Loi Energie et Climat : des associations réclament une obligation de travaux Développement durable | 30.11.20

Partager sur :
Alors que le Haut Conseil pour le Climat a récemment fait état d'un certain retard de la France quant à ses objectifs de rénovation énergétique comparé à ses voisins européens, une soixantaine d'associations ont envoyé une lettre à Emmanuel Macron, s'inquiétant d'une remise en cause de l'obligation de travaux dans la future loi Energie et Climat.

Dans une lettre adressée à Emmanuel Macron, une soixantaine d'associations - dont France Nature Environnement, le Secours Catholique ou le Fondation Abbé Pierre - ont réclamé le maintien de l'obligation de rénovation énergétique des logements dans la future loi Energie et Climat.

 

Selon les signataires, parmi lesquels figure l'ancien ministre de l'Environnement Nicolas Hulot, « exclure l'obligation de rénovation globale du projet de loi », comme cela aurait été évoqué par certains ministères,« viderait ce texte de son ambition sociale et climatique ».

 

De l'incitation à l'obligation

 

L'instauration d'une obligation de travaux d'ici à 2040 faisait en effet partie des propositions formulées dans le cadre de la Convention Citoyenne pour le Climat. Concrètement, elle dépasserait la simple incitation et obligerait les propriétaires à réaliser des travaux de rénovation énergétique pour les passoires thermiques.

 

A travers cette lettre, les signataires visent l'éradication des passoires thermiques, soit 5,8 millions de logements en France selon les dernières estimations, et le fléau de la précarité énergétique, qui concerne des millions de Français.

 

En septembre dernier, la Fondation Nicolas Hulot proposait notamment de bloquer l'augmentation de loyers pour les logements étiquetés F et G n'ayant pas été rénovés, voire d'interdire la re-location, et d'obliger les propriétaires de maisons à effectuer des travaux de rénovation énergétique avant la revente. Le non-respect de cette obligation devant à terme se traduire par un malus sur la taxe foncière.

 

Accélérer la rénovation énergétique des logements

 

L'envoi de cette lettre intervient quelques jours après la publication d'un rapport du Haut Conseil pour le Climat, commandé par le gouvernement, qui faisait état de retards de la France en matière de rénovation énergétique comparé à certains de ses voisins européens, et notamment la Suède et l'Allemagne.

 

« La nécessité d'aller deux fois plus vite sur la rénovation énergétique est largement documentée, notamment par le Haut Conseil pour le Climat » ont ainsi insisté les signataires.

 

« Monsieur le Président, vous vous étiez engagé à faire disparaître les 5 millions de passoires énergétiques d'ici 2025. Force est de constater que les milliards du Plan de relance n'y suffiront pas », ont-ils relevé. Pour eux, l'ensemble du parc de logements devrait être rénové à un niveau bâtiment basse consommation (BBC) d'ici à 2050.

 

Ils rappellent notamment que 28 % des émissions de gaz à effet de serre proviennent des bâtiments, et que les dépenses pour se chauffer sont 50 % plus importantes que celles émises par nos déplacements.

 

Claire Lemonnier

Photo de une : Adobe Stock

 

Redacteur

filter_list Sur le même sujet

MaPrimeRénov' sera finalement accessible à tous en 2021 - Batiweb

MaPrimeRénov' sera finalement accessible à tous en 2021

Alors que le nouveau dispositif d'aides aux travaux de rénovation énergétique devait bénéficier à 200 000 ménages modestes, seuls 25 000 en ont profité. Face à ces faibles résultats, parfois imputés à la crise liée au Covid-19 ou au manque de lisibilité, Emmanuelle Wargon a annoncé que MaPrimeRénov' serait finalement étendue à tous les ménages, y compris les plus aisés, et même élargie aux propriétaires bailleurs et aux copropriétés.
Eradiquer les passoires thermiques : vers un dispositif en 3 temps ? - Batiweb

Eradiquer les passoires thermiques : vers un dispositif en 3 temps ?

Le projet de loi sur l’énergie et le climat était examiné ce mercredi 26 juin à l’Assemblée Nationale. L’occasion de revenir sur la question de l’éradication des passoires thermiques, qui concernent 7 millions de logements en France. Après la proposition d’une consignation de 5% sur le prix de vente qui avait causé un tollé, l’amendement devrait finalement aboutir à un dispositif incitatif puis coercitif en 3 temps.
71 % des Français connaissent mal les aides à la rénovation énergétique - Batiweb

71 % des Français connaissent mal les aides à la rénovation énergétique

Ce jeudi 5 novembre, Mon Expert Rénovation Energie présentait les résultats de son sixième baromètre réalisé avec OpinionWay concernant « Les Français et la rénovation énergétique ». Pour cette nouvelle édition, 2 116 personnes ont été interrogées via un questionnaire auto-administré en ligne, envoyé entre le 7 et le 11 octobre dernier. Le point sur les principaux résultats de cette enquête.
Rénovation énergétique : la Fondation Nicolas Hulot émet 8 propositions - Batiweb

Rénovation énergétique : la Fondation Nicolas Hulot émet 8 propositions

Alors que le gouvernement affirme miser sur la transition écologique pour relancer l'économie après la crise liée au Covid-19, la Fondation Nicolas Hulot (FNH) publie ses préconisations en matière de rénovation énergétique dans le cadre du plan de relance. Travaux obligatoires, interdiction de louer des passoires thermiques, rénovations globales plutôt que par gestes, formation des professionnels... le point sur les mesures proposées.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter