Inscrivez-vous à la Quotidienne du Bâtiment

Accueil > Actualités du BTP > Vie des sociétés > Le label « Produit Biosourcé » séduit doucement mais sûrement

Le label « Produit Biosourcé » séduit doucement mais sûrement

Le label « Produit Biosourcé » séduit doucement mais sûrement
En juin 2017, Karibati s’inspirait d’initiatives lancées à travers le monde pour créer le premier label « Produit Biosourcé » français. Un an plus tard, l’heure est au bilan pour cette initiative qui vise à promouvoir, dans la construction, l’utilisation de matériaux présentant un pourcentage massique minimum issu de la biomasse. Tous les détails.

Vie des sociétés |

Recommander cet article
Imprimer cet article

Living Lab Biobased au Brésil, BioPreferred aux Etats-Unis, Government Green Procurement en Malaisie : les initiatives visant à promouvoir les matériaux biosourcés pullulent à travers le monde depuis quelques années. En France, c’est le label « Produit Bisourcé » qui a été lancé par la société coopérative et participative (Scop) Karibati en juin 2017.

Au-delà d’offrir un référentiel exigeant obligeant les industriels du BTP à intégrer un poids minimum de biomasse dans leurs produits (cf encadré), celui-ci a également pour objectif de faire évoluer le cadre réglementaire et les politiques menées en matière de bâtiment durable. Un pari tenu pour le label !

Quatre références certifiées en un an

De fait, le projet de loi Elan, récemment adopté par l’Assemblée nationale, intègre justement les objectifs de la future réglementation environnementale des bâtiments neufs, qui fait notamment la part belle à la réduction de l’empreinte carbone des constructions. Bien que la référence aux matériaux biosourcés initialement prévue dans la loi ait été supprimée par les sénateurs, il n’en reste pas moins que les solutions labellisées « Produit Biosourcé » répondent pleinement aux exigences de la réglementation.

Une aubaine pour la société Biofib’ ! Spécialisée dans l’isolation biosourcée thermique et acoustique, elle regroupe à elle seule les quatre produits déjà labellisés par Karibati : Biofib’Chanvre, Biofib’Ouate, Biofib’Trio et Jetfib’Natur. Leur certification témoigne ainsi d’une composition d’au moins 85% de matière biosourcée, et même jusqu’à 95% pour Jetfib’Natur, qui mélange habilement chanvre et coton.

« D’autres labellisations sont en cours et verront le jour courant 2018, sous réserve de validation du comité suite à la procédure d’audit », promet Karibati.
                       
Trois prérequis pour devenir un « Produit Biosourcé »

Obtenir le fameux logotype du label « Produit Biosourcé » n’est pas une mince affaire ! Les matériaux doivent en effet répondre aux exigences d’un référentiel clairement défini qui repose sur trois piliers.
Ainsi, les solutions concernées doivent évidemment intégrer un pourcentage massique minimum de matière issue de la biomasse. Ce seuil est défini pour chaque famille de produit.
Des exigences techniques sont également imposées. Entre autres, le produit doit être reconnu « apte à l’usage ». Dans ce sens, il est indispensable qu’il relève d’une norme spécifique (Avis Technique, Évaluation technique européenne, Règles professionnelles sur liste verte de la C2P, etc.).
Enfin, par souci de transparence, l’origine de la matière première biosourcée doit être précisée, de même que le lieu de fabrication du produit. 
 

F.C

Recommander cet article
Imprimer cet article

Vos réactions | 0 réactions

Commenter cet article

Les champs à remplir sont obligatoires pour la publication de votre commentaire.

 

 

Le dépôt de votre commentaire ne nécessite pas d'authentification et sera soumis à la validation de notre modérateur.

Dossiers partenaires :

Visuel Dossiers partenaires

KALORY E, la fenêtre aluminium à énergie...


KAWNEER FRANCE

Conçue sur le modèle de la fenêtre pariétodynamique, la fenêtre KALORY E de KAWNEER assure...
Visuel Dossiers partenaires

Aménagement Utilitaire : comment s’y retrouver...


WORK SYSTEM

La question de l’aménagement est primordiale chez les professionnels du bâtiment en particulier. L’enjeux...

Suivez-nous :

Linkedin
Twitter
Facebook

Les produits de la semaine :