Inscrivez-vous à la Quotidienne du Bâtiment

Accueil > Actualités du BTP > Evénements du bâtiment > La Banque mondiale ne financera plus l’exploitation de pétrole et de gaz après 2019

La Banque mondiale ne financera plus l’exploitation de pétrole et de gaz après 2019

La Banque mondiale ne financera plus l’exploitation de pétrole et de gaz après 2019
La Banque mondiale, co-organisatrice du One Planet Summit avec l’ONU et Emmanuel Macron, a annoncé ce mardi qu’elle arrêtera de financer, après 2019, l’exploration et l’exploitation de pétrole et de gaz. Cette décision s’inscrit dans la continuité du soutien de l’institution à la mise en oeuvre des objectifs de l’Accord de Paris par les pays en développement.

Evénements du bâtiment |

Recommander cet article
Imprimer cet article

« Il était temps pour la Banque mondiale d'agir sur ce sujet. Il était temps d'ouvrir la voie ». C’est avec ces mots que Jim Yong Kim, président de la Banque mondiale, a expliqué la décision de l’institution multilatérale d’arrêter le financement du gaz et du pétrole après 2019.

« Nous devons essayer de regarder ce que sera la production énergétique dans le monde à l'avenir », a-t-il ajouté, évoquant notamment la montée en puissance du solaire, des technologies de stockage d'électricité ou encore la géothermie. La Banque mondiale souhaite en effet aligner le soutien apporté aux pays pour qu’ils atteignent leurs objectifs de Paris.

Renforcement des ambitions climatiques

En 2016, les financements de la Banque mondiale dans l’industrie pétrolière et gazière ont représenté 1,6 milliard d’euros, soit moins de 5% de la totalité des financements accordés la même année. Les financements dans l’exploration et la production comptaient eux pour environ 2% du portefeuille de la Banque.

Dans un communiqué, le Groupe de la Banque mondiale affirme être en ligne avec son objectif de dédier
« 28% de ses prêts à l’action climatique d’ici à 2020 ». De nouveaux engagements et cibles pour l’après 2020 devraient être annoncés lors de la COP24 qui se tiendra en Pologne en 2018.

Décarbonisation des activités du Groupe

Pour plus de transparence, le Groupe a indiqué qu’à partir de fin 2018, il déclarera tous les ans, les émissions de gaz à effet de serre des projets d’investissement qu’il finance dans les secteurs les plus émetteurs, tels que le secteur énergétique. Il appliquera également un prix virtuel pour le carbone dans ses futurs investissements.

Pour accélérer la mobilisation de fonds, la Société financière internationale (IFC), membre du Groupe de la Banque mondiale, investira 325 millions de dollars dans le fonds obligatoire Green Cornerstone, un partenariat avec Amundi, pour créer « le plus grands fonds obligatoire de l’histoire consacré aux marchés émergents ».

Le Banque mondial continuera aussi de mobiliser différents types de financements dans des domaines ayant un potentiel transformationnel. L’organisme cite : l’accélération de la maîtrise de l’énergie en Inde ; le développement de l’énergie solaire en Éthiopie, au Pakistan et au Sénégal, entre autres ; la création d’une plateforme d’investissement pour les zones côtières d’Afrique occidentale, visant à améliorer la résilience du littoral des pays concernés ; et la création de la plateforme sur la résilience des villes.

Le Groupe continuera de collaborer avec l’Organisation des Nations Unies et d’autres partenaires à la mise en œuvre de la plateforme Invest4Climate. Il s’emploiera à définir « une norme mondiale sur les obligations
vertes
».

R.C (Avec AFP)
Photo de une : Twitter Officiel @Banquemondiale

Recommander cet article
Imprimer cet article

Vos réactions | 0 réactions

Commenter cet article

Les champs à remplir sont obligatoires pour la publication de votre commentaire.

 

 

Le dépôt de votre commentaire ne nécessite pas d'authentification et sera soumis à la validation de notre modérateur.

Dossiers partenaires :

Visuel Dossiers partenaires

Nouvelle porte pare-flamme E30 WICONA


WICONA

La protection incendie est l’un des secteurs les plus sensibles du bâtiment. La verticalisation des villes participe...
Visuel Dossiers partenaires

VENTÉLIA, la nouvelle sortie de toit ventilation haute...


CHEMINEES POUJOULAT

Innovation Cheminées Poujoulat, la sortie de toit ventilation VENTÉLIA est une solution alternative à...

Suivez-nous :

Linkedin
Twitter
Facebook

Les produits de la semaine :