Inscrivez-vous à la Quotidienne du Bâtiment

Accueil > Actualités du BTP > Eco-construction > Efficacité énergétique : des objectifs toujours plus ambitieux pour l’Union européenne

Efficacité énergétique : des objectifs toujours plus ambitieux pour l’Union européenne

Efficacité énergétique : des objectifs toujours plus ambitieux pour l’Union européenne
Le Parlement européen s’est prononcé favorable à un objectif visant à réduire la consommation d’énergie de l’UE de 0,8% par an de 2021 à 2030. En parallèle, la part des énergies renouvelables dans la consommation finale brute de l’Union pourrait atteindre les 32% d’ici à douze ans. Le point sur les principales ambitions évoquées par les eurodéputés.

Eco-construction |

Recommander cet article
Imprimer cet article

L’environnement était décidément au cœur de nombreux débats qui se sont tenus récemment au Parlement européen ! Les députés ont en effet évoqué des objectifs ambitieux, dont certains d’entre eux ont même déjà été validés.

Les élus ont notamment voté une résolution législative visant à revoir à la hausse l’objectif de réduction de la consommation d’énergie de l’Union européenne à horizon 2030. Dans le détail, l’efficacité énergétique globale de l’association politique devrait augmenter de 32,5% dans les douze prochaines années par rapport au niveau de 1990, soit une hausse des économies d’énergie de 0,8% par an à compter de 2021.

« Ce n’est pas contraignant État par État mais c’est véritablement un texte européen où il faut que tout le monde joue le jeu, quitte à jouer après sur les recommandations de la Commission si un État ne respecte pas ses objectifs », estime la député écologiste Michèle Rivasi.

Une nécessaire implication de tous les pays

Autre sujet préoccupant pour le Parlement européen, le développement des énergies renouvelables s’est retrouvé au cœur de nouveaux objectifs ambitieux. À 495 votes pour, les députés ont fixé à 32% la part des EnR dans la consommation brute de l’UE, contre 17% en 2016.

La production d’énergie renouvelable par les citoyens européens sera également encouragée, de même que l’autoconsommation, le stockage ou la revente d’excédent. Les biocarburants, enfin, devraient être largement développés dans les années à venir.

Autant d’objectifs ambitieux qui devront encore obtenir l’aval formel du Conseil européen avant une prochaine entrée en vigueur. En cas de validation, les différents États membres devront présenter, tous les dix ans, un plan détaillant leur contribution et les mesures concrètes prises dans ce cadre.

F.C (avec AFP)
Photo de Une : ©Fotolia

Recommander cet article
Imprimer cet article

Vos réactions | 0 réactions

Commenter cet article

Les champs à remplir sont obligatoires pour la publication de votre commentaire.

 

 

Le dépôt de votre commentaire ne nécessite pas d'authentification et sera soumis à la validation de notre modérateur.

Dossiers partenaires :

Visuel Dossiers partenaires

La protection acoustique au coeur de l'innovation TECHNAL


TECHNAL

À l’heure de la densification urbaine et de l’amplification des nuisances sonores, l’exposition...
Visuel Dossiers partenaires

Drain’Up, Une gamme de postes de relevage pour l'habitat...


SEBICO

Sebico propose des réponses pour tous les besoins en postes de relevage pour les eaux usées ou les eaux pluviales....

Suivez-nous :

Linkedin
Twitter
Facebook

Les produits de la semaine :