Inscrivez-vous à la Quotidienne du Bâtiment

Accueil > Actualités du BTP > Vie des sociétés > Schüco s’engage dans la démarche environnementale Alu+C-

Schüco s’engage dans la démarche environnementale Alu+C-

Schüco s’engage dans la démarche environnementale Alu+C-
L’année 2019 sera placée sous le signe de l’innovation, mais aussi de l’environnement pour Schüco. L’entreprise s’est en effet engagée dans la démarche Alu+C-, avec le SNFA, pour atteindre des objectifs toujours plus poussés en termes de diminution du CO2, anticipant la future Réglementation environnementale de 2020. C’est principalement autour de cet enjeu majeur que s’est centrée la conférence de presse organisée hier, mercredi 30 janvier. Retour sur les principaux points abordés.

Vie des sociétés |

Recommander cet article
Imprimer cet article

Jacques Llados, directeur général de Schüco France, Hamid Batoul, directeur technique, et François Gillardeau, Directeur général adjoint et Président de la Commission environnementale du SNFA, ont présenté les principaux enjeux de l’année à venir à l’occasion d’une conférence de presse qui s’est tenue hier, mercredi 30 janvier.

Jacques Llados a notamment annoncé le lancement du nouveau centre de formation situé dans les locaux de l’entreprise, au Perray-en-Yvelines. « Nous faisons de la formation depuis 2 ans sur la partie fabrication, mais nous n’avions pas d’installation. C’est le dernier maillon qui va permettre de couronner l’ensemble », s’est-il félicité. Ce nouveau centre de formation permettra ainsi à l’entreprise de former ses partenaires - architectes, bureaux d’études, fabricants et installateurs - aux nouveaux process et nouvelles gammes de produits.

Le directeur de Schüco en a également profité pour lancer un appel concernant le manque de main d’œuvre qualifiée dans la filière menuiserie. « Nous manquons de main d’œuvre qualifiée, de capacités, pour que les architectes, les fabricants et les installateurs répondent aux exigences du marché. Il n’y a pas assez de personnes qui veulent s’engager dans la filière menuiserie », a-t-il regretté.

Jacques Llados est également revenu sur les enjeux de l’entreprise. « Le digital fait partie de nos priorités absolues », a-t-il insisté, « la façade de demain sera connectée, et elle l’est déjà », a-t-il complété en évoquant les fenêtres motorisées.

Autre enjeu : celui de la santé publique, qui s’est illustré avec VentoLife, la fenêtre qui permet de retenir les particules fines liées à la pollution, déjà présentée en 2017 à Batimat. Toujours du point de vue de la santé, Jacques Llados a évoqué l’acoustique, soulignant la nécessité de proposer des façades qui absorbent le bruit. « Plus de 5 milliards de personnes vivront en ville d’ici 2035, et entre 9 et 10 milliards d’ici 2050 », a-t-il souligné. Et enfin « l’enjeu technique », lié à la problématique du maintien à domicile dans un contexte de vieillissement de la population.

La démarche Alu+C-, un pas vers la RE 2020

« Le bâtiment reste le poste n°1 des émissions de CO2 » a rappelé Hamid Batoul, directeur technique de Schüco.

L’objectif de la démarche environnementale Alu+C-, à laquelle Schüco participe : un approvisionnement en aluminium uniquement européen (dont le bilan carbone est plus faible qu’en Chine ou qu’au Moyen-Orient et pour éviter de rajouter des émissions de CO2 liées au transport), un process d’extrusion qui utilise au maximum les énergies renouvelables, et une production qui intègre le plus possible d'aluminium recyclé.

Alu+C- s'inspire du label E+C-, lancé en novembre 2016. Label qui a pour objectif « d’aller plus loin que la RT2012 et préfigure la future réglementation environnementale de 2020 », explique le directeur technique de Schüco, qui insiste sur l’importance de l’analyse du cycle de vie et du recyclage pour la filière de la menuiserie aluminium.

François Gillardeau est quant à lui revenu sur les avantages de l’aluminium dans cet objectif de recyclage : « L’aluminium est un matériau recyclable à 99% et réutilisable à l’infini ». « Alu+C- c’est un engagement pour avoir un aluminium recyclé à la base, ou avec un poids de CO2 plus faible qu’il n’était auparavant, et pour mieux recycler les produits », conclut le directeur général adjoint de Schüco.

Claire Lemonnier

Recommander cet article
Imprimer cet article

Vos réactions | 0 réactions

Commenter cet article

Les champs à remplir sont obligatoires pour la publication de votre commentaire.

 

 

Le dépôt de votre commentaire ne nécessite pas d'authentification et sera soumis à la validation de notre modérateur.

Dossiers partenaires :

Visuel Dossiers partenaires

Comprendre les enjeux du paiement à la source pour les...


BRZ France

Dès le premier janvier 2019, le prélèvement des impôts sur le revenu sera effectué directement...
Visuel Dossiers partenaires

Protection Périphérique Grimpante : Cofra’GRIMP


BATIDEV

Cofra’GRIMP est une solution de garde- corps pour la construction d’un mur en élévation depuis le niveau R...

Suivez-nous :

Linkedin
Twitter
Facebook

Les produits de la semaine :