Inscrivez-vous à la Quotidienne du Bâtiment

Accueil > Actualités du BTP > Vie des sociétés > A Bezannes, le projet Konekti dévoile ses Maisons Connectées

A Bezannes, le projet Konekti dévoile ses Maisons Connectées

A Bezannes, le projet Konekti dévoile ses Maisons Connectées
En 2015, Plurial Novilia présentait Konekti, un programme immobilier novateur regroupant, au coeur de la ZAC de Bezannes (51), trois projets distincts et complémentaires. Le 23 novembre dernier, la filiale du groupe Action Logement, a inauguré le premier volet du projet à savoir les Maisons Connectées. Fruit d’un travail collaboratif, elles ont bénéficié de l’apport technique et technologique de 17 partenaires. Découvrez-les ici !

Vie des sociétés |

Recommander cet article
Imprimer cet article

Le 23 novembre dernier, Plurial Novilia a inauguré les Maisons Connectées, le premier volet de son projet Konekti à Bezannes. Ce programme inédit, voulu par la filiale du groupe Action Logement et la ville de Bezannes, a été imaginé comme un laboratoire d’innovation architecturale et technologique à ciel ouvert.

Pour ce premier volet, 17 partenaires venus de Champagne-Ardenne et de toute la France se sont mobilisés aux côtés de Plurial Novilia et de l’architecte Bruno Rollet pour imaginer les logements de demain.

« Nous savions dès le premier jour que Konekti ne serait pas un projet comme les autres (…). Notre idée étant de réunir sur un même site plusieurs visions de l’habitat innovant, il nous a fallu mettre en place une grande concertation avec l’ensemble des acteurs concernés, et réussir à fixer un cap tout en respectant les délais de construction », explique Alain Nicole, Directeur Général de Plurial Novilia.

Plusieurs étapes ont dû être franchies avant le lancement des travaux : identification des partenaires, sélection des matériaux et techniques, coordination de l’ensemble des acteurs et de leurs solutions innovantes…

Arnold Houdry, directeur développement de Plurial Novilia, indique : « L’un des principaux défis de ce projet était non seulement de réunir autour de la table de multiples intervenants, mais aussi de réussir à travailler tous ensemble - non pas seulement d’un point de vue humain mais bien pratique ».

« Certains produits étant expérimentés pour la première fois dans le cadre des Maisons Connectées, ou du moins à une telle échelle, il nous a fallu cadrer beaucoup de choses avant de pouvoir passer en phase opérationnelle et d’entrer dans une vraie phase de co-construction », ajoute-t-il.

Le logement de demain

Le résultat est à l’image de l’ambition de la ville de Bezannes qui « s’est fixée comme objectif de bousculer les lignes de la construction et de l’aménagement », se félicite son édile, Jean-Pierre Belfie, également vice-président du Grand Reims. « Les Maisons Connectées sont un pas de plus franchi dans cette direction, un projet qui a du sens pour aujourd’hui et pour demain, et qui, à travers notamment le partenariat avec la Polyclinique Reims-Bezannes qui vient d’ouvrir ses portes à quelques mètres, dessine les contours d’un habitat parfaitement intégré dans son environnement proche ».

« Si l’aspect esthétique des Maisons Connectées peut surprendre, notamment grâce à ses tuiles en bardage blanches, c’est bien au coeur des deux logements que se cachent des ressources insoupçonnées en matière de domotique », souligne Jérôme Florentin, directeur de la Maîtrise d’Ouvrage de Plurial Novilia.

Le comportement et habitudes des clients sont notamment analysés via des systèmes et algorithmes qui permettent de créer des scenarii et des alertes selon le profil des occupants.

« Les innovations présentes au sein des Maisons Connectées offrent énormément de possibilités, mais il ne s’agit pas pour autant de rentrer dans une course à la technologie », insiste Stéphane Demay, chargé d’opération construction et référent construction du projet chez Plurial Novilial.

En effet comme l’explique Bruno Rollet, architecte du projet, tout le travail réalisé en amont du chantier « nous a permis d’éviter l’écueil de la maison catalogue qui regrouperait de nombreuses solutions innovantes mais ne fonctionnant pas de concert. Nous sommes partis d’un fil conducteur, à savoir les différentes manières de vivre chez soi suivant les âges et en fonction des espaces, et nous avons ensuite réfléchi ensemble aux meilleures solutions existantes, la manière de les intégrer efficacement, etc. Certaines techniques ont d’ailleurs guidé l’architecture mais nous nous sommes avant tout focalisés sur les usages et la manière dont les occupants allaient pouvoir s’approprier le logement ».

« L’objectif est que les occupants arrivent facilement à s’approprier les technologies mises en place : la domotique n’a de sens que si elle est utilisée, sinon on augmente inutilement le coût de construction pour un résultat minime. C’est tout l’inverse qui a été fait sur ce projet, notamment sur la Maison 2+1 où une partie des installations sera directement utilisée par les services de la Polyclinique de Reims-Bezannes pour suivre le couple de seniors qui s’y installera », poursuit Stéphane Demay.

Six mois pour faire découvrir le projet

Avant d’accueillir leurs premiers occupants, les Maisons Connectées vont dans un premier temps servir de showroom pour l’ensemble des professionnels et partenaires souhaitant en savoir plus sur les technologies utilisées, leurs avantages, leur coût, leur retour sur investissement… Partenaires et experts métiers pourront ainsi privatiser les lieux et les visiter en présence d’un représentant de Plurial Novilia et même organiser des rencontres avec certaines entreprises.

Ces six mois permettront à Plurial Novilia et à ses partenaires d’affiner certains réglages et notamment l’application réelle des solutions choisies. La filiale du groupe Action Logement précise qu’elle travaillera « main dans la main avec les acteurs et les services d’EDF sur l’étude des premières consommations, afin de transformer ce laboratoire expérimental en habitat parfaitement adapté aux usages quotidiens d’une famille avec enfants et d’un couple de seniors ».

« L’innovation n’a de sens que si elle est mise au service des usagers. Or, qui de mieux placé que les bailleurs sociaux pour porter des projets innovants, réellement en phase avec les attentes des habitants et des collectivités ? Il s’agit non pas d’innover pour innover mais bien d’imaginer un logement adapté, évolutif, où la famille puisse grandir, où les seniors puissent rester autonomes… bref un logement social à la fois innovant et abordable, ambitieux et responsable, adapté et durable », déclare Bruno Arcadipane, président du groupe Action Logement.

De son côté, Jean-Claude Walterspieler, président de Plurial Novilia, conclut : « ce projet aura représenté un investissement conséquent pour l’ensemble des partenaires. A travers ce showroom, nous souhaitons valoriser ces expertises précieuses et donner un avant-goût de ce que pourrait être l’habitat de demain une fois que ces technologies auront été parfaitement intégrées et déclinées ».

Prochaine étape pour Konekti, les 5 maisons imaginées par 5 architectes différents venus des 5 continents. Souvenez-vous, nous vous en avions parlé en novembre 2015 !

Découvrez les maisons 2+1 et 5+1 

La maison 2+1 

©Franck Kauff

Cette maison de plain-pied, d’une surface de 90m2, est destinée à accueillir un couple de seniors. Elle bénéficie des dernières technologies de pointe en matière de domotique liée au maintien à domicile et d’équipements de Télémédecine et Domomédecine en lien avec le service gériatrique de la Polyclinique voisine Reims-Bezannes.

En plus de l’espace de vie nécessaire au couple, une pièce de vie supplémentaire est disponible pour l’accueil temporaire d’une personne de passage ou d’un étudiant ou aidant. L’accès à cette chambre peut se faire de manière totalement indépendante depuis l’extérieur.

Bien sûr, la conception de la maison permet la circulation éventuelle de personnes en fauteuil roulant.

Le mot de l'architecte : « La 2+1 offre une promenade périphérique à l'abri des intempéries. On y entre par une serre, fenpetre sur l'extérieur : ce cheminement abrité par le toit et la vue de la serre sont autant de façons d'être connecté à ses contemporains. C'est une maison de 90 mètres carrés de plain pied et sa toiture plate est végétalisée. La chambre qui lui est accolée est dédiée à un actif. Dans ce logement, on peut créer du lien social entre des personnes qui probablement ne se seraient jamais rencontrées. On imagine aisément la multitide de services qu'elles peuvent se rendre au quotidien, de moments qu'elles peuvent partager augurant d'un nouveau vivre ensemble. »

Spécificités techniques :

- Maison à Ossature Bois
- Toiture terrasse végétalisme
- Bardage Trespa
- Menuiseries extérieures Aluminium
- PLUS - T3 - 90 m2 SHAB
- Loyer prévisionnel : 540 euros hors charges

Parmi les caractéristiques de la maison :

- Confort : chauffe-eau thermodynamique, détection de présence, mitigeur avec système de filtration incorporé, serre, récupérateur d'énergie sur eaux grises, etc.
- Sécurité : bandeau LED en plinthes, receveur de douche ultraplat...
- Santé : maison téléconnectée, prise de constantes quotidiennes, peinture antifongique spécifique en milieu hospitalier...



La maison 5+1 


©Franck Kauff
 


Conçue pour accueillir une famille avec enfants, la maison 5+1 est un exemple en matière d'intégration de la domotique dans les usages quotidiens. Evolutive, sa conception permet aux occupants de réattribuer le rôle des pièces au fil des années en fonction des différents étapes de leur vie de famille : naissance, études, départ d'un enfant, hébergement d'un senior... 

Elle compte également sur une chambre indépendante, équipée d'une salle de bain ; une pièce supplémentaire qui peut occuper différentes fonctions, soit pour les enfants lors de leurs études, soit même pour accueillir un locataire. 

Le mot de l'architecte : « La 5+1 est blanche comme la craie de Champagne, toute revêtue de tuiles comme on en fabrique dans la région. D'une surface de 153 m2, elle est destinée à accueillir une famille avec enfants et un actif ou un senior. Elle se distingue par son toit en pente et son matériau principal : cette tuile blanche émaillée recouvrant entièrement son volume. C'est une maison familiale qui, en intégrant un studio, propose d'autres possibilités de vivre ensemble tout en préservant son indépendance. »

Spécificités techniques : 

- Maison à ossature bois
- Toiture terrasse végétaliusée
- Panneaux photovoltaïques : autoconsommation
- Bardage en tuiles terre cuite blanche
- Couverture en terre cuite blanche
- Menuiseries extérieures PVC/Aluminium
- PLUS - T5 - 150 m2 SHAB
- Loyer prévionnel : 890 euros hors charge. 

Confort, économies d'énergie et sécurité : 

- Chauffe-eau thermodynamique
- Ventilation simple-flux
- Pack domotique
- Revêtement de sol souple 100% recyclable
- Pommeau de douche MOXIE avec haut-parleur
- Peinture qui capte et transforme la formaldéhyde présent dans l'air intérieur, etc. 

R.C
Photo de une : Maisons Connectées - 2+1 et 5+1 - ©Franck Kauff

Recommander cet article
Imprimer cet article

Vos réactions | 0 réactions

Commenter cet article

Les champs à remplir sont obligatoires pour la publication de votre commentaire.

 

 

Le dépôt de votre commentaire ne nécessite pas d'authentification et sera soumis à la validation de notre modérateur.

Dossiers partenaires :

Visuel Dossiers partenaires

Ciments Calcia, un autre regard sur la construction


CIMENTS CALCIA

Ciments Calcia, un des leaders de l’Hexagone sur le marché des matériaux de construction, est pionnier...
Visuel Dossiers partenaires

Nouvelle gamme chapes et liants de PAREXLANKO


PAREXLANKO

Parexlanko propose depuis plus de 40 ans de nombreuses solutions dans l'univers de la construction : décoration...

Suivez-nous :

Linkedin
Twitter
Facebook

Les produits de la semaine :