Inscrivez-vous à la Quotidienne du Bâtiment

Accueil > Actualités du BTP > Législation et règlements > Aides au logement : une « non-augmentation » plutôt qu’une « baisse » en 2018

Aides au logement : une « non-augmentation » plutôt qu’une « baisse » en 2018

Aides au logement : une « non-augmentation » plutôt qu’une « baisse » en 2018
Les associations de défense des ménages n’en démordent pas, après la baisse des Aides personnalisées au logement en fin d’année dernière. Se voulant rassurant, le gouvernement avait annoncé qu’il n’y aurait pas d’autre réduction en 2018, mais que le mode de calcul serait modifié à compter du 1er janvier 2019. Ce mardi 19, le ministre Jacques Mézard a confirmé que la « non-augmentation » des APL serait votée « en toute transparence ».

Législation et règlements |

Recommander cet article
Imprimer cet article

La baisse des Aides au logement survenue en 2017 avait fait couler beaucoup d’encre, entre les dénonciations des associations et les aveux du Premier ministre, qui avait reconnu que cette décision n’était « pas intelligent[e] ».

Pour autant, le gouvernement persiste et signe ! La fondation Abbé-Pierre a en effet souligné en début de semaine que le gel des APL figurait bel et bien au budget prévisionnel de 2018, voté en fin d’année dernière.

Face aux accusations de l’organisme, Jacques Mézard a tenu à revenir sur le sujet lors de la signature d’une nouvelle convention entre le ministère de la Cohésion des territoires et Procivis le 19 juin dernier.

« Il n’y a absolument rien de caché », a assuré le ministre. « Toutes les décisions (…) ont été votées en toute transparence. Il ne s’agit pas d’une baisse (…) mais tout simplement d’une non-augmentation. »

« Des coups de rabot, je ne connais pas un gouvernement qui n’en a pas mis en place », a-t-il poursuivi, faisant écho aux propos d’Edouard Philippe l’année dernière. « On fera en sorte de ne plus en avoir à partir de 2019. »

Des déclarations qui n’ont cependant pas convaincu l’opposition au gouvernement. Le député communiste Sébastien Jumel, entre autres, n’a pas hésité à taxer de « connerie » la démarche de l’État.

F.C (avec AFP)
Photo de Une : ©Fotolia

Recommander cet article
Imprimer cet article

Vos réactions | 0 réactions

Commenter cet article

Les champs à remplir sont obligatoires pour la publication de votre commentaire.

 

 

Le dépôt de votre commentaire ne nécessite pas d'authentification et sera soumis à la validation de notre modérateur.

Dossiers partenaires :

Visuel Dossiers partenaires

KALORY E, la fenêtre aluminium à énergie...


KAWNEER FRANCE

Conçue sur le modèle de la fenêtre pariétodynamique, la fenêtre KALORY E de KAWNEER assure...
Visuel Dossiers partenaires

Aménagement Utilitaire : comment s’y retrouver...


WORK SYSTEM

La question de l’aménagement est primordiale chez les professionnels du bâtiment en particulier. L’enjeux...

Suivez-nous :

Linkedin
Twitter
Facebook

Les produits de la semaine :