Inscrivez-vous à la Quotidienne du Bâtiment

Accueil > Actualités du BTP > Eco-construction > FenHYx, un démonstrateur signé GRTgaz pour tester l’hydrogène dans les réseaux

FenHYx, un démonstrateur signé GRTgaz pour tester l’hydrogène dans les réseaux

FenHYx, un démonstrateur signé GRTgaz pour tester l’hydrogène dans les réseaux
GRTgaz a annoncé le lancement d’une plateforme de recherche, d’innovation et de coopération européenne sur les nouveaux gaz. Baptisé FenHYx, le démonstrateur doit permettre de définir les conditions techniques, économiques et réglementaires d’injection d’hydrogène et de gaz décarbonés dans les infrastructures gazières. Sa mise en service est prévue pour 2020.

Eco-construction |

Recommander cet article
Imprimer cet article

Le 1er juin dernier, Nicolas Hulot, ministre de la Transition écologique et solidaire, a présenté son plan de déploiement de l’hydrogène, une filière « d’avenir ».

Le ministre estime en effet que l’hydrogène « peut devenir l’un des piliers d’un modèle énergétique neutre en carbone. Cette molécule, qui renferme énormément d’énergie, va devenir indispensable compte-tenu de l’étendue de ses propriétés : elle permet de stocker l’énergie, d’alimenter les voitures, de recycler du CO2, de rendre les processus industriels propres… ».

Pour accompagner la filière, le plan prévoit un investissement de 100 millions d’euros dès 2019. Deux objectifs sont notamment visés : une décarbonation à hauteur de 10% de l’hydrogène industriel d’ici 2023 et le développement de la mobilité hydrogène.

La France, à la pointe de la filière Hydrogène

L'Association Française pour l'Hydrogène et les Piles à Combustible (AFHYPAC) s’est réjouie de la mise en place d’un plan national hydrogène.

Philippe Boucly, Président l’association, a déclaré : « L’annonce faite aujourd’hui par le Ministre d’Etat constitue un jalon majeur. Elle est le signal fort que la filière attendait. Le gouvernement offre aujourd’hui à la filière un cadre clair qui permettra aux industriels et aux territoires porteurs de projets de déployer rapidement des solutions hydrogène, pour lesquelles les technologies sont prêtes et matures. »

Il faut dire que les projets se multiplient sur le territoire. A titre d’exemple, on peut notamment citer le premier démonstrateur Power-to-Gas inauguré le 11 juin dernier à Capelle-la-Grande, près de Dunkerque. Lancé en 2014, le projet GRHRYD teste l’injection d’hydrogène dans le réseau de distribution de gaz naturel du territoire afin de répondre aux besoins des habitants en termes de chauffage, eau chaude et cuisson.

Il y a quelques jours, GRTgaz a annoncé le lancement du premier démonstrateur à dimension européenne pour tester l’hydrogène et les gaz décarbonés dans les réseaux. Baptisée FenHYx, la plateforme vise en particulier à reproduire les fonctionnalités des réseaux gaziers et notamment celles des réseaux de transport de gaz. Elle aura à définir les conditions techniques, économiques et réglementaires d’injection de nouveaux gaz.

Un communiqué indique que « des essais, à différentes pressions et concentrations d’hydrogène et de méthane, permettront de tester, d’évaluer et de certifier des procédés innovants de production de nouveaux gaz dont l’hydrogène ainsi que des innovations matérielles ».

Thierry Trouvé, directeur général de GRTgaz a déclaré : « FenHYx, c’est un prototype du « réseau des possibles » ! GRTgaz souhaite expérimenter avec ses futurs partenaires français et européens les conditions pour accueillir dans les réseaux gaziers le maximum d’hydrogène et d’énergies décarbonées dans les années à venir. Après Jupiter 1000 le démonstrateur de Power to gas en construction à Fos-sur-Mer, cette plateforme innovante confirme l’engagement de GRTgaz dans la transition énergétique. »

Le projet sera ouvert à d’autres opérateurs et devrait contribuer à l’émergence de la filière hydrogène. « Avec plus de 230 000 km de canalisations de gaz enterrées et d’importantes installations de stockage, la France dispose d’un patrimoine industriel unique pour répondre aux enjeux de la transition énergétique et jouer un rôle dans la mise en œuvre du plan de déploiement de l’hydrogène », poursuit le communiqué.

FenHYx devrait être mis en service dès 2020.

R.C
Photo de une : ©Fotolia

Recommander cet article
Imprimer cet article

Vos réactions | 0 réactions

Commenter cet article

Les champs à remplir sont obligatoires pour la publication de votre commentaire.

 

 

Le dépôt de votre commentaire ne nécessite pas d'authentification et sera soumis à la validation de notre modérateur.

Dossiers partenaires :

Visuel Dossiers partenaires

KALORY E, la fenêtre aluminium à énergie...


KAWNEER FRANCE

Conçue sur le modèle de la fenêtre pariétodynamique, la fenêtre KALORY E de KAWNEER assure...
Visuel Dossiers partenaires

Aménagement Utilitaire : comment s’y retrouver...


WORK SYSTEM

La question de l’aménagement est primordiale chez les professionnels du bâtiment en particulier. L’enjeux...

Suivez-nous :

Linkedin
Twitter
Facebook

Les produits de la semaine :