Inscrivez-vous à la Quotidienne du Bâtiment

Accueil > Actualités du BTP > Collectivités territoriales > Bretagne : annulation du schéma régional éolien

Bretagne : annulation du schéma régional éolien

Bretagne : annulation du schéma régional éolien
La cour administrative d’appel de Nantes a confirmé mardi l’annulation du schéma éolien de la Région Bretagne. Ce dernier, contesté de longue date par les associations régionales, avait déjà été annulé en première instance par le tribunal administratif de Rennes en octobre 2015, malgré un recours du ministère de l’Ecologie.

Collectivités territoriales |

Recommander cet article
Imprimer cet article

Un nouveau coup dur pour le ministère de l’Ecologie. Après l’annulation de plusieurs schémas régionaux, notamment celui d’Aquitaine, d’Île-de-France et de Poitou-Charentes, c’est au tour de la Région Bretagne de voir le sien stoppé net. Et ce, malgré un recours du ministère.

Une annulation très bien reçue par l’association Vents de Folie, qui regroupe une vingtaine d'organismes bretons opposés à ce schéma régional éolien (SRE). « Nous saluons la sagesse des juges qui sont nos seuls remparts dans la défense des populations rurales et des paysages », s’est-elle exprimée dans un communiqué.

Le schéma prévoyait entre autres l’implantation, d’ici à 2020 sur le territoire breton, de 2 500 éoliennes pour atteindre une production de 2 500 mégawatts, soit environ 10% de la consommation annuelle d’électricité dans la région. Il était reproché à ce projet de trop avantager les industriels de l’éolien et d’être trop vague vis-à-vis des zones à préserver et incompatibles avec la présence d’éoliennes.

En effet, hormis un périmètre autour des zones d'aviation civile et militaire, et du Mont Saint-Michel, situé en Normandie mais tout proche de la Bretagne, le SRE n'interdisait pas l'implantation d'éoliennes dans de nombreux paysages emblématiques comme les Monts d'Arrée, les mégalithes de Carnac ou le cap Fréhel.

En octobre 2015, le tribunal administratif de Rennes avait déjà donné raison aux opposants du projet, jugé comme étant insuffisamment étayé. Sébastien Collet, avocat de Vents de Folie, a affirmé que seul le tribunal administratif de Rennes a pour l’instant annulé un SRE sur le fond.

F.T (Avec AFP)
Photo de Une : ©Fotolia

Recommander cet article
Imprimer cet article

Vos réactions | 0 réactions

Commenter cet article

Les champs à remplir sont obligatoires pour la publication de votre commentaire.

 

 

Le dépôt de votre commentaire ne nécessite pas d'authentification et sera soumis à la validation de notre modérateur. Veuillez taper les caractères tels qu'ils apparaissent ci-dessous.

Dossiers partenaires :

Visuel Dossiers partenaires

Weber va encore plus loin dans la résistance au feu avec...


WEBER

Pour son système weber.therm XM PSE, weber a fait réaliser en avril 2016 un essai LEPIR2 et confirme ainsi...
Visuel Dossiers partenaires

La géométrie prend une nouvelle dimension : une...


LG Hausys Europe GmbH

Sous l’angle du cristal Au cœur de la tour HVB de la HypoVereinsbank, formes géométriques, angles...

Suivez-nous :

Linkedin
Twitter
Facebook

Les produits de la semaine :