Inscrivez-vous à la Quotidienne du Bâtiment

Accueil > Actualités du BTP > Vie des sociétés > A Nice, Lafarge inaugure sa centrale à bétons nouvelle génération

A Nice, Lafarge inaugure sa centrale à bétons nouvelle génération

A Nice, Lafarge inaugure sa centrale à bétons nouvelle génération
En février 2016, Batiweb se rendait à Nice pour visiter le chantier de la future centrale à bétons de Lafarge. 18 mois plus tard, le groupe a annoncé avoir inauguré le site. Fruit d’un investissement de 4,5 millions d’euros, la centrale s’étend sur 1 500 m2 et présente une capacité de production de 70 000 m3 de bétons par an. Située au coeur de l’opération d’intérêt national Eco Vallée, elle a su associer technologie et développement durable avec notamment la mise en service d’un camion-toupie hybride. Détails.

Vie des sociétés |

Recommander cet article
Imprimer cet article

En inaugurant à Nice, sa nouvelle centrale à bétons, Lafarge France est venu conforter son implantation dans les Alpes Maritimes. En effet, déjà présent à Contes avec son usine de ciments, le groupe devrait renforcer « sa contribution au développement économique local et son engagement en faveur de l’environnement ».

Implantée au cœur de l’opération d’intérêt national Eco Vallée, la centrale à bétons, conçue par l’architecte Jean-Philippe Cabane et ABC architectes, est le fruit d’un investissement de 4,5 millions d’euros.

« Construite en béton Agilia rouge, elle a été pensée pour répondre aux exigences de la Métropole Nice Côte d’Azur (MNCA) en matière de développement durable », précise un communiqué.


@Lafarge

Un moyen de transport plus « vert »

La centrale dispose notamment de systèmes de recyclage des retours de bétons et des eaux usées. Par ailleurs, elle compte sur des technologies permettant la réduction du bruit et de la poussière.

Lafarge France a en effet décidé de mettre pour la première fois en service à Nice un camion-toupie hybride qui sera utilisé pour acheminer les bétons en contribuant « à l’amélioration de la qualité de l’air ».

« Plus économe en énergie, plus propre et moins bruyant, ce camion-toupie hybride associe les avantages technologiques traditionnelles et électriques », explique un communiqué. « Son tambour est constitué d’un moteur à induction électrique alimenté par une batterie au lithium rechargeable. La bétonnière est également équipée d’un système permettant au camion de récupérer de l’énergie en phase de décélération », poursuit-il. 

Lafarge précise que le camion-toupie hybride a été pensé de façon à diminuer la consommation de carburant au niveau de l’équipement, du chantier et des déplacements. Le moteur diesel du véhicule « est soumis à une usure moindre, permettant de diminuer les coûts d’entretien. Indépendante du fonctionnement du camion porteur, la rotation du tambour permet d’éviter toute émission polluante et de réduire les nuisances sonores sur chantier pendant les phases de chargement et déchargement ».

Répondre aux attentes des clients

D’une surface de 1 500 m2, la centrale présente une capacité de production de 70 000 m3 par an. Elle devrait permettre à Lafarge de proposer à ses clients une grande variété de bétons : les bétons isolants Thermedia, les bétons drainants Hydromedia ou encore les bétons décoratifs Artevia.

A noter, un silo dédié aux granulats recyclés a également été installé pour produire de bétons à base de granulats recyclés.

« Avec l’inauguration de cette nouvelle centrale à béton, Lafarge réaffirme sa volonté de rester solidement ancré au cœur du tissu industriel français et de s’implanter durablement à Nice. Ce site parfaitement intégré dans l’éco Vallée est un exemple concret de “l’Engagement pour la Croissance Verte” signé entre les entreprises de notre secteur et les Ministères chargés de l’Environnement et de l’Economie. Après Port-la-Nouvelle, Toulouse et plus récemment Le Havre, cet investissement s‘inscrit dans les 300 millions d’euros que le Groupe LafargeHolcim a prévu d’investir en France entre 2016 et 2020 » a déclaré Jean-Marc Golberg, directeur général des activités bétons pour la France.

Pour plus d’informations sur le chantier et la conception de la centrale, retrouvez ici notre article du 19 février 2016.

R.C
Photos : @Lafarge

Recommander cet article
Imprimer cet article

Vos réactions | 0 réactions

Commenter cet article

Les champs à remplir sont obligatoires pour la publication de votre commentaire.

 

 

Le dépôt de votre commentaire ne nécessite pas d'authentification et sera soumis à la validation de notre modérateur. Veuillez taper les caractères tels qu'ils apparaissent ci-dessous.

Dossiers partenaires :

Visuel Dossiers partenaires

KITINOX, LA RÉPONSE CHEMINÉES POUJOULAT POUR LA...


CHEMINEES POUJOULAT

Le foyer insert séduit de plus en plus de particuliers. Plébiscité aussi bien en neuf qu’en rénovation,...
Visuel Dossiers partenaires

Collez et jointoyez dans la journée : jointoiement 4...


PAREXLANKO

Parexlanko, spécialiste des mortiers industriels depuis plus de 30 ans, lance 5078 PROLIFLUIDE CHRONO C2S EG, nouveau...

Suivez-nous :

Linkedin
Twitter
Facebook

Les produits de la semaine :