Inscrivez-vous à la Quotidienne du Bâtiment

Accueil > Actualités du BTP > Eco-construction > Coénove soutient la politique environnementale de Macron

Coénove soutient la politique environnementale de Macron

Coénove soutient la politique environnementale de Macron
Coénove, association rassemblant les acteurs majeurs de la filière gaz-énergéticiens, industriels et professionnels, et qui milite pour la place du gaz dans les énergies renouvelables, a choisi son camp. Dans un communiqué publié le 18 mai 2017, l’association a salué l’élection d'Emmanuel Macron et la nomination de Nicolas Hulot à la tête du ministère de l'Environnement, souscrivant par là même au programme énergétique du nouveau président

Eco-construction |

Recommander cet article
Imprimer cet article

C’est dans un communiqué de presse que la jeune association Coénove (elle n’a été fondée qu’en 2014) a témoigné son soutien pour Emmanuel Macron, avec un enthousiasme qui se détache des inquiétudes et interrogations prudentes qui ont suivi la nomination du nouveau gouvernement.

« Coénove salue l'élection d'Emmanuel Macron à la Présidence de la République et, même s'il faut bien reconnaître que l'environnement et l'énergie n'ont pas été au cœur des débats de la campagne, voit dans la nomination de Nicolas Hulot, ministre d'Etat en charge de la Transition écologique et solidaire un signe fort de la volonté du nouveau président de prolonger la dynamique lancée par le gouvernement de François Hollande en faveur d'une transition écologique réfléchie et progressive, s'appuyant sur les forces vives du pays », commence l'organisme.

Si Coénove reconnaît que l’environnement, l’énergie et le logement ont été parmi les grands absents de la campagne présidentielle, elle justifie son soutien en rappelant les principales mesures et promesses d’Emmanuel Macron dans ce domaine, défini comme «  une des priorités du quinquennat avec l'engagement d'y consacrer 15 milliards d'euros sur 5 ans », et le soutenant dans son projet « d’accompagner la société vers un changement de modèle et inscrire sa politique environnementale et énergétique dans le prolongement des engagements pris par la France ces dernières années aussi bien au niveau international (Cop 21) qu'au niveau national (Loi de Transition énergétique) »

Une vision partagée

Coénove a également réaffirmé son soutien aux orientations du programme d’Emmanuel Macron, qui rejoint « en de nombreux points les propositions de l'association ». Parmi ces dernières, la sortie progressive du nucléaire pour un mix énergétique plus équilibré..

« En matière de rénovation énergétique […] les objectifs sont ambitieux : rénovation de la moitié des logements-passoires dès 2022, transformation du Crédit d'Impôt Transition Energétique (CITE) en prime versée au moment des travaux, audit gratuit pour les propriétaires occupants en situation de précarité énergétique, prise en charge des travaux des propriétaires les plus précaires via un remboursement lors de la vente du bien sur la base d'un fonds public de 4 milliards d'euros... Autant de propositions concrètes dans lesquelles Coénove se retrouve, car il y a urgence et il faut agir dès le début du quinquennat », note l'association.

Coénove étant notamment composée de nombreux acteurs du secteur du gaz, ce sont évidemment les propositions du président  concernant ce domaine qui intéressent le plus l'organisme. On trouve ainsi la volonté d'encourager les projets de méthanisation en maintenant des aides et commencer une simplification administrative, tout en accélérant le raccordement au réseau des unités. Si elles sont jugées comme positives, Coénove les considère encore comme trop timides et « propose d'aller plus loin en mettant en œuvre une véritable Stratégie Nationale de développement du Gaz Renouvelable afin que ce dernier représente - en 2050 - plus de 50% du gaz consommé ».

Il n’est donc pas étonnant que Coénove se trouve autant d’atômes crochus avec Emmanuel Macron, dont les propositions correspondent en majeure partie avec ce que défend l’association depuis sa création. Bernard Aulagne, le Président de Coénove, a applaudi la « cohérence » et le « pragmatisme » du nouveau président, avant d’affirmer que « l'association Coénove apportera tout son concours à leur mise en œuvre en apportant ses idées et ses solutions durant les 5 années à venir ».

F.T

Bernard Aulagne reconduit à la présidence de COENOVE



Nous avons appris le 15 mai dernier que l'Assemblée générale de l'association Coenove du 11 avril 2017 avait renouvelé le mandat de son président sortant, Bernard Aulagne pour les trois prochaines années.
« Pour ce nouveau mandat, je souhaite que Coénove continue d’être un interlocuteur actif et constructif dans la mise en oeuvre de la transition énergétique dans le secteur du bâtiment. Par nos contributions étayées et nos études nous avons d’ores et déjà montré notre expertise. Nous devons maintenant nous attacher à la faire connaître encore plus largement » a souligné Bernard Aulagne
En tant que président de Coenove et spécialiste des questions énergétiques, Bernard Aulagne aura notamment pour mission de porter les messages de l’association et les 5 propositions rédigées dans le cadre du prochain quinquennat :
1/- La préservation d’un mix énergétique diversifié,
2/- Le développement d’une Stratégie Nationale Gaz Renouvelable,
3/- La priorité donnée à la rénovation énergétique du bâtiment,
4/- La stimulation de l’innovation produits dans les domaines de la performance et de la connectivité des équipements
5/- La valorisation des territoires dans la mise en oeuvre de la transition  énergétique.

Bernard Aulagne était précédemment Directeur Marketing et Partenariats de Gaz de France puis de GDF SUEZ. De par ses anciennes fonctions et ses qualités personnelles, il est très connu et très apprécié aussi bien dans les métiers de l'énergie que dans la filière bâtiment.

R.B.

 

Recommander cet article
Imprimer cet article

Vos réactions | 0 réactions

Commenter cet article

Les champs à remplir sont obligatoires pour la publication de votre commentaire.

 

 

Le dépôt de votre commentaire ne nécessite pas d'authentification et sera soumis à la validation de notre modérateur. Veuillez taper les caractères tels qu'ils apparaissent ci-dessous.

Dossiers partenaires :

Visuel Dossiers partenaires

Formations AIPR - Autorisation d’intervention à...


Ginger formation

Nouvelle réglementation - À compter du 1er janvier 2018, la réglementation française obligera...
Visuel Dossiers partenaires

Filtre compact Biomeris à culture fixée sur média naturel


SEBICO

Le ltre compact Biomeris est destiné à l’assainissement non collectif des résidences principales ou secondaires....

Suivez-nous :

Linkedin
Twitter
Facebook

Les produits de la semaine :