Inscrivez-vous à la Quotidienne du Bâtiment

Accueil > Actualités du BTP > Collectivités territoriales > Plan Climat de Paris : votre avis compte !

Plan Climat de Paris : votre avis compte !

Plan Climat de Paris : votre avis compte !
La Ville de Paris a lancé ce jour une « votation citoyenne » invitant les Parisiens à voter pour ou contre le « plan climat air énergie », une initiative visant à mobiliser les citoyens autour des objectifs environnementaux de la capitale. Rappelons que le plan climat a été voté à l’unanimité en novembre 2017. Il répertorie 500 mesures dans plusieurs domaines d’actions dont le logement et l’énergie.

Collectivités territoriales |

Recommander cet article
Imprimer cet article

Du 25 mai au 3 juin, les Parisiens de 15 ans et plus, quelle que soit leur nationalité, pourront exprimer leur adhésion au Plan Climat porté par la Ville de Paris.

Cette « votation citoyenne » vise surtout à « engager » les citoyens, a indiqué jeudi la mairie de Paris. Les objectifs fixés par le Plan Climat sont en effet ambitieux et vont nécessiter « la mobilisation de tous les acteurs du territoire ».

Il s'agit ainsi « d'interroger les Parisiens sur la mise en oeuvre du plan, mais surtout d'inciter tout le monde à s'engager », a indiqué à l'AFP Célia Blauel, adjointe écologiste à l'environnement auprès de Mme Hidalgo.

La ville de Paris « peut agir sur 20% des émissions de gaz à effet de serre, mais nous n'avons pas de prise sur les 80% restants », dit-elle.

Les résultats donneront une indication sur « l'engagement des Parisiens. S'ils votent non, cela veut dire que nous aurons un gros travail à faire autour des enjeux du plan », ajoute-t-elle.

115 urnes seront réparties dans tout Paris et notamment dans les mairies d’arrondissement. Il sera également possible de voter en ligne. Les résultats seront connus « quelques jours » après la clôture du scrutin.

Une initiative vivement critiquée par l’opposition

Le lancement de cette concertation a été vivement critiqué par l’opposition qui relève que le scrutin porte sur un plan déjà voté à l’unanimité.

Pour les Républicains, Anne Hidalgo « se sert une nouvelle fois de l'enjeu climatique comme diversion (...) aux motifs d'insatisfaction des Parisiens » et « cherche à obtenir un plébiscite afin de se relancer » avant les élections municipales. Le groupe, qui a alerté le préfet de police, dénonce aussi l'installation d'urnes devant des lycées, contraire « aux règles les plus élémentaires de sécurité » en période de menace terroriste.

La « manœuvre politicienne est grossière », a estimé le groupe PPCI (pro-Macron ex-LR) qui appelle à s'abstenir de ce « simulacre de vote démocratique ».

« Simulacre de démocratie » aussi pour Danielle Simonnet (La France Insoumise), selon qui un référendum sur les jeux Olympiques aurait été « bien plus démocratique ».

R.C (Avec AFP)
Photo de une : ©Fotolia

Recommander cet article
Imprimer cet article

Vos réactions | 0 réactions

Commenter cet article

Les champs à remplir sont obligatoires pour la publication de votre commentaire.

 

 

Le dépôt de votre commentaire ne nécessite pas d'authentification et sera soumis à la validation de notre modérateur.

Dossiers partenaires :

Suivez-nous :

Linkedin
Twitter
Facebook

Les produits de la semaine :