Inscrivez-vous à la Quotidienne du Bâtiment

Accueil > Actualités du BTP > Evénements du bâtiment > Le CFA Afanem mise sur les métiers du froid

Le CFA Afanem mise sur les métiers du froid

Le CFA Afanem mise sur les métiers du froid
Le Centre de Formation d’Apprentis Afanem proposera, dès septembre prochain, un brevet professionnel « Installateur, Dépanneur en froid et Conditionnement d’air » en apprentissage. A travers ce cursus, le CFA souhaite promouvoir les métiers du froid et répondre aux problématiques d’embauche. Car si la filière présente « d’énormes avantages », les entreprises peinent à recruter.

Evénements du bâtiment |

Recommander cet article
Imprimer cet article

Le CFA Afanem, né du regroupement de trois fédérations professionnelles (la Fnas, la Fedene et le Snefcca), propose des formations aux métiers de l’énergie, du génie climatique et du négoce.

Le 31 mai dernier, le centre de formation a indiqué l’ouverture, dès septembre 2018, d’un tout nouveau cursus. En deux années, le CFA formera des techniciens installateurs des systèmes frigorifiques, des dépanneurs frigoristes et des metteurs au point d’installations frigorifiques.

La formation qui sera impartie au lycée Maximilien Perret d’Alfortville (94) vise à faire connaître les métiers du froid « encore méconnus des jeunes générations alors qu’ils représentent de réelles possibilités d’embauches et d’énormes avantages ».

Le CFA précise en effet que le secteur du froid, de la cuisine professionnelle et du conditionnement de l’air représente 4 000 embauches par an. « La quasi-totalité de ses salariés sont en CDI (92%) et occupent un poste à temps plein (96,5%) ».

« Les métiers ne sont pas délocalisables, les salaires à l’embauche sont plus intéressants que dans le tertiaire, la polyvalence des missions est certaine, etc. », poursuit-il. Pourtant, « les entreprises peinent à recruter des techniciens ».

De l’apprentissage à l’emploi

Le brevet professionnel « Installateur, Dépanneur en Froid et Conditionnement d’air » répond ainsi à cette demande. « Il présente l’avantage de développer en profondeur les réglementations et les habilitations nécessaires aux professionnels (manipulation fluides, électrique, travaux en hauteur, brasage fort, etc.) en une durée de formation plus courte qu’un Bac Pro », souligne un communiqué.

La formation en apprentissage allie pratique et théorie. Elle doit faciliter l’insertion professionnelle des apprentis. En 2017, le CFA Afanem a affiché 90% de réussite aux examens et un taux d’insertion de 92%.

A travers ce brevet professionnel, « les moins de 30 ans ont toutes les chances de trouver un emploi avant la fin de leur formation », conclut un communiqué. 

R.C
Photo de une : ©Fotolia

Recommander cet article
Imprimer cet article

Vos réactions | 0 réactions

Commenter cet article

Les champs à remplir sont obligatoires pour la publication de votre commentaire.

 

 

Le dépôt de votre commentaire ne nécessite pas d'authentification et sera soumis à la validation de notre modérateur.

Dossiers partenaires :

Visuel Dossiers partenaires

Information prévention : Chute de hauteur – prévenir...


OPPBTP

L’OPPBTP vous accompagne dans votre métier en mettant à votre disposition un mémento prévention...
Visuel Dossiers partenaires

Laissez libre cours à votre imagination avec Ecophon...


ECOPHON

Ecophon dévoile sa nouvelle gamme d’îlots flottants. Votre palette de création a été...

Suivez-nous :

Linkedin
Twitter
Facebook

Les produits de la semaine :