Inscrivez-vous à la Quotidienne du Bâtiment

Accueil > Actualités du BTP > Vie des sociétés > Efficacité énergétique : 2 millions d'emplois pour le BTP en Europe

Efficacité énergétique : 2 millions d'emplois pour le BTP en Europe

Efficacité énergétique : 2 millions d'emplois pour le BTP en Europe
Le président du Conseil européen a appelé à une stratégie de réduction des émissions à long terme et de rénovation profonde du parc immobilier européen. Cette stratégie pourrait créer deux millions d'emplois, écrit l'association belge Euractiv. Mais l'effort des Etats membres reste encore bien en deçà des objectifs fixés pour 2020.

Vie des sociétés |

Recommander cet article
Imprimer cet article

« Le financement est là, il n'y a plus qu'à le mobiliser », selon Randal Bowie, consultant en efficacité énergétique pour Rockwool. « Pour les économies qui cherchent à briser le cercle du chômage, c'est un bon début (...) Une grande partie du parc immobilier doit être rénové. »

Le président du Conseil de l'UE Herman Van Rompuy participait mercredi à la conférence « Renovate Europe » à Bruxelles. Les règlements européens qui obligent les nouvelles propriétés à n'émettre aucun gramme de carbone d'ici la prochaine décennie ne suffisent pas, selon lui. « La rénovation des bâtiments est aussi indispensable parce que 90 % de ces bâtiments sont là pour durer », a-t-il expliqué aux représentants de l'industrie.

« La rénovation profonde des bâtiments pourrait également stimuler l'innovation, améliorer la santé et créer près de deux millions d'emplois directs dans l'Union d'ici 2020 », a-t-il déclaré dans son allocution.

Des objectifs européens loin d’être atteints

Le parc immobilier européen représente environ 40 % de la consommation d'énergie primaire de l'UE. Des rénovations profondes dans le domaine de l'efficacité énergétique pourraient réduire la consommation d'énergie et les factures d'environ 75 %.

Outre la création d'emploi, Renovate Europe estime que l'Europe doit rénover en profondeur 3 % de toutes ses maisons chaque année si elle veut atteindre ses objectifs de décarbonisation d'ici 2050. Une rénovation normale permet de réduire la consommation d'énergie entre 20 et 30 %, contre 90 % dans le cas d'une rénovation profonde.

Les taux de rénovation actuels en Europe s'élèvent seulement à 1 % par an. Malgré la pression des responsables politiques européens, les États membres ont réduit l'ambition de la directive sur l'efficacité énergétique.

L’investissement pourrait être doublé pour 2020

Toutefois, dans le budget de l'UE pour 2014-2020, le cadre financier pluriannuel (CFP), les fonds disponibles pour l'efficacité énergétique des bâtiments seront doublés pour atteindre 23 milliards d'euros. Le Parlement européen votera celui-ci lors de la séance plénière du 21-24 octobre.

« Le financement de départ reste le principal obstacle pour tirer profit des énormes avantages économiques, environnementaux et sociétaux des rénovations profondes axées sur l'efficacité énergétique », selon Adrian Joyce, le secrétaire général d'EuroACE (Alliance Européenne des sociétés pour l'efficacité énergétique dans les bâtiments).

Les nouveaux fonds proviendraient de trois sources : le Fonds européen de développement régional (FEDER), du Fonds social européen (FSE) et du Fonds de cohésion.

Prochaines étapes :
2014 : l'UE s'est engagée à évaluer les progrès vers les objectifs d'efficacité énergétique pour 2020 et à envisager des mesures contraignantes si ces avancées sont trop lentes
9 juillet 2015 : date butoir pour augmenter les exigences de performance énergétique des bâtiments publics de 250 m2
2016 : la Commission européenne devrait réviser la directive sur l'efficacité énergétique
1er janv. 2019 : date butoir avant laquelle tous les nouveaux bâtiments publics ne doivent plus émettre aucune émission de CO2
2020 : date butoir avant laquelle les États membres de l'UE doivent respecter l'obligation de réduire de 20 % leur production énergétique par rapport aux niveaux de 2005
1er janv. 2021 : date butoir avant laquelle tous les nouveaux bâtiments ne doivent plus produire aucune émission de CO2

L.P

Recommander cet article
Imprimer cet article

Vos réactions | 0 réactions

Commenter cet article

Les champs à remplir sont obligatoires pour la publication de votre commentaire.

 

 

Le dépôt de votre commentaire ne nécessite pas d'authentification et sera soumis à la validation de notre modérateur. Veuillez taper les caractères tels qu'ils apparaissent ci-dessous.

Les produits de la semaine :

Dossiers partenaires :

Visuel Dossiers partenaires

La recette simple et unique pour personnaliser vos parquets...


Rubio Monocoat

Depuis plusieurs années, l’huile Rubio Monocoat protège et entretient des parquets dans le monde. Plusieurs...
Visuel Dossiers partenaires

Rénover judicieusement l’éclairage public...


ADEME

La part importante de la consommation d’énergie de l’éclairage public est confirmée par...