Inscrivez-vous à la Quotidienne du Bâtiment

Accueil > Actualités du BTP > Législation et règlements > Emmanuel Macron aux 24 heures du bâtiment : des déclarations qui ne font pas l’unanimité

Emmanuel Macron aux 24 heures du bâtiment : des déclarations qui ne font pas l’unanimité

Emmanuel Macron aux 24 heures du bâtiment : des déclarations qui ne font pas l’unanimité
Vendredi dernier, Emmanuel Macron profitait des 24 heures du bâtiment de la FFB pour revenir sur les récentes annonces gouvernementales qui avaient tant inquiété les professionnel du secteur. Un discours qui se voulait rassurant, mais qui n’a pas totalement convaincu les organismes représentant les acteurs de la construction. Si l’enthousiasme est de mise chez la FFB, la Capeb, elle, se veut plus prudente.

Législation et règlements |

Recommander cet article
Imprimer cet article

Les avis sont mitigés après les récentes annonces d’Emmanuel Macron lors des 24h du Bâtiment, organisé tous les trois ans par la Fédération française du bâtiment (FFB).

En effet, le président de la République avait profité de l’événement, qui s’est déroulé ce vendredi 6, pour confirmer la reconduction du Prêt à taux zéro et du crédit d’impôt transition énergétique, qui sera néanmoins réduit pour les menuiseries et les chaudières au fioul.

Le chef de l’État était également revenu sur les mesures relatives aux allocations logements dans le parc social, rappelant qu’une discussion allait être menée entre les acteurs du secteur et le gouvernement.

La FFB satisfaite, la Capeb perplexe

Des déclarations qui étaient parvenues à rassurer la FFB, dont le président Jacques Chanut, présent sur place, avait salué la pertinence dans un contexte où la réduction de la fracture territoriale est une priorité à ne pas négliger.

« Les annonces du Président de la République confirment que le message de la FFB sur la nécessaire participation du secteur à la lutte contre la fracture territoriale a été entendu », a déclaré Jacques Chanut. « C’est une très bonne nouvelle pour notre secteur et pour nos concitoyens, dont plus de la moitié réside dans des zones supposées ‘’peu tendues’’ ».

Si la FFB semble donc plutôt satisfaite, la Capeb (Confédération de l’artisanat et des petites entreprises du bâtiment), elle, est plus mitigée. Rassuré d'avoir été entendu par le gouvernement, l'organisme estime que de nombreuses initiatives mériteraient d’aller plus loin.

Ainsi, si la reconduction du CITE est jugée « nécessaire pour l’activité des artisans du bâtiment », la Capeb considère néanmoins que ce soutien « pourrait être revu et corrigé » en réintroduisant les menuiseries et les chaudières fioul. De même, le recadrage du PTZ est perçu comme « trop restrictif ».

« Les artisans continuent de penser que la politique doit être envisagée dans la pérennité des mesures pour les entreprises et dans la lisibilité des aides pour les clients. Les artisans sont partie prenante dans la politique énergétique nationale et veulent voir se consolider la trajectoire engagée dans ce domaine », affirme Patrick Liébus, président de l’organisme.

« C’est une bonne chose de ne pas y introduire des éléments de rupture. Les indicateurs de croissance doivent être confortés d’autant que le ‘’choc de l’offre’’ affiché par le Premier ministre ne produira pas immédiatement les effets escomptés », poursuit-il.

Souhaitant éviter que le recalibrage du CITE ne mette en péril d’autres emplois, la Capeb a également fait part de sa volonté d’instaurer « une vraie concertation » entre le gouvernement et les acteurs de la filière. L’appel est lancé !

F.C
Photo de Une : @FFBatiment (Twitter)

Recommander cet article
Imprimer cet article

Vos réactions | 0 réactions

Commenter cet article

Les champs à remplir sont obligatoires pour la publication de votre commentaire.

 

 

Le dépôt de votre commentaire ne nécessite pas d'authentification et sera soumis à la validation de notre modérateur. Veuillez taper les caractères tels qu'ils apparaissent ci-dessous.

Dossiers partenaires :

Visuel Dossiers partenaires

Filtre compact Biomeris à culture fixée sur média...


SEBICO

Le filtre compact Biomeris est destiné à l’assainissement non collectif des résidences principales...
Visuel Dossiers partenaires

KITINOX, LA RÉPONSE CHEMINÉES POUJOULAT POUR LA...


CHEMINEES POUJOULAT

Le foyer insert séduit de plus en plus de particuliers. Plébiscité aussi bien en neuf qu’en rénovation,...

Suivez-nous :

Linkedin
Twitter
Facebook

Les produits de la semaine :