Inscrivez-vous à la Quotidienne du Bâtiment

Accueil > Actualités du BTP > Législation et règlements > Fin des mesures antidumping sur les panneaux solaires chinois

Fin des mesures antidumping sur les panneaux solaires chinois

Fin des mesures antidumping sur les panneaux solaires chinois
En vigueur depuis cinq ans, les mesures antidumping sur les panneaux solaires provenant de Chine viennent d’être supprimées par la Commission européenne ; une décision qui devrait booster le développement des énergies renouvelables en Europe, selon l’association SolarPower. Mais si les intentions semblent bonnes, certains redoutent déjà l’impact « dévastateur » que pourrait signifier la fin des taxes pour l’industrie.

Législation et règlements |

Recommander cet article
Imprimer cet article

En 2013, la Commission européenne prenait la décision d’instituer des droits antidumping sur les importations de panneaux solaires, de cellules et de wafers en provenant de Chine. Le but, protéger l’industrie solaire européenne.

Elle annonce aujourd’hui la fin de ces taxes, et ce afin que l’Europe réponde au mieux à son objectif de développement des énergies renouvelables.

Déjà, en février 2017, la Commission avait annoncé vouloir supprimer « graduellement » les mesures antidumping au cours des 18 prochains mois. Frans Timmermans, vice-président de la Commission, déclarait alors : « Il ne fait aucun doute que nous avons le droit de protéger notre industrie. Mais dans le même temps, il nous faut prendre en compte les autres entreprises, qui importent ces produits ».

Une décision aux lourdes conséquences ?

Pendant cinq ans, les producteurs chinois se devaient de payer des taxes allant jusqu’à 64,9% s’ils vendaient leurs produits à ou au-dessus d’un prix minimum qui est allé en diminuant ; un dispositif qui aurait, selon la Commission, permis aux prix à l’importation de s’aligner sur les prix du marché mondial.

Le ministère chinois du Commerce s’est félicité de cette décision en y voyant « un modèle de règlement positif d’un différend commercial grâce à des consultations ». Cette issue « va rétablir des conditions de marché normales pour les commerce UE-chinois de panneaux photovoltaïques, suscitera un environnement plus stable pour la coopération entre ces industries et bénéficiera mutuellement aux deux parties », peut-on lire dans un communiqué du ministère.

L’association SolarPower Europe a salué la fin des taxes. « C’est un moment décisif pour l’industrie solaire européenne. En supprimant les droits antidumping, la Commission européenne a levé le plus grand frein au développement de l’énergie solaire en Europe (…) », a estimé son président Christian Westermeier.

L’association prévoit « une augmentation significative des emplois et du déploiement de l’énergie solaire. Ce qui ne fera que propulser la transition énergétique ».

Bien sûr, la décision de la Commission européenne n’a pas fait l'unanimité. La délégation socialiste française au Parlement européen voit d’un très mauvais œil la suppression des surtaxes. « Les eurodéputés socialistes et radicaux dénoncent avec force ce renoncement de la Commission européenne », précise l’organisme dans un communiqué.

Pour Emmanuel Maurel, membre de la commission en charge du commerce international, « la transition énergétique doit rimer avec la création d’emplois en Europe. Par ailleurs, produire des panneaux solaires en Chine, avec des normes environnementales au rabais, revient à polluer dans l’objectif de développer les énergies renouvelables… un contre-sens ! ».

Christine Revault d’Allonnes-Bonnefoy, présidente de la délégation socialiste française, a ajouté : « cette décision menace d’être dévastatrice pour l’industrie, les savoir-faire et l’innovation. Les capacités excédentaires dans la fabrication de panneaux solaires de la Chine, dans le contexte de guerre commerciale avec Trump, fait que nous risquons de voir le marché européen inondé de produits à bas coûts. Il est urgent d’agir ! ».

Et du côté des producteurs ? Ils craignent l’afflux d’importations bon marché. EU ProSun avait d’ailleurs demandé une prolongation des restrictions estimant là encore qu’une levée serait « dévastatrice » pour l’industrie.

R.C (Avec AFP)
Photo de une : ©Fotolia

Recommander cet article
Imprimer cet article

Vos réactions | 0 réactions

Commenter cet article

Les champs à remplir sont obligatoires pour la publication de votre commentaire.

 

 

Le dépôt de votre commentaire ne nécessite pas d'authentification et sera soumis à la validation de notre modérateur.

Dossiers partenaires :

Visuel Dossiers partenaires

Sanitaires mobiles sous vide en Andorre


Evac

Le Cirque du Soleil s’est installé à Andorre-la-Vieille durant le mois de juillet 2018 et a rassemblé...
Visuel Dossiers partenaires

SINIAT lance SLIMISOL®, le système d’isolation par...


SINIAT

SLIMISOL®, un système innovant unique sur le marché. Le Programme d’investissements d’avenir (PIA) a été...

Suivez-nous :

Linkedin
Twitter
Facebook

Les produits de la semaine :