Inscrivez-vous à la Quotidienne du Bâtiment

Accueil > Actualités du BTP > Eco-construction > Performance carbone : une filiale de Ciments Calcia obtient le Label Objectif CO2

Performance carbone : une filiale de Ciments Calcia obtient le Label Objectif CO2

Performance carbone : une filiale de Ciments Calcia obtient le Label Objectif CO2
L’entreprise de transport Tratel, filiale de Ciments Calcia, a vu son engagement en faveur du développement durable récompensé, ayant obtenu le Label Objectif CO2, qui souligne les initiatives menées par l’entreprise dans un souci de réduction de son empreinte carbone. Bien décidé à aller encore plus loin dans la démarche, Tratel a signé début décembre la Charte de l’Ademe, s’engageant ainsi à réduire ses émissions carbone de 10% d’ici à 2019.

Eco-construction |

Recommander cet article
Imprimer cet article

Le transporteur Tratel peut se vanter d’avoir fini l’année 2016 sur les chapeaux de roue ! La filiale de Ciments Calcia a en effet annoncé ce vendredi 6 janvier qu’elle avait obtenu, le 22 novembre dernier, le Label Objectif CO2.

Réservé aux entreprises de transport routier de marchandises, ce dernier souligne les efforts fournis pour réduire l’empreinte carbone des professionnels du secteur. Engagé dans cette démarche, Tratel avait fait l’objet d’un audit externe sur toute l’année 2015. Verdict : un « niveau de performance carbone élevé, calculé à partir des émissions relatives des véhicules, exprimées en g CO2/km et comparées aux émissions de références issues de la base de données HBEFA », selon l’entreprise elle-même.

Les 14 sites régionaux de Tratel, ainsi que l’ensemble de sa flotte de véhicules (500 tracteurs, 800 remorques, 300 ensembles routiers affrétés), sont ainsi désormais labélisés. Fort de son engagement en faveur de l’environnement, Tratel a également annoncé la signature, le 1er décembre 2016, de la Charte de l’Ademe.

Un engagement sur la durée

À travers cette initiative, le transporteur s’engage à réduire toujours plus ses émissions de CO2, à hauteur de 10% à l’horizon 2019. « Un processus logique pour notre entreprise volontaire, respectueuse et qui participe de manière continue à la lutte contre le changement climatique », commente Claude Labansat, directeur général de la société.

Pour atteindre ses objectifs, Tratel devra notamment agir sur ses véhicules afin de « diviser par deux les émissions de particules et réduire de 75% les oxydes d’azote ». L’entreprise s’est également engagée à réduire sa consommation de carburant en équipant sa flotte d’un système d’informatique embarquée.

Enfin, la démarche étant avant tout collaborative, l’ensemble des conducteurs sera formé à l’éco-conduite. Le transporteur s’est même impliqué dans « une opération pilote pour la labellisation de ses formateurs présents sur ses bases d’exploitation ». Enfin, Tratel compte bien revoir l’organisation des flux, en optimisant les trajets et les points de chargement pour éviter des déplacements superflus.

F.C

Recommander cet article
Imprimer cet article

Vos réactions | 0 réactions

Commenter cet article

Les champs à remplir sont obligatoires pour la publication de votre commentaire.

 

 

Le dépôt de votre commentaire ne nécessite pas d'authentification et sera soumis à la validation de notre modérateur. Veuillez taper les caractères tels qu'ils apparaissent ci-dessous.

Dossiers partenaires :

Visuel Dossiers partenaires

Evac, une autre vision des réseaux d’eaux usées


Evac

Evac valorise tous vos espaces par la liberté accordée au design des réseaux d’eaux usées.
Visuel Dossiers partenaires

Rénovation d’un pavillon des années 1960 : une isolation...


EDILTECO FRANCE

Pavillon bâti en 1969, près d’Alençon en Normandie, cette maison familiale nécessitait un ravalement complet....

Suivez-nous :

Linkedin
Twitter
Facebook

Les produits de la semaine :