Inscrivez-vous à la Quotidienne du Bâtiment

Accueil > Actualités du BTP > Collectivités territoriales > Plan Climat de Paris : votre avis compte !

Plan Climat de Paris : votre avis compte !

Plan Climat de Paris : votre avis compte !
La Ville de Paris a lancé ce jour une « votation citoyenne » invitant les Parisiens à voter pour ou contre le « plan climat air énergie », une initiative visant à mobiliser les citoyens autour des objectifs environnementaux de la capitale. Rappelons que le plan climat a été voté à l’unanimité en novembre 2017. Il répertorie 500 mesures dans plusieurs domaines d’actions dont le logement et l’énergie.

Collectivités territoriales |

Recommander cet article
Imprimer cet article

Du 25 mai au 3 juin, les Parisiens de 15 ans et plus, quelle que soit leur nationalité, pourront exprimer leur adhésion au Plan Climat porté par la Ville de Paris.

Cette « votation citoyenne » vise surtout à « engager » les citoyens, a indiqué jeudi la mairie de Paris. Les objectifs fixés par le Plan Climat sont en effet ambitieux et vont nécessiter « la mobilisation de tous les acteurs du territoire ».

Il s'agit ainsi « d'interroger les Parisiens sur la mise en oeuvre du plan, mais surtout d'inciter tout le monde à s'engager », a indiqué à l'AFP Célia Blauel, adjointe écologiste à l'environnement auprès de Mme Hidalgo.

La ville de Paris « peut agir sur 20% des émissions de gaz à effet de serre, mais nous n'avons pas de prise sur les 80% restants », dit-elle.

Les résultats donneront une indication sur « l'engagement des Parisiens. S'ils votent non, cela veut dire que nous aurons un gros travail à faire autour des enjeux du plan », ajoute-t-elle.

115 urnes seront réparties dans tout Paris et notamment dans les mairies d’arrondissement. Il sera également possible de voter en ligne. Les résultats seront connus « quelques jours » après la clôture du scrutin.

Une initiative vivement critiquée par l’opposition

Le lancement de cette concertation a été vivement critiqué par l’opposition qui relève que le scrutin porte sur un plan déjà voté à l’unanimité.

Pour les Républicains, Anne Hidalgo « se sert une nouvelle fois de l'enjeu climatique comme diversion (...) aux motifs d'insatisfaction des Parisiens » et « cherche à obtenir un plébiscite afin de se relancer » avant les élections municipales. Le groupe, qui a alerté le préfet de police, dénonce aussi l'installation d'urnes devant des lycées, contraire « aux règles les plus élémentaires de sécurité » en période de menace terroriste.

La « manœuvre politicienne est grossière », a estimé le groupe PPCI (pro-Macron ex-LR) qui appelle à s'abstenir de ce « simulacre de vote démocratique ».

« Simulacre de démocratie » aussi pour Danielle Simonnet (La France Insoumise), selon qui un référendum sur les jeux Olympiques aurait été « bien plus démocratique ».

R.C (Avec AFP)
Photo de une : ©Fotolia

Recommander cet article
Imprimer cet article

Vos réactions | 0 réactions

Commenter cet article

Les champs à remplir sont obligatoires pour la publication de votre commentaire.

 

 

Le dépôt de votre commentaire ne nécessite pas d'authentification et sera soumis à la validation de notre modérateur.

Dossiers partenaires :

Visuel Dossiers partenaires

La protection acoustique au coeur de l'innovation TECHNAL


TECHNAL

À l’heure de la densification urbaine et de l’amplification des nuisances sonores, l’exposition...
Visuel Dossiers partenaires

Drain’Up, Une gamme de postes de relevage pour l'habitat...


SEBICO

Sebico propose des réponses pour tous les besoins en postes de relevage pour les eaux usées ou les eaux pluviales....

Suivez-nous :

Linkedin
Twitter
Facebook

Les produits de la semaine :