcir ses délais, g…


Bien assurer ses véhicules professionnels, c’est protéger son outil de travail et donc son activité professionnelle ! - Batiweb

Les véhicules professionnels font partie des outils de travail essentiels à une entreprise de BTP. Lorsque, malheureusem…

informationbloqueur de pub détécté sur votre navigateur

Les articles et les contenus de Batiweb sont rédigés par des journalistes et rédacteurs spécialisés. La publicité est une source de revenus essentielle pour nous permettre de vous proposer du contenu de qualité et accessible gratuitement. Merci pour votre compréhension.

Cordialement, L'Equipe Batiweb