Inscrivez-vous à la Quotidienne du Bâtiment

Accueil > Actualités du BTP > Nouveaux produits du BTP > Qivivo, un thermostat connecté qui diagnostique aussi le logement

Qivivo, un thermostat connecté qui diagnostique aussi le logement

Qivivo, un thermostat connecté qui diagnostique aussi le logement
Qivivo, jeune start-up nantaise a récemment fait la Une de l’actualité. Saint-Gobain, la BPI et Go Capital ont souscrit à la levée de fond de Qivivo. Nous avons voulu comprendre pourquoi ces investisseurs, dont un des leaders des matériaux de la construction, sont entrés au capital de la start-up. Nous avons donc disséqué les caractéristiques du produit et nous avons découvert une originale fonction de diagnostic thermique du logement.

Nouveaux produits du BTP |

Recommander cet article
Imprimer cet article

Le marché des thermostats connectés est le nouvel eldorado de ce qu’il est convenu de ne plus appeler la domotique. Après l’arrivée en France de Nest, rachetée pour la somme colossale de 3,2 milliards de dollars en 2014 par Google, le marché hexagonal semble prêt pour un changement d’habitude en matière de gestion de la température du logement. Un rapide tour d’horizon permet de voir que l’offre s’enrichit mois après mois. Outre Nest et Qivivo, on peut citer Netatmo, les offres de box connectées de Somfy et de Scheider, avec Wyser. Fermons cette liste non exhaustive avec le thermostat connecté Dolce Vita de GDF SUEZ.

L’équipe de Qivivo est partie de plusieurs constats. Pour un foyer moyen, la part du coût du chauffage pèse 4,2 % du pouvoir d’achat, pour une dépense moyenne de 1 200 euros par an, avec de grandes disparités entre un appartement bien isolé et une maison individuelle construite avant les années 2000.

Or, toujours selon l’étude réalisée par Qivivo,18 millions de foyers sont équipés de thermostats, mais 10 % à peine seraient bien programmés et 90 % seraient non ou mal programmés, la plupart ayant été programmés à l’installation du produit et jamais re-réglés ensuite.

Comment ça marche ?

Qivivo est un thermostat piloté à distance, via Smartphone ou tablette (Apple ou Android). Pour cela, l’installeur utilise la plate-forme Wifi fournie qui s’appareille automatiquement sans la clef Wifi de la box du client. Le thermostat lui même est équipé d’un détecteur de présence qui signale une absence prolongée ou au contraire déclenche le chauffage en cas de retour inopiné. Le thermostat est relié à l’émetteur de chauffage (gaz, fioul, bois, PAC, électrique) par liaison filaire. Le thermostat, pour des raisons de simplicité et de coût, ne possède aucun affichage. Une version sans fil est prochainement prévue, notamment pour la rénovation en pavillon.

Qivivo se distingue d’autres offres du marché si l’occupant du logement souscrit à l’offre « Smart ». Cet abonnement aux serveurs de Qivivo ouvre l’accès à d’autres fonctions beaucoup plus évoluées.

Tout d’abord il permet l’auto-apprentissage des habitudes de vie, ce que aussi font les autres produits cités. Mais il va plus loin. Le programme est capable de piloter le thermostat non plus seulement en fonction des habitudes de vie et des choix de programmation, mais aussi en fonction de critères propres au logement et à la météo. Le thermostat « apprend » les caractéristiques thermiques du logement, (inertie, résistance  thermique, réactivité du chauffage … ) et, connecté aux stations météos locales, il intègre les aléas météo, déperditions dues au vent ou apports solaires, par exemple.

Le pilotage combine donc habitudes de vie, caractéristiques thermiques du logement et conditions météos locales, avec une capacité à anticiper en fonction de ces différents éléments. Par exemple, en cas d’apports solaires prévus et de l’inertie connue du logement et du système de chauffage, il anticipera la coupure de la chaudière à l’avance.

Diagnostic énergétique

Mais il franchit un pas supplémentaire, qui a probablement suscité tout l’intérêt des ingénieurs et équipes marketing de Saint-Gobain. Après la période d’apprentissage, le programme communique un diagnostic thermique du logement à son propriétaire. Mieux encore, Il va préconiser la réalisation de certains travaux de rénovation énergétique.

Si la promesse est tenue, on comprend l’intérêt que cela peut représenter pour tous les acteurs de la construction, de l’industriel à l’artisan RGE, qui auraient ainsi, avec ou sans DPE, un instrument d’analyse détaillé et adapté non seulement aux caractéristiques du bâti, mais aussi à l’usage qu’en fond les habitants, dans une zone climatique précise. Les économies possibles vont, en théorie, de 20 à 40 % de la consommation d’énergie. Et le prix du kit se situe juste avant la barre psychologique des 100 euros, ce qui en fait un produit tout à fait accessible, face à ses concurrents. Il reste toutefois le coût de l’abonnement, 4 euros par mois, si l’utilisateur veut disposer des fonctions les plus avancées.

Une distribution originale

Malgré ce prix public attractif, Qivivo ne se place pas d’emblée comme un produit grand public. Il vise au contraire l’installateur, via le réseau de distribution classique des produits professionnels. Et c’est probablement le second point intéressant Saint-Gobain l’un des premiers acteurs de la distribution professionnelle, via ses enseignes Cedeo, Brossette etc.

Pour les plombiers, chauffagistes, électriciens et les entreprises qui font l’effort de devenir RGE, c’est probablement une offre séduisante dont ils peuvent s’emparer pour répondre à la demande croissante des particuliers pour une meilleure gestion de leur logement, aussi bien en termes de confort qu’en termes de budget.

Régis Bourdot

Recommander cet article
Imprimer cet article

Vos réactions | 1 réactions

1 - bwana le 17 septembre 2015

QIVIVO, THERMOSTAT CONNECTÉ

Encore un système sophistiqué qui déresponsabilise monsieur tout le monde. Encore une source de pannes et de dysfonctionnements qui risque de mettre à mal la patience de l'utilisateur. Pourquoi faire simple quand on se croit obligé de faire compliqué? Un bon thermostat basique fera la même chose, mais il est vrai qu'il faut essayer de comprendre pour s'en servir et que l'effort ne semble plus devoir faire partie de notre vie quotidienne.

Commenter cet article

Dossiers partenaires :

Visuel Dossiers partenaires

Evac, une autre vision des réseaux d’eaux usées


Evac

Evac valorise tous vos espaces par la liberté accordée au design des réseaux d’eaux usées.
Visuel Dossiers partenaires

Rénovation d’un pavillon des années 1960 : une isolation...


EDILTECO FRANCE

Pavillon bâti en 1969, près d’Alençon en Normandie, cette maison familiale nécessitait un ravalement complet....

Suivez-nous :

Linkedin
Twitter
Facebook

Les produits de la semaine :