Inscrivez-vous à la Quotidienne du Bâtiment

Accueil > Actualités du BTP > Collectivités territoriales > La construction toujours dynamique en Île-de-France malgré un recul des mesures d'accompagnement

La construction toujours dynamique en Île-de-France malgré un recul des mesures d'accompagnement

La construction toujours dynamique en Île-de-France malgré un recul des mesures d'accompagnement
Alors que les chiffres de la construction sont en berne au premier trimestre 2018, une région fait figure d'exception par son dynamisme. Selon la préfecture locale, l'Île-de-France a en effet vu son nombre de logements autorisés en un an croître de 7,7% (contre 3,7% pour la moyenne nationale), tandis que les mises en chantier ont augmenté de 12% (contre 9,2%). Le Groupement d'intérêt économique Immostat note cependant que les mesures d'accompagnement ont baissé depuis le début de l'année.

Collectivités territoriales |

Recommander cet article
Imprimer cet article

Bonne nouvelle pour les professionnels de la construction franciliens ! Bien que le ministère de la Cohésion des territoires fasse état d'une baisse des logements autorisés et des mises en chantier au premier trimestre, l'Île-de-France, elle, fait partie des régions les plus dynamiques.

C'est ce que révèle la préfecture dans un communiqué daté du 4 mai dernier. Selon le document, 99 300 biens ont été autorisés à la construction sur le territoire entre avril 2018 et mars 2018, soit une progression de 7,7% par rapport à l'année précédente. En parallèle, 81 000 mises en chantier sont recensées (+12%).

A elle seule, la Métropole du Grand Paris totalise 50 700 logements autorisés (+7,7%) et 45 200 biens commencés (+15,4%). Pour les autorisations à la construction, les Yvelines (+28,2%), le Val-de-Marne (+21,6%) et la Seine-et-Marne (+15,9%) sont particulièrement actifs. Du côté des mises en chantier, ce sont encore les Yvelines qui se distinguent (+39%), ainsi que les Hauts-de-Seine, la Seine-Saint-Denis et le Val-d'Oise (entre +15% et +20%).

Pour autant, si la région est toujours très dynamique en termes de construction, les mesures d'accompagnement, elles, font grise mine. D'après Immostat, le niveau moyen de ces dernières pour des transactions locatives de bureaux de plus de 1 000 m² en Île-de-France atteint péniblement 20,7% au premier trimestre 2018, soit 1,1 point de moins que sur la période précédente.

Le groupement d'intérêt économique fait également état d'une baisse de la durée moyenne des transactions de plus de 5 000 m², soit 8,6 ans au premier trimestre 2018 (-6% sur un an). Pour les bureaux de 1 000 à 5 000 m², il faut compter en moyenne 6,1 ans (+3%). Enfin, les taux moyens des mesures d'accompagnement varient d'une zone à l'autre, avec 10,3% dans Paris Nord Est et 26,7% à La Défense.

F.C
Photo de Une : ©Fotolia

Recommander cet article
Imprimer cet article

Vos réactions | 0 réactions

Commenter cet article

Les champs à remplir sont obligatoires pour la publication de votre commentaire.

 

 

Le dépôt de votre commentaire ne nécessite pas d'authentification et sera soumis à la validation de notre modérateur.

Dossiers partenaires :

Visuel Dossiers partenaires

Réalisez votre premier Document Unique en quelques clics


OPPBTP

Évaluer les risques dans votre entreprise, c'est indispensable et aujourd'hui, c'est simple ! Plus qu'une...
Visuel Dossiers partenaires

Unité murale Stylish - Quand l'innovation rencontre...


DAIKIN AIRCONDITIONING FRANCE

Forte de plus de 90 ans d’expérience dans le domaine des solutions de climatisation et de conditionnement de...

Suivez-nous :

Linkedin
Twitter
Facebook

Les produits de la semaine :