Inscrivez-vous à la Quotidienne du Bâtiment

Accueil > Actualités du BTP > Vie pratique > Parution du Mémo Santé « Ciments et bétons »

Parution du Mémo Santé « Ciments et bétons »

Parution du Mémo Santé « Ciments et bétons »
Le mémo santé « Ciments et bétons » paru le 5 décembre dernier vise à sensibiliser les artisans aux règles de sécurité nécessaires lors de la réception des bétons sur chantier. L’exposition à du ciment en poudre ou du béton et mortier frais peut avoir des conséquences sur la santé. Le guide rappelle ainsi les bonnes pratiques à adopter et met en avant les avantages de l’utilisation des bétons fibrés et autoplaçants pour réduire les contraintes physiques. Détails.

Vie pratique |

Recommander cet article
Imprimer cet article

L’Union nationale artisanale maçonnerie-carrelage de la Capeb a présenté début décembre un nouveau mémo santé dédié à l’activité « Ciments et Bétons ». Réalisé en collaboration avec l’OPPBTP, l’Iris-St et le SNBPE, ce mémo de 10 pages met en avant des solutions de prévention pour limiter les risques et préserver la santé des artisans. Le guide souligne que le ciment et le béton sont classés « dangereux » et représentent la première cause de dermatites de contact dans le BTP.

Sous sa forme humide, le ciment « devient agressif car fortement alcalin donc très irritant et corrosif. Il peut-être à l’origine d’irritations et de brûlures ». Sous sa forme en poudre, il présente des risques principalement pour les yeux et les voies respiratoires.

Les bonnes pratiques à adopter

Comment se protéger des poussières ? Lors de la manipulation du ciment en poudre, le mémo prône l’utilisation de produits moins émissifs. Lorsqu’il s’agit de réaliser des travaux sur béton durci (percement, découpe, sciage, démolition, etc.), il est entre notamment conseillé d’éviter de balayer et d’aspirer ou nettoyer les poussières à l’état humide.

Comment se préparer à la réception du béton sur chantier ? Il convient de « fixer les conditions de livraison et d’accès au chantier » et de désigner « un responsable de la réception qui guidera l’accès au chantier ». Lors de la commande, il est nécessaire de préciser la destination du béton dans l’ouvrage « pour avoir un béton conforme » à la demande des artisans.

Le mémo souligne la vigilance nécessaire lors de la mise en œuvre du béton (à la goulotte, à la pompe et au tapis) et rappelle combien il est important de « bien s’équiper » et de porter des vêtements et EPI adaptés.

Il revient enfin sur les avantages de l’utilisation des bétons fibrés et des bétons autoplaçants dont les facilités de mise en œuvre réduisent les contraintes physiques et améliorent les conditions de travail.

Pour télécharger le mémo santé, rendez-vous sur la page de l’Iris-St.

R.C
Photo de une : ©Fotolia

Recommander cet article
Imprimer cet article

Vos réactions | 0 réactions

Commenter cet article

Les champs à remplir sont obligatoires pour la publication de votre commentaire.

 

 

Le dépôt de votre commentaire ne nécessite pas d'authentification et sera soumis à la validation de notre modérateur.

Dossiers partenaires :

Visuel Dossiers partenaires

Nouvelle porte pare-flamme E30 WICONA


WICONA

La protection incendie est l’un des secteurs les plus sensibles du bâtiment. La verticalisation des villes participe...
Visuel Dossiers partenaires

VENTÉLIA, la nouvelle sortie de toit ventilation haute...


CHEMINEES POUJOULAT

Innovation Cheminées Poujoulat, la sortie de toit ventilation VENTÉLIA est une solution alternative à...

Suivez-nous :

Linkedin
Twitter
Facebook

Les produits de la semaine :