LafargeHolcim se désengage du Chili

Vie des sociétés | 10.10.16
Partager sur :
LafargeHolcim se désengage du Chili - Batiweb
LafargeHolcim a annoncé avoir signé un accord avec Inversiones Caburga Limitada, pour la cession de sa participation de 54,3% dans Cemento Polpaico, sa filiale chilienne, pour une valeur d’entreprise d’environ 220 millions de francs suisses (200 millions d’euros). A l’issue de cette opération, qui sera soumise à l’approbation des autorités chiliennes, le géant mondial du ciment, n’aura plus d’activité dans le pays.
LafargeHolcim va céder sa participation de 54,3% dans *Cemento Polpaico, sa filiale chilienne, a annoncé le groupe dans un communiqué. En effet, le géant mondial du ciment a signé un accord avec Inversiones Caburga Limitada, du groupe Hurtado Vicuña, pour une valeur d’entreprise d’environ 200 millions d’euros (sur la base de 100% du capital de l’entreprise).

L’accord conclu se concrétisera par une offre publique d’achat d’Inversiones Caburga à tous les actionnaires de Cemento Polpaico. L’opération devrait intervenir au premier semestre 2017, précise le groupe franco-suisse.

LafargeHolcim n’opèrera plus au Chili

Elle sera soumise à l’approbation des autorités chiliennes, et à son issue, LafargeHolcim n’aura plus d’activité au Chili.

Dans un communiqué, le géant du ciment rappelle avoir dépassé son objectif de désinvestissement de l'ordre de 3,5 milliards de francs suisses (3,2 milliards d'euros) pour l'année 2016. Il précise avoir élevé, en août dernier, cet objectif à 5 milliards de francs suisses (4,5 milliards d'euros) à horizon fin 2017.

Outre cette politique de désinvestissement massif, le groupe est en cours de réorganisation. En septembre, il a ainsi annoncé la suppression de 250 postes, principalement en Suisse et en France, d'ici fin 2017. Fin 2015, il employait 100 900 collaborateurs dans le monde, dont 23 900 en Europe, selon le document annuel de référence.

Le groupe a plus que triplé son bénéfice net au premier semestre, à 416 millions d'euros, tout en allégeant fortement sa dette grâce à des cessions.

*Cemento Polpaico opère une usine intégrée et deux stations de broyage pour une capacité annuelle de 2,3 millions de tonnes de ciment. La société est aussi l’un des principaux fabricants de béton prêt à l’emploi avec 25 centrales et est également présente sur le marché des granulats.

R.C

Redacteur
La sélection de la semaine
PRB propose une nouvelle gamme Responsable & Durable - Batiweb

PRB étoffe sa gamme Responsable & Durable avec de nouvelles références venant compléter ceux...


Pythagore : logiciel de Gestion pour bureaux d’études, sociétés d'ingénierie et de conseil - Batiweb

Pythagore : logiciel de Gestion pour bureaux d’études, sociétés d'ingénierie et de...


Sabot à ailes extérieures SBE - Batiweb

Le sabot à ailes extérieures SBE permet une reprise de charge semblable au modèle en 2 mm d‘épaisseur....

Dossiers partenaires
Myral se fixe un objectif de 63 % de réduction d’impact carbone à l’horizon 2024. Une démarche environnementale entre actions et engagements. - Batiweb

Myral s’apprête à déployer une décarbonation massive, après plus de 10 ans de travail et de réflexion en faveur de la tr…


Débord SIEL : Une avancée de toit en béton de 32 cm - Batiweb

Un produit 2 en 1 qui permet de créer le débord tout en réalisant les chainages horizontaux périphériques.…


Hygiène et bien-être, WC lavant Geberit AquaClean - Batiweb

L’eau est indispensable pour l’hygiène quotidienne. Elle lave en douceur, mais aussi efficacement. C'est pourquoi de plu…

informationbloqueur de pub détécté sur votre navigateur

Les articles et les contenus de Batiweb sont rédigés par des journalistes et rédacteurs spécialisés. La publicité est une source de revenus essentielle pour nous permettre de vous proposer du contenu de qualité et accessible gratuitement. Merci pour votre compréhension.

Cordialement, L'Equipe Batiweb